Accueil / Santé / Piqûres de puce : reconnaître et traiter ces piqûres

Piqûres de puce : reconnaître et traiter ces piqûres

La puce est un petit insecte malin et rapide, parasite de l’homme et de quelques mammifères. C’est un ectoparasite vivant sur la surface de la peau d’autres animaux. Il s’agit d’un insecte hématophage qui se nourrit exclusivement de sang. Très opportunistes, elles peuvent, à certains moments, passer totalement inaperçues pour piquer leur hôte. Le plus souvent, l’individu ne se rend pas compte de la piqure que lorsqu’il sent soudainement une démangeaison.

Comment les puces se transmettent-elles à l’homme ?

puce chien

Force est de constater que les animaux de compagnie tels que les chats et les chiens sont les victimes potentielles des piqures de puce. Cependant, les hommes n’en sont pas pour autant épargnés. Pour pouvoir vivre normalement, une puce a besoin d’un hôte et colonise son pelage. En l’absence de celui-ci, elle va certainement se mouvoir vers un autre dans le but d’obtenir sa ration de sang.

Si des larves de puces se trouvent sur le plancher et qu’elles se changent en adultes alors que le chien ou le chat n’est pas présent, il est tout à fait normal qu’elles s’attaquent à l’homme. Dépourvues d’ailes, les puces disposent de pattes postérieures lui permettant de sauter jusqu’à 30 cm de hauteur. Elles profitent de cet avantage pour nous piquer à leur guise.

qw

Si les animaux domestiques s’installent sur le lit ou le canapé, il faut faire attention parce que les puces peuvent effectivement bondir de l’animal et attaquer l’homme. Les enfants représentent un risque pour les piqures de puces, car la plupart adorent jouer avec les chats ou les chiens. Il en va de même pour les personnes qui vivent à la campagne et entrent en contact permanent avec les animaux.

À quoi s’identifie la piqure de puce ?

Les piqures de puce causent des démangeaisons fort désagréables et peuvent, dans certains cas, être nuisibles pour la santé. Elles se caractérisent par une lésion cutanée provoquant l’apparition de papules rosées ou légèrement rouges saillantes, prurigineuses, entrainant des lésions de grattage qui peuvent se surinfecter. La peau laisse apparaître des boutons pleins sans écoulement de liquide et qui disparaissent généralement sans laisser de cicatrice.

Les puces ciblent en particulier les zones privilégiées comme les chevilles, les jambes, le bas de mollet, les avant-bras, mais également les parties chaudes du corps telles que les aisselles, le dos, le ventre…

Quels sont les risques liés aux piqures de puce ?

Il ne faut surtout pas minimiser la présence des puces dans un lieu. Elles constituent un désagrément pour l’entourage, peuvent transmettre des maladies et déclencher d’éventuelles allergies.

Une morsure de puce peut en effet provoquer une allergie en cas de surinfection. Cela arrive parce que la puce aspire le sang de son hôte par l’intermédiaire de son organe piqueur tout en injectant sa salive. Or cette dernière est particulièrement irritante, car elle contient plusieurs substances allergènes pouvant causer une hypersensibilité chez les animaux et les humains. En cas de surinfection de la piqure de puce, les démangeaisons peuvent s’accompagner de fièvre ou d’anémie. Nombreuses sont les maladies pouvant être transmises par les piqures de puce, qui se nourrissent sur des rongeurs porteurs de bactéries. On cite par exemple le typhus, les vers intestinaux ou la peste qui se propage par la puce du rat, un inséparable compagnon du genre humain.

Comment soigner les piqures de puce ?

Les piqures de puce requièrent un traitement ciblé et rapide pour éviter les complications susmentionnées. Celui-ci dépend en réalité du niveau de colonisation et des personnes. Quel que soit le cas, il est toujours conseillé de consulter un médecin afin de procéder à la désinfection de la piqure avec une solution antiseptique. Les antihistaminiques sont préconisés pour les personnes souffrant d’allergies. En cas d’infection bactérienne, il pourrait être utile de prendre des antibiotiques.

Traitement préventif pour les animaux domestiques

L’objectif du traitement préventif est surtout d’éviter l’infestation des puces. Cela est d’autant plus recommandé pour les animaux de compagnie. Le traitement antipuce peut durer jusqu’à 5 mois puisqu’une puce peut assurer son existence pendant tout ce temps, en attendant que la température ainsi que l’environnement soient convenables à son développement.

Il est nécessaire de procéder régulièrement au lavage de sol avec des produits détergents spéciaux afin d’éradiquer les œufs et les larves des puces. Ces dernières aiment vivre dans un endroit sombre, par exemple, derrière ou sous un meuble. Du coup, il est indispensable d’y passer un bon coup d’aspirateur.

Pensez également à changer, laver et bien sécher la literie. L’utilisation des insecticides sur les vêtements s’avère efficace si l’on doit effectivement séjourner dans un lieu potentiellement pulluler par les puces.

5 remèdes naturels pour soulager les piqures de puce

Les produits naturels ainsi que les huiles essentielles ont fait leur preuve dans le traitement des piqures de puce. Ils permettent de soulager les démangeaisons, désinfecter la peau tout en diminuant l’allergie.

Jus de citron et miel

citron et miel

Le jus de citron est un remède naturel bien connu pour traiter les piqures de puce. Associé au miel, un antibiotique naturel, il agirait comme un véritable antiseptique en nettoyant la peau tout en soulageant les allergies.

Huile essentielle de lavande

L’huile essentielle de lavande  est un produit non agressif aidant à débarrasser les puces, car elles n’en raffolent pas la composition. Elle peut être facilement supportée par les animaux domestiques et utilisée contre les irritations occasionnées par la piqure de puce.  C’est un excellent anti-inflammatoire tout en possédant un effet antimicrobien.

Bicarbonate de sodium

Utilisé en traitement externe, le bicarbonate de sodium se voit comme la solution efficace pour désinfecter la peau tout en calmant les démangeaisons et les rougeurs.

Aloe vera et huile d’eucalyptus

Connu pour ses vertus hydratants, l’aloe vera agit comme un excellent antiseptique pour nettoyer les parties affectées en cas d’allergie par les piqures de puce. Ajoutée avec l’huile d’eucalyptus, cette solution permet de soulager les boursouflures ainsi que les rougeurs.

Huile essentielle d’arbre à thé

Ce remède aide surtout à prévenir les éventuelles infections à la suite d’une piqure de puce tout en réduisant l’irritation. L’huile essentielle d’arbre à thé a des propriétés antiseptiques et calmantes pour désinfecter la peau.

Connaissez-vous également des remèdes pour soulager les piqures de puce ? N’hésitez pas à les partager en commentaire. Nous en serons ravis de les lire.

Sources :

https://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/le-coup-de-pied-de-la-puce_22684

http://adq.org/maladies/puces.htm

Vérifiez également

lithiase rénale

La lithiase rénale : est-elle très dangereuse pour la santé ?

Il est de plus en plus fréquent d’entendre des personnes se plaindre d’avoir des problèmes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *