fbpx
Prévenir l’asthme

Prévenir l’asthme: les mesures à prendre dans chaque pièce de la maison

L’asthme est une maladie respiratoire se manifestant par une difficulté à respirer. La personne malade peut aussi avoir une respiration sifflante lorsque la crise se déclenche. Une toux sèche et une sensation d’oppression thoracique peut aussi survenir. Pouvant conduire à des complications plus ou moins sérieuses, cette maladie est avant tout handicapante pour le malade. En effet, une crise d’asthme peut se déclencher à tout moment et n’importe où, en présence de certains facteurs. Comment alors se protéger dans son propre foyer ? Ci-après les bonnes habitudes à avoir et les précautions à prendre pour prévenir l’asthme.

Les facteurs déclenchant une crise d’asthme

Pour pouvoir prévenir l’asthme de manière correcte, vous devez connaitre tous les facteurs pouvant la déclencher. Sachez alors que, dans votre maison, ces facteurs peuvent être classés en deux catégories : les facteurs irritants et les facteurs allergènes.

  • Les facteurs irritants : il s’agit de tous les produits se trouvant dans l’environnement de la personne malade et qui favorisent la survenue d’une crise. Cette catégorie de facteurs comprend le tabac, les produits chimiques en tout genre (parfum d’ambiance, produits d’entretien,…) et la fumée, quel que soit son origine (cheminée, bougie, encens, …).
  • Les facteurs allergènes : cette catégorie regroupe les acariens, les moisissures, les animaux domestiques (chien, chat,…), les rongeurs, ou encore les blattes et les cafards.

Concernant les personnes à risque d’asthme, vous avez les personnes:

  • en sous-poids à la naissance,
  • ayant des parents ou des membres de la famille souffrant de l’asthme,
  • ayant un problème de surpoids ;
  • souffrant d’un reflux gastro-oesophagien.

Quelles sont les complications de l’asthme ?

Non traitée correctement, cette maladie peut conduire à d’autres troubles de la santé. Une des raisons pour lesquelles, il est préférable de prévenir l’asthme autant que vous le pouvez. Les principales complications liées à l’asthme sont :

  • L’asthme aigu grave : c’est la plus fréquente des complications se rapportant l’asthme. Elle se reconnaît par une très grande difficulté à respirer, à parler et à marcher, les ongles et les lèvres du patient virent au bleu. Dans certains cas, vous pouvez même noter une perte de connaissance.
  • Des infections respiratoires : elles résultent de l’asthme surinfecté. Pour les traiter, des antibiotiques sont requis.
  • Des pneumothorax : ils se manifestent par de la toux sèche, des douleurs thoraciques et une importante dyspnée.
  • Un retard de croissance : cette complication apparaît surtout chez les adolescents. Toutefois, elle se corrige facilement une fois arrivée à l’âge adulte. Ce mécanisme est connu sous le nom de puberté différée.
  • Des atteintes psychologiques : la crise d’asthme peut porter atteinte à la santé psychique du malade. Celui-ci peut ressentir une angoisse constante par rapport à la survenue d’une crise.

Prévenir l’asthme

Prévenir l’asthme dans son foyer

Pour ne pas avoir affaire à toutes ces complications, il est recommandé de prévenir l’asthme où que vous soyez, notamment chez vous. Pour ce faire, certaines règles générales s’appliquent partout. Vous devez par exemple aérer convenablement toutes les pièces de la maison et laver régulièrement le linge de maison. En période pollinique, il est conseillé de ne pas trop aérer la maison afin d’éviter les allergies qui peuvent déclencher une crise d’asthme.

Dans la chambre

Vous devez particulièrement faire attention au lit et à la moquette s’il y en a. Ils sont tous les deux propices à la prolifération des acariens. En ce qui concerne la matière à privilégier pour le linge de maison comme les oreillers, la couette ou la couverture, il est préférable d’opter pour les matières synthétiques. Vous ne le savez peut-être pas, mais tout ce qui est plume et laine sont favorables à la multiplication des acariens. Aussi, retenez que vous devez laver vos draps au moins une fois par semaine. Les rideaux, quant à eux, se lavent 2 à 3 fois durant l’année. Assurez-vous aussi de bien fermer vos armoires afin d’éviter la formation de nids à poussière. Pour la chambre de vos enfants, veillez à ne pas l’encombrer avec de nombreuses peluches.

Dans le salon

Dans la pièce à vivre, tout comme pour la chambre, la moquette n’est pas conseillée. Aussi, préférez un canapé en cuir ou en skaï au détriment des modèles en tissu. Ces derniers peuvent, en effet, être de véritables nids à poussière.

Dans la salle de bain et la cuisine

La salle de bain, avec son ambiance humide est propice au développement des moisissures. Celles-ci sont des facteurs déclenchant des allergies. Ainsi, pour prévenir l’asthme, vous devez faire attention et bien aérer votre salle de bain. Certains des produits cosmétiques que vous utilisez peuvent aussi contenir des composants allergènes, favorisant la survenue d’une crise d’asthme. Il vaut donc mieux être vigilant et ne choisir que des produits hypo allergéniques.

Dans la cuisine, c’est surtout la présence des blattes qui est le risque le plus important à prendre en compte pour prévenir l’asthme. Pour ce faire, vous devez bien conserver tous vos aliments et ne rien laisser trainer.

Dans la cave et le grenier

Le grenier et la cave sont, sans aucun doute, les pièces les plus poussiéreuses de la maison. Tout comme pour toutes les autres pièces, il est préférable de bien les aérer afin de prévenir l’asthme. Cela empêchera aussi la formation de moisissures. Sachez aussi que vous ne devez pas stocker des aliments dans ces pièces car cela attirerait les rongeurs.

Sources:

http://thewarning.info/asthme-symptomes-traitements-et-prevention-des-crises/
http://theconversation.com/origines-de-lasthme-ce-que-lon-sait-ce-que-lon-suspecte-102356

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.