fbpx
protéine animale ou protéine végétale

Protéine animale ou protéine végétale, quel est le meilleur choix ?

Les protéines sont des macronutriments essentiels pour l’organisme. Ils assurent son bon fonctionnement et son développement. On distingue différentes manières pour faire le plein de protéines. Les sources de protéines reposent sur les animaux et les végétaux. Mais quelles sources de protéine choisir, la protéine animale ou protéine végétale?

La nécessité de la protéine animale ou protéine végétale

Les protéines font partie des 3 grandes familles des macronutriments. Que ce soit la protéine animale ou protéine végétale, elle est nécessaire pour assurer le bon fonctionnement du corps.

La protéine est responsable de la constitution de l’organisme, c’est-à-dire qu’elle est un matériel de construction du corps humain. En effet, elle a un rôle structural. Elle va renouveler les tissus musculaires, la masse osseuse, la peau, les ongles et les cheveux. Chez les enfants, un apport suffisant de protéine va assurer sa croissance.

Grâce aux protéines, une personne aura l’énergie nécessaire pour affronter ces journées. Les protéines contiennent les éléments pour combler les besoins de l’organisme. Elles vont participer à des processus physiologiques essentiels.

Les besoins en protéine par jour dépendent du poids de chaque personne. La dose va augmenter en fonction de la personne. Pour un adulte, la dose est de 0,8 g par kilo de poids corporel. Pour un adulte de 55 kg, il faudra 44 g d’apport en protéine par jour. Chez les enfants en bas âge, 2 g par kilo du poids corporel est nécessaire par jour. Pour les adolescents, il faut environ 1,2 g par kilo par jour.

Pour certaines personnes, les besoins en protéine sont beaucoup plus élevés que la normale. Ce sont pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les personnes âgées. Pour une femme enceinte, 10 g par kilo par jour est indispensable. La femme allaitante devra consommer 15 g de plus par jour pour les six premiers mois. Pour les six prochains mois, elle peut redescendre à 10 g par jour. Chez les personnes âgées, il faut un apport en protéine de 1 g par kilo du poids par jour. Cela concerne les personnes de 60 ans et plus.

Les différences entre la protéine animale et la protéine végétale

Il existe 22 acides aminés dits acides aminés protéinogènes. Le corps est capable de synthétiser spontanément 11 de ces composés chimiques. Les autres acides amenés sont trouvables dans les aliments à consommer. Les sources de protéines dans l’alimentation sont diversifiées. Il y a les protéines animales mais aussi les protéines végétales. Chacune de ces sources de protéines contient des acides amenés. Mais comment alors les différencier ?

C’est à travers leur composition en acides amenés que l’on peut voir s’il s’agit d’une protéine animale ou protéine végétale. Les protéines animales peuvent proposer des quantités d’acides amenés complets. Cela veut dire qu’il est possible de trouver dans ces protéines les différents composants des acides amenés. On distingue les viandes, les poissons, les crustacés, les œufs, les fruits de mer, les produits laitiers, etc.

Il n’en est pas de même avec les protéines végétales. Ces dernières ont une quantité faible en certains acides amenés indispensables pour l’organisme. Elles ne peuvent couvrir l’intégralité des besoins selon les recherches scientifiques. Il en est ainsi de sa quantité en lysine dans les céréales. Il en est de même de ses acides aminés soufré pour les légumineuses. Les protéines végétales se trouvent généralement dans les céréales, les légumineuses, les oléagineux, etc.

protéine animale ou protéine végétale

Les avantages de la protéine animale ou protéine végétale

Les deux sources de protéines possèdent chacun des avantages qui leur sont propres.

  • La protéine animale

La protéine animale possède une concentration en protéines plus élevée que les protéines végétales. Sa consommation quotidienne va apporter le taux de protéines essentiel pour chaque personne. On évite ainsi les risques de carences. La protéine animale est tout aussi intéressante parce qu’elle contient d’autres éléments nutritifs indispensables pour l’organisme. Elle est riche en vitamines, en minéraux, en acides gras, etc. Ce sont des éléments que l’on ne retrouve pas toujours auprès des végétaux.

  • La protéine végétale

Consommer des végétaux au quotidien est bénéfique bien qu’elle est moins concentrée en protéines. En effet, dans les végétaux, on gagne des fibres, des vitamines, des minéraux. Ce sont des éléments essentiels que les protéines animales ne peuvent combler seules. Les fruits et les légumes consommés tous les jours permettent d’assurer une bonne santé.

L’apport de protéine dans l’organisme

Pour apporter le taux de protéines nécessaires dans l’organisme, il faut savoir mélanger ces deux sources de protéines. C’est le seul moyen pour combler comme il faut les carences en protéines. Vous pouvez mélanger les protéines végétales avec les protéines animales.

Protéine animale ou protéine végétale, ce n’est plus une question à poser aux végétaliens. Ce sont les personnes qui ne consomment pas les animaux et les produits qui proviennent des animaux. Si vous êtes végétaliens, il est possible d’apporter les protéines nécessaires à l’organisme en faisant des mélanges. Vous pouvez mélanger les protéines végétales entre elles. Par exemple, les légumineuses et les céréales ou le quinoa et les lentilles, etc. pour un apport complet.

Sources:
https://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/nutrition-nutriments/proteines-vegetales/quest-ce-que-cest
https://www.femmeactuelle.fr/minceur/astuces-minceur/sources-proteines-vegetales-garder-la-ligne-50305

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.