fbpx
tension artérielle normale

Quand parle-t-on de tension artérielle normale?

Presque durant toutes les consultations médicales que vous avez effectuées, votre médecin a toujours systématiquement mesuré votre pression artérielle. Il s’agit d’une étape incontournable durant la consultation afin de mieux diagnostiquer votre maladie et d’évaluer votre santé. Mais malgré que cette mesure soit courante, elle reste mystérieuse. Vous vous demandez sûrement ce que peuvent signifier les chiffres annoncés par le médecin. De même, quand-est-ce qu’on parle de tension artérielle normale ? Et quand peut-on dire qu’une personne est sujette à l’hypertension ? Cet article vous aide à éclairer le sujet.

C’est quoi la tension artérielle ?

Pour comprendre la notion de pression artérielle, il vous faut comprendre le fonctionnement de l’organisme, notamment celui de la circulation sanguine. Le rôle principal du sang est de transporter et de fournir de  l’oxygène à toutes les parties du corps. Or, pour y arriver, il doit être transporté par les artères et les vaisseaux sanguins. Ce transport est rendu effectif par la contraction du cœur qui propulse le sang depuis les cavités cardiaques. Les artères et vaisseaux sanguins doivent, pour remplir correctement leur fonction, rester très souples et ne doit pas contenir des dépôts graisseux.

L’arrivée du sang propulsé par le cœur entraîne une pression sur les parois de l’artère. Celle-ci se rapporte à la contraction du cœur, appelée aussi systole. Cette pression correspond au chiffre plus élevé lors de la mesure de la tension artérielle. Après cette contraction, le cœur se relâche tout en se remplissant à nouveau de sang. Il s’agit de la phase de relaxation ou diastole, elle correspond au chiffre plus faible lors de la mesure de la pression artérielle.

Dans quelles conditions faire la mesure de la tension artérielle ?

Pour savoir si vous avez une tension artérielle normale ou non, il vous faut la mesurer. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un tensiomètre et effectuer la mesure vous-même. Toutefois, vous devez savoir que l’automesure tensionnelle doit se faire au repos et dans un environnement tout à fait calme. Si vous fumez, vous devrez arrêter quelque temps avant la mesure. A part cela, il existe aussi quelques critères que vous devez remplir pour ne pas vous tromper lors de la mesure de la tension artérielle.

  • Lorsque vous avez l’habitude d’avoir une tension artérielle normale, faire trois mesures espacées d’une minute est suffisant chaque jour ;
  • Si vous soupçonnez une hypertension artérielle, vous devez faire trois mesures le matin et trois mesures avant votre coucher durant trois jours. Pour les mesures du matin, vous devez attendre 20 minutes après le réveil pour les effectuer.

Quels sont les bons chiffres pour une tension artérielle normale ?

Maintenant que vous savez comment se mesure la tension artérielle et à quoi correspondent les deux chiffres obtenus après la mesure, vous vous demandez sûrement comment savoir si vous avez une tension artérielle normale ou non. Eh bien, sachez que les scientifiques, via les études et les calculs qu’ils ont effectués en fonction des données d’automesure, sont arrivés à la conclusion que la tension artérielle normale serait de 135/85 millimètres de mercure (mmHg).

Ainsi, si les chiffres résultant de vos mesures dépassaient ces limites, le risque que vous soyez sujet à des maladies cardiovasculaires augmente considérablement. Ces valeurs, d’après toujours les spécialistes, sont valables durant toute la vie d’une personne. Néanmoins, avec l’âge, la pression systolique peut augmenter. C’est pourquoi, chez les seniors âgés de 80 ans et plus, la tension artérielle normale est de 145/85.

tension artérielle normale

Poussées de tension, qu’est-ce que c’est ?

Ce que vous devez savoir avant tout est que la pression artérielle n’est jamais stable. En effet, elle est basse lorsque vous êtes au repos. Au contraire, lorsque vous pratiquer une activité physique ou lorsque vous ressentez de fortes émotions, elle s’élève.  Aussi, chez les seniors, des périodes de poussées de tension peuvent survenir. Celles-ci se reconnaissent par de la chaleur au niveau du visage et d’un mal de tête léger. Tout à fait normales, ces poussées de tension ne doivent alerter que lorsqu’elles s’accompagnent d’essoufflement, de douleur dans la poitrine ou de signes neurologiques. Dans de tels cas, il est impératif d’appeler le service d’urgence sur le champ. Pour traiter les poussées de tension passagères, la personne âgée doit se reposer durant au moins quinze minutes pour faire baisser la tension.

Quand parle –t-on de tension trop basse ?

A part la tension artérielle normale et l’hypertension, vous pouvez aussi être sujet à une tension trop basse. Sachez alors que votre tension est anormalement basse lorsque la pression systolique ne dépasse pas 90, et cela durant la journée. Normalement, une telle valeur n’est atteinte que durant la nuit, lors du sommeil profond.

Réduire le sel pour réduire la tension artérielle

Si vous avez une pression artérielle élevée et que vous voulez avoir une tension artérielle normale, vous devez avant tout réduire le sel de votre alimentation. En effet, consommer plus de 5 g de chlorure de sel par jour est suffisant pour augmenter la tension. Pour cela, vous pouvez adopter certaines habitudes :

  • Modérer la consommation de fromages, de biscottes, de charcuteries, de biscuits apéritifs ainsi que celle de préparations industrielles comme les soupes ;
  • Privilégier les eaux minérales ayant moins de 150 mg de sodium par litre ;
  • Eviter de saler un plat plusieurs fois.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/hypertension_arterielle/sa_4861_hta_secrets.htm
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-appareil-circulatoire/une-tension-normale-cest-quoi-425783

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.