Accueil / Santé / Quelle alimentation durant l’accouchement ?

Quelle alimentation durant l’accouchement ?

Autrefois, les médecins et les sages femmes interdisaient l’alimentation pendant l’accouchement. Mais cette pratique est actuellement révolue parce qu’elle présente des dangers pour la patiente.

Quels sont les arguments que les scientifiques avancent pour recommander l’alimentation durant l’accouchement ? Quels sont les aliments à proscrire ? Et ceux à prescrire ?

Pourquoi une alimentation durant l’accouchement est-elle préférable au jeûne ?

Selon l’ancien principe, les femmes enceintes ne devaient rien prendre pendant l’accouchement. Elles n’avaient même pas le droit d’ingurgiter une seule goutte d’eau. Les médecins craignaient que le liquide gastrique ne soit aspiré dans les voies respiratoires et mène à une asphyxie. Ce phénomène, appelé syndrome de Mendelson, présente un risque d’autant plus important quand il y a usage d’anesthésie générale. Les études scientifiques récentes ont démontré que tout jeûne, quelle que soit sa durée, ne permet pas d’atteindre le vide gastrique. Au contraire, le jeûne présente des risques réels pour la mère et l’enfant :

qw
  • L’augmentation de l’acidité du sang de la mère et de l’enfant

Sans un apport extérieur, l’organisme puiserait l’énergie dans la matière grasse corporelle.

  • Le ralentissement du travail

Si l’organisme n’est pas alimenté, les forces dont il dispose ne lui permettront pas de fournir les efforts nécessaires pour les contractions. Une durée du travail trop longue affecterait l’état de santé du nouveau-né.

  • Les risques d’hémorragie au niveau de l’utérus ou du placenta

Les hémorragies ont surtout au cours l’expulsion du placenta et du cordon ombilical. Le tonus musculaire de l’utérus est faible. Il arrive que l’utérus ne parvienne plus à expulser le placenta au bout d’une demi-heure, ce qui provoque l’hémorragie.

L’accouchement entraîne une dépense énergétique équivalente à celle d’un marathon. Une alimentation durant l’accouchement fournit la quantité de calories nécessaire à la parturiente. La prise d’aliments doit cependant se faire selon l’envie, l’instinct de la patiente. L’essentiel est d’éviter tout malaise en plus. Au cours de la période de latence, la femme a souvent la gorge sèche. Il lui faut boire en petites gorgées régulières, et ne pas boire en grande quantité pour ne pas avoir de nausée.

La prise de liquide permet de :

  • Réduire l’acidité gastrique
  • Accélérer la vidange de l’estomac
  • Atténuer l’inconfort pendant le travail
  • Diminuer les sensations de nausée

Quels sont les aliments à bannir de l’alimentation durant l’accouchement ?

L’alimentation durant l’accouchement doit être minutieusement sélective. Il faut éviter de la nourriture susceptible de provoquer des malaises comme la nausée, les diarrhées, les gaz. Ainsi, les médecins déconseillent de prendre des aliments gras. Le choix repose aussi sur d’autres facteurs comme la prise de médicaments et prévoir l’éventualité d’une anesthésie générale ou d’une césarienne. Tout ce qui peut être indigeste, allergène ou incompatible avec les prescriptions médicales est à bannir de l’alimentation durant l’accouchement.

Certaines fonctions de l’organisme comme la digestion s’arrêtent pendant l’accouchement. Il est plutôt déconseillé de prendre des aliments trop consistants. L’alimentation durant l’accouchement ne doit pas contenir trop de matières grasses parce que tout ce que la femme mange reste dans son estomac. Ainsi, la viande et les divers produits laitiers sont les plus à exclure.

alimentation durant l’accouchement

Quels sont les aliments préconisés pour l’accouchement ?

Les avantages de l’alimentation durant l’accouchement ont été prouvés. Lorsque la parturiente n’a pas trop d’appétit, il faut lui donner quelque chose de rafraîchissant comme des jus de fruit, de l’eau, des fruits comme le melon, les raisins ou les oranges. Ceux-ci sont faciles à digérer, agréables au goût et surtout riches en vitamines et en glucides.

L’alimentation durant l’accouchement doit être choisie pour la teneur en éléments nutritifs. Les substances organiques recherchées sont les glucides et les protéines.

Les aliments riches en glucides sont :

  • Les fruits frais

Les fruits sans trop de distinction sont à insérer dans le menu de l’alimentation durant l’accouchement. Ils sont à la fois doux pour la langue, rafraîchissants, faciles à digérer, mais surtout sources d’énergie.

  • Les compotes

Facile à préparer, la compote est aussi un aliment recommandé. Par son goût, elle attise l’appétit malgré le stress et la douleur. En plus, elle est moelleuse et elle évite à la femme les efforts de mastication. Sa teneur en éléments nutritifs en fait un aliment idéal pour l’alimentation durant l’accouchement.

  • Les pâtisseries

Qui ne raffole pas de pâtisseries ? Manger des gâteaux, des muffins et des viennoiseries ne devrait pas être une corvée. En plus de l’énergie qu’ils apportent, ils procurent aussi du plaisir.

  • Les légumes crus

Les légumes crus, légers et délicieux, passent même si l’on n’a pas trop d’appétit. Par leur composition en éléments organiques, ils constituent un élément valable pour une alimentation durant l’accouchement.

  • Les barres de chocolat

Bien que le cacao soit principalement constitué de lipides, sa teneur en glucides n’est pas négligeable. En plus, dans sa préparation, on ajoute du saccharose au chocolat. Il contient aussi des éléments minéraux nécessaires à l’organisme : le potassium, le phosphore, le magnésium, le fer, etc.  Celui qui nous intéresse le plus est le magnésium qui participe à la transformation des aliments en énergie. Le chocolat est très recommandé pour l’alimentation durant l’accouchement.  

Les aliments riches en protéines à inclure dans l’alimentation durant l’accouchement sont surtout les noix et les légumes secs comme les pois chiches. La noix de coco peut être râpée et mélangée avec du sucre ou du miel pour lui donner un goût et une texture agréables.

Sources:
http://www.doctissimo.fr/html/grossesse/accouchement/15457-hydratation-travail.htm
https://www.magicmaman.com/,manger-pendant-l-accouchement-simplifierait-le-travail,3288664.asp

Vérifiez également

paralysie cérébrale

La paralysie cérébrale : qu’est-ce que c’est ?

Le cerveau, avec le cœur, est l’un des organes vitaux de notre corps. Ce qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *