fbpx

Quels sont les facteurs pouvant déclencher la douleur vulvaire ?

La vulve est un organe génital externe de la femme. La douleur vulvaire se dit de l’inconfort assez commun dans ce tissu sensible que plusieurs femmes peuvent éprouver. Si la douleur dure plus de 3 mois et que l’on ne connaît pas de causes spécifiques, on parle dans ce cas de vulvodynie. En fonction des causes de l’inconfort, il en existe des traitements appropriés.

Les structures entourant la vulve

La vulve est la zone qui comprend les organes génitaux externes de la femme. Elle comprend plusieurs structures différentes dont les lèvres, le clitoris et le vestibule.

  • Les lèvres externes : ce sont les plus grands plis cutanés entourant le vagin et d’autres structures. Elles sont tapissées de poils sur les surfaces externes ;
  • Les lèvres internes : celles-ci, non poilues, sont les plus petits des deux plis cutanés. Elles se rencontrent à une petite structure qu’est le prépuce ou capuchon, servant de protection au clitoris ;
  • Le clitoris : c’est un petit morceau de tissu contenant nombreuses terminaisons nerveuses. Il se gonfle de sang lors de la stimulation sexuelle ;
  • Le vestibule : c’est l’ouverture du vagin contenant de petites glandes qui secrètent un fluide. Celui-ci agit comme un lubrifiant lors des activités sexuelles.

La douleur vulvaire peut provenir de n’importe lesquelles de ces structures.

douleur vulvaire

Les symptômes de la condition

Les symptômes de la douleur vulvaire peuvent varier d’une femme à une autre. Généralement, l’on peut ressentir brûlure, piqûre et irritation. Elle peut également présenter des démangeaisons. La douleur est soit localisée soit généralisée. Elle est localisée lorsqu’elle survient en un point précis, elle est par contre généralisée quand toute la vulve est affectée. De même, si la douleur se fait sentir en raison d’une pression, on parle de douleur provoquée. Quand elle se produit toute seule sans toucher, elle est non provoquée. À côté, elle peut être constante ou se manifester en va et vient. Certains facteurs de déclenchement incluent l’activité sexuelle et l’insertion d’un tampon.

Les causes de déclenchement de la douleur vulvaire

Plusieurs causes possibles peuvent déclencher la douleur vulvaire. Elles comprennent notamment les infections, les traumatismes et les allergies.

Les infections bactériennes et virales

L’inconfort et la douleur au niveau de la vulve peuvent être la conséquence des infections à levures. Les symptômes dans ce cas varient d’un simple inconfort et d’une démangeaison à des brûlures graves. D’autres causes probables provenant des infections virales et bactériennes comprennent également la vaginose bactérienne et le virus de l’herpès simplex.

Les traumatismes

Le tissu des vulves est très sensible et contient des terminaisons nerveuses. Ces dernières sont facilement endommagées du fait de l’accouchement ou de l’activité sexuelle par exemple. Une simple montée à vélo et faire du cheval sont également susceptibles de l’endommager.

Les douleurs chroniques

Très souvent, la douleur vulvaire d’une femme s’accompagne d’une autre condition chronique. Il peut s’agir de la fibromyalgie, de la cystite interstitielle ou du syndrome du côlon irritable.

Les allergies et les changements hormonaux

Certaines femmes peuvent être allergiques à des produits d’hygiène ou aux savons, ce qui cause l’irritation et l’inflammation. Des changements hormonaux en lien avec la ménopause et les règles peuvent également expliquer la douleur. Celle-ci se manifeste par des gonflements, inflammations et sécheresses des tissus sensibles.

Le cancer

Le cancer de la vulve est une des causes possibles de la douleur. Il s’agit de la croissance de cellules anormales dans les tissus causant des brûlures et des démangeaisons. La plupart provoque également des bosses et des plaies.

Les options de traitement de la douleur vulvaire

Les douleurs au niveau de la vulve sont normalement traitables mais les soins dépendent de leur cause sous-jacente. Ils peuvent nécessiter des traitements médicamenteux ou des remplacements hormonaux afin de gérer les changements hormonaux.  Si les douleurs sont le résultat d’une anxiété chronique, des physiothérapeutes peuvent entrer en jeu.

Autres traitements

Il existe premièrement le biofeedback en tant que traitement. Ce genre de thérapie enseigne aux femmes comment détendre les muscles du plancher pelvien et contrôler la réaction du corps. Une thérapie du plancher pelvien est également possible pour aider à détendre les muscles du bassin. Elle soulage la douleur et la tension musculaire tout en renforçant les muscles. Pour une personne dont la douleur interfère avec sa vie quotidienne et ne bénéficie pas d’autres thérapies, les blocs nerveux existent. Il s’agit d’injecter un médicament anesthésiant dans les nerfs qui alimentent les organes génitaux externes. Enfin, des anesthésiques topiques sont disponibles et à utiliser avant l’activité sexuelle. Ce sont généralement des pommades qui engourdissent la zone pour que la femme ne puisse ressentir aucune douleur. Ils sont à appliquer dans les 20 à 30 minutes avant les activités sexuelles.

Les remèdes maison

Afin de réduire la sensation d’inconfort et de douleur, certaines stratégies sont à adopter à la maison. Premièrement, il faut être très attentif aux produits d’hygiène ; les produits parfumés et savons forts sont à éviter. La douche vaginale n’est pas nécessaire car le vagin est autonettoyant. L’utilisation d’autres nettoyants n’est pas utile car ils peuvent être irritant. De même, les vêtements serrés et les tissus synthétiques sont à éviter.

Sources:
https://www.topsante.com/medecine/gyneco/petits-maux/irritations-de-la-vulve-il-n-y-a-pas-que-les-mycoses-627054
https://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/douleurs-dans-le-vagin-quelles-sont-les-causes-possibles-2077128

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

les traitements reconnus contre l’impuissance masculine

Les traitements reconnus pour lutter contre l’impuissance masculine

Des centaines de millions d’hommes souffrent d’une dysfonction érectile dans le monde. Il s’agit d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *