Accueil / Santé / Quels sont les symptômes et les traitements pour soigner la sciatique ?

Quels sont les symptômes et les traitements pour soigner la sciatique ?

Les nerfs sciatiques se trouvent à l’arrière de chacune des jambes. Ils sont les plus volumineux de l’organisme. La douleur intense apparaît au niveau de la fesse puis le long de la cuisse. Cette douleur ne s’arrête que jusqu’au pied. C’est vraiment douloureux et s’accentue en cas de forts efforts, toux ou éternuement. Comment se manifeste la sciatique ? Quelles sont les méthodes pour soigner la sciatique ? Quelles sont les précautions à prendre pour la prévenir ?

La sciatique – les essentiels à savoir

Les symptômes de la sciatique peuvent être identiques à ceux de lombalgie. Pour la lombalgie, les douleurs sont localisées au bas du dos et aux fesses. Elles peuvent s’intensifier à tout moment et limiter certains mouvements. Dans la plupart des cas, les douleurs sont ressenties dans les deux côtés. Ce qui n’est pas le cas pour la sciatique. En général, la névroglie est uniquement ressentie dans le seul côté du corps. La douleur commence au niveau de la fesse en passant par la jambe et jusqu’au pied.  Très souvent, le patient reçoit également des douleurs au niveau du bas du dos.

Les principales causes de la sciatique

Il faut préciser que la sciatique n’est pas une maladie. Elle est due à l’irritation d’une ou de plusieurs racines constituant le nerf sciatique. La cause principale est la hernie discale. Cette dernière est due à l’altération du disque intervertébral. Lorsque le disque intervertébral se rompt, le ligament postérieur se comprime. C’est la sciatique vertébrale commune. Il y a aussi la sciatique symptomatique secondaire qui est une affection vertébrale. Quelle qu’en soit la raison, il faut  soigner la sciatique pour soulager la douleur au plus vite. La prise de médicaments antidouleur ou certains exercices simples permettent d’y parvenir.

soigner la sciatique – comment elle se manifeste ?

La douleur lombaire ou lombalgie est souvent le premier signe d’une douleur du nerf sciatique. L’intensité de la douleur reste inchangée pendant quelques jours. Au bout d’une certaines périodes, la douleur s’accentue, devient vive et augmente par les efforts. À ce moment, c’est uniquement 5% de la racine lombaire et 1% de la racine sacrée qui sont irritées. Dans le premier cas, la douleur se prolonge au niveau de la face externe de la cuisse, de la jambe, du dos du pied et jusqu’au gros orteil. Dans le deuxième cas, la douleur se prolonge sur la fesse, l’autre face de la cuisse et de la jambe et jusqu’à la plante du pied et les orteils. Il faut souligner que la douleur peut être uniquement ressentie au niveau de la fesse ou la cuisse. Outre la douleur, elle entraine une sensation cutanée très désagréable.

soigner la sciatique

Comment traiter et soigner la sciatique ?

En attendant la consultation médicale, le patient peut prendre d’antidouleur. L’anti-inflammatoire n’est pas recommandé étant donné que seul l’examen médical permet de déterminer la principale cause. L’anti-inflammatoire ne permet pas de soigner la sciatique et pourra aggraver le risque d’hémorragie. Pour limiter les douleurs, vous devez éviter de soulever des objets lourds. Soyez attentif à vos mouvements et évitez les transports aggravant les douleurs. Pour soulager les douleurs et les sensations désagréables, reposez-vous en position allongée en surélevant vos jambes.

Les principaux principes pour traiter et soigner la sciatique

Le traitement permettant de soigner la sciatique ne sera pas déterminé qu’après un examen médical. Le professionnel de santé prend en compte l’activité professionnelle du patient avant de prescrire un traitement. En principe, le médecin recommande :

  • la prise des médicaments antidouleur et anti-inflammatoires
  • le repos important selon le niveau des douleurs
  • le port d’un lombostat
  • la rééducation du dos

Si l’état du patient reste inchangé au bout de deux mois, la chirurgie est recommandée pour soigner la sciatique. C’est également la meilleure solution si la douleur atteint la queue-de-cheval et que des troubles des sphincters apparaissent. Si ce problème est détecté dès le premier examen médical, le patient doit passer directement une opération. En effet, la majorité des médecins associe le paracétamol avec d’autres antalgiques puissants, particulièrement les dérivés de la morphine. Au cas où la douleur est insupportable, il prescrit la morphine. En ce qui concerne les médicaments anti-inflammatoires, ils permettent de faire régresser rapidement l’inflammation. Pour les patients âgés de plus de 60 ans, les anti-inflammatoires doivent être associés à des antiulcéreux. Le but c’est de soigner la sciatique tout en limitant les effets secondaires des médicaments.

Les autres remèdes pour soigner la sciatique et soulager les douleurs

Outre les traitements médicaux, il existe nombreux remèdes permettant de soulager la douleur et soigner la sciatique. Voici quelques remèdes naturels et thérapeutiques :

  • demandez rendez-vous à votre kinésithérapeute, ostéopathe ou rebouteux
  • offrez-vous une séance de massage tous les jours ou au moins trois fois par semaine
  • prenez une poche de glaces et mettez-la sur les parties douloureuses pendant 20 minutes. C’est efficace pour soigner la sciatique et traiter l’inflammation.
  • détendez-vous la nuit, pour dormir au maximum
  • couchez sur le dos, les jambes tendues. Soulevez doucement la jambe qui vous fait mal et croisez-la au-dessus de l’autre. Faites-vous aider par une autre personne. Si le mouvement aggrave la douleur, remettez-vous à la position initiale.

effectuez un automassage ou massage circulaire  au niveau du bassin à l’aide de la balle de tennis.

Sources:
http://www.doctissimo.fr/html/sante/principalespatho/sa_607_ue_traitement.htm
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/Fiche.aspx?doc=comment-soigner-une-sciatique

Vérifiez également

remettre au sport

Pourquoi vous remettre au sport ?

De nouvelles habitudes conditionnent notre mode de vie. L’activité de l’homme laisse sa place à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *