fbpx
scoliose

Quels sports pratiquer en cas de scoliose?

La pratique régulière d’une activité physique est nécessaire pour garder la forme. Toutefois, lorsqu’on est atteint d’une maladie ou d’une pathologie particulière, il convient toujours de se poser des questions par rapport aux sports autorisés et ceux à éviter. Avec votre scoliose, vous vous demandez sûrement quelle activité physique est le plus adapté pour vous ? Eh bien, vous trouverez dans cet article toutes les informations dont vous aurez besoin à ce propos.

Scoliose, définition

Avant de faire le point sur les sports à pratiquer lors d’une scoliose, il convient de faire une brève revue de ce qu’est vraiment cette pathologie. Il s’agit en effet d’une déformation de la colonne vertébrale. Cette déformation est permanente et se manifeste par la torsion des vertèbres. Ainsi, en cas de scoliose, la colonne est courbée en suivant une allure en S.

Cette pathologie entraîne chez les patients une déformation de toutes les zones se situant à proximité de la colonne vertébrale, notamment le thorax.

Quelles sont ses causes et comment la reconnaître ?

Il importe de noter que la scoliose peut toucher tout le monde. Ses causes sont d’ailleurs très diverses. Toutefois, pour la scoliose idiopathique, son origine reste encore inconnue jusqu’à l’heure actuelle. Cette forme de la maladie apparaît lors de la petite enfance ou encore durant l’adolescence. Certains spécialistes avancent la thèse de l’hérédité pour expliquer son origine.

Par ailleurs, on peut également rencontrer une scoliose secondaire. Celle-ci est causée par une malformation congénitale. Dans certains cas, elle peut aussi survenir suite à une maladie osseuse ou une maladie neuromusculaire. Pour ce qui est des causes dues à des habitudes (mauvaises postures, port d’un cartable trop lourd ou encore une mauvaise alimentation), les spécialistes affirment qu’elles n’ont aucun lien avec la survenue de cette pathologie.

Pour ce qui est des symptômes de la scoliose, vous devez savoir que cette maladie n’est que rarement diagnostiquée à son stade précoce. D’ailleurs, elle ne s’accompagne pas de douleur permettant de la reconnaître de suite. Néanmoins, elle peut engendrer de douleurs dorsales qui constituent généralement la raison d’une consultation. Outre cela, la scoliose peut aussi se reconnaître grâce à une bosse qui se forme d’un côté du dos de la personne qui en souffre. Dans le langage médical, cette bosse est appelée « gibbosité ».

Quels sports privilégier en cas de scoliose ?

Etant parent d’une enfant atteint de scoliose, ou souffrant vous-même de cette maladie, vous avez envie de savoir si vous pouvez pratiquer une activité physique ? Si oui, quels sont les sports que vous pouvez pratiquer sans nuire à la santé de votre dos ? Eh bien, pour répondre à la première question, sachez qu’aucune raison ne doit vous interdire de faire du sport même avec votre scoliose. D’ailleurs, si vous portez un corset, il vous suffit de l’enlever à chaque séance. Toutefois, il est toujours nécessaire de demander l’avis de votre médecin traitant.

Vous devez également savoir que sport et scoliose sont tout à fait compatibles. Cela permet, effectivement, de renforcer la musculature se trouvant aux alentours de votre colonne vertébrale. Ce qui aura pour effet de donner plus de tonus à votre dos.

Les sports les plus recommandés pour ceux qui sont atteints de scoliose sont alors ceux qui font travailler les petits muscles profonds du dos comme :

  • La natation – connue comme étant un sport complet, la natation est tout indiquée en cas de scoliose. Le crawl est surtout recommandé pour équilibrer les tensions de part et d’autre de la colonne vertébrale.
  • Les sports de combat à l’instar du karaté ou le judo. Vous devez savoir que ce type de sport exige de vous certains gestes automatiques favorables au renforcement de votre dos.

scoliose

A part ces deux types de sports, les personnes atteintes de scoliose peuvent également pratiquer tous les sports qui nécessitent une posture verticale. Cela permet en effet de garder le dos droit. Les courses à pied ou encore le jogging font partie de cette catégorie.

Le sport et la scoliose selon l’âge

Chez l’enfant atteint de scoliose, la pratique d’une activité physique doit être encadrée par des professionnels. Lorsque le sport est pratiqué dès le plus jeune âge, il contribue à rééquilibrer la déformation au niveau de la colonne vertébrale.

Chez l’adulte, la pratique des sports mentionnés précédemment permet d’entretenir les muscles du dos. Ainsi, au fur et à mesure que l’âge avance, les personnes atteintes de scoliose doivent continuer de faire régulièrement du sport. En parallèle à cette pratique, elles peuvent aussi opter pour la kinésithérapie afin d’apprendre à maîtriser et à appliquer les bonnes postures pour soulager leur dos et ne pas risquer les complications.

Les sports à éviter

Même si aucune contre-indication n’existe en matière de sport en cas de scoliose, il existe certaines activités sportives qui ne sont pas conseillées aux personnes souffrant de cette pathologie. Il s’agit surtout de toutes les activités physiques impliquant la musculation volontaire comme le body-building par exemple. Outre cela, tous les sports nécessitant l’écrasement des vertèbres sont à proscrire. L’haltérophilie fait partie de cette catégorie.

Pour les patients qui sont passés par la chirurgie pour leurs scolioses, tous les sports impliquant une collision sont à éviter. Le rugby ou encore le football américain entrent dans cette catégorie. A part ces quelques exceptions, les personnes atteintes de scoliose peuvent parfaitement s’adonner aux activités sportives qui les passionnent.

Sources:
https://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/scoliose-sports-muscler-dos-47206
http://sante.lefigaro.fr/article/le-sport-un-allie-indispensable-contre-la-scoliose/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.