fbpx

Qu’est-ce que l’agitation psychomotrice ?

L’agitation psychomotrice est un sentiment d’agitation très anxieuse poussant une personne à faire des mouvements involontaires. En d’autres termes, c’est une manifestation physique de l’anxiété. Elle constitue un symptôme commun du trouble bipolaire, une condition qui affecte la santé mentale d’une personne. On peut cependant l’associer également à d’autres conditions qui influent sur la fonction neurologique de la personne. Une agitation psychomotrice peut prendre plusieurs formes moins graves et plus graves se manifestant par des comportements répétitifs non intentionnels.

Les symptômes du comportement

Ce sentiment d’agitation peut être dur à gérer aussi bien pour la personne qui en souffre que pour ses proches. Le fait de prendre conscience de son comportement ou de voir que d’autres l’ont remarqué peut lui être bouleversant. Les personnes qui font l’expérience de l’agitation psychomotrice peuvent ressentir un large éventail de sensation.

Les sensations ressenties

Elles peuvent être incapables de rester assises et sentir comme si leurs corps étaient raides. Elles deviennent de plus en plus anxieuses et n’arrivent pas à soulager la tension. L’exaspération et l’irritabilité leur gagnent. Tous ces sentiments conduisent la personne à faire certains comportements.

La manifestation physique de l’anxiété

Les personnes qui font face à des agitations psychomotrices ont tendance à avoir des agissements plus ou moins anormaux comme :

  • Se tordre les mains ;
  • Se remuer ;
  • Appuyer sur les mains, les doigts ou les pieds ;
  • Parler très vite ;
  • Démarrer et arrêter brusquement une tâche ;
  • Déplacer des objets sans raisons ;
  • Enlever les vêtements et les remettre.

Il est à remarquer que beaucoup de gens font des mouvements répétitifs ou adoptent certains comportements par habitude. Cependant, pour une personne qui éprouve une agitation psychomotrice, les comportements sont faits de manière incontrôlable. L’agissement est sans but, frénétique et saccadé. Ces personnes ont tendance à avoir des comportements de manière à endommager leur corps. Certaines se mordent les lèvres jusqu’à saignement ; d’autres arrachent même la peau des lèvres ou des ongles. Un des comportements involontaires est également le fait de mâcher l’intérieur de la joue.

la manifestation de l’agitation psychomotrice

Les causes de l’agitation

Une étude menée en 2008 a montré l’existence d’un lien entre l’humeur et la façon de bouger d’une personne. Les personnes qui ressentent une tension mentale et une anxiété font ressortir leur agitation par des mouvements rapides et répétitifs. Ces mouvements non intentionnels sont un moyen pour le subconscient d’essayer de soulager la tension. Cependant, il existe des cas où l’agitation psychomotrice n’est pas uniquement le résultat d’une tension mentale. Une étude de 2010 a permis de montrer qu’un lien existe également entre l’agitation et la nicotine, l’alcool et la toxicomanie.

Les conditions associées

L’agitation en tant que symptôme du trouble bipolaire

L’agitation psychomotrice est un symptôme relativement commun qui apparaît chez une personne souffrant de trouble bipolaire. Ce dernier est un trouble de l’humeur qui fait traverser la personne trois types de comportement et d’humeur. Ce sont les épisodes maniaques, mixtes et dépressifs. L’agitation peut apparaître à n’importe quel niveau de ces épisodes mais la nature peut changer selon le type qui se produit.

Pendant l’épisode maniaque

Dans cet épisode, l’agitation s’accompagne d’une pensée de course qui amène la personne à bouger ou parler rapidement involontairement. Les mouvements que provoque l’agitation peuvent paraître chaotiques.

L’épisode affectif mixte

C’est un état particulièrement vulnérable au cours duquel la personne ressent un mélange de symptômes dépressifs et maniaques. Elle peut en même temps se sentir très bas mais agitée et irritable. Cette sensation les amène à effectuer des mouvements répétitifs pour tenter de se débarrasser des sentiments.

L’épisode dépressif

La personne qui souffre d’épisode dépressif se sent extrêmement bas et sans espoir. Elle peut fondre en larmes et faire des signes d’agitation psychomotrice. Plutôt que par l’irritabilité, c’est le sentiment de désespoir qui motive l’agissement.

D’autres conditions associées

Outre que le trouble bipolaire, les agitations psychomotrices peuvent affecter la personne qui présente d’autres conditions. Ce sont notamment :

  • Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) ;
  • La dépression et les crises de panique ;
  • La schizophrénie ;
  • Le désordre anxieux généralisé ;
  • Les lésions cérébrales traumatiques (TBI) ;
  • La démence ;
  • La maladie de Parkinson ;
  • La claustrophobie ;
  • Le sevrage de l’alcool.

Le diagnostic et le traitement

La consultation d’un médecin est utile pour une personne qui souffre de l’agitation psychomotrice afin d’obtenir de l’aide. Le médecin va essayer de déterminer la cause du comportement et donner des conseils sur la meilleure façon de le gérer. Si l’origine des agitations est le médicament, il va prescrire un alternatif. Si par contre, elles sont le résultat de problème de santé mentale, le médecin va fournir les traitements possibles. Dans la plupart des cas, le traitement consiste en une pharmacothérapie et le médicament prescrit dépendra de l’état de la personne. Le plus souvent, elle inclue des stabilisateurs de l’humeur et des médicaments antipsychotiques. En plus du traitement médicamenteux, la consultation d’un thérapeute est également utile. De cette façon, la personne apprendra à gérer les problèmes de santé liés à l’agitation. Enfin, opter pour un changement de style de vie peut être efficace notamment à l’aide de pratique d’exercice régulier.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/sante/dictionnaire-medical/etat-d-agitation-psychomotrice-des-etats-maniaques
https://www.elle.fr/Maman/Mon-enfant/Education/Mon-enfant-est-il-agite-ou-hyperactif-936766

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

les trémulations du nouveau-né

Les trémulations du nouveau-né – c’est quoi et quelles en sont les causes ?

Tous les jours, les nouveau-nés ne cessent de surprendre leurs parents par des gestes bizarres. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *