fbpx

Qu’est-ce que l’anémie aplasique et comment la traiter ?

Le sang accomplit plusieurs fonctions essentielles en circulant dans tout le corps. Il apporte notamment l’oxygène et transporte les divers éléments nutritifs essentiels au maintien de la vie. De plus, il aide aussi plusieurs parties de l’organisme à communiquer entre elles. La majorité des cellules qui composent le sang sont les globules rouges. Le sang contient aussi des globules blancs qui servent à défendre les corps contre les corps étrangers. L’anémie est un trouble qui se caractérise par la diminution de globules rouges dans le sang. Ces derniers ont pour rôle de transporter l’oxygène à travers l’organisme. Ainsi, un nombre insuffisant de globules rouges peut provoquer de graves problèmes sur la santé.

L’anémie aplasique

Dans le cas d’une anémie aplasique, la production de tous types de cellules sanguines, y compris les globules et les plaquettes, par la moelle osseuse est réduite. En effet, le terme « aplasique » veut dire « insuffisance du développement ». Une anémie aplasique peut être soit aiguë, soit chronique. C’est un trouble rare qui peut se manifester spontanément. Cependant, il peut également être provoqué par l’exposition à certains toxines ou médicaments.

Prévalence

L’anémie aplasique peut atteindre les personnes de tout âge et des deux sexes. Chaque année, on peut constater entre 2 et 12 nouveaux cas par million d’habitant. La fondation internationale pour l’anémie aplasique et les syndromes myélodysplasiques possède un registre sur une base volontaire. Ce registre permet d’effectuer un suivi des individus atteints de ces troubles à des fins statistiques. Par ailleurs, il existe une forme très rare d’anémie aplasique appelée « anémie de Fanconi ». Ce type d’anémie aplasique est héréditaire et s’accompagne d’anomalies des os et une pigmentation de la peau. Il se manifeste auprès des enfants qui portent des chromosomes anormaux.

Les causes de l’anémie aplasique

La cause de l’anémie aplasique est la plupart du temps inconnue. Certains traitements contre le cancer, notamment la chimiothérapie à forte dose, peut causer une anémie aplasique. Parmi les autres causes possibles, il y a aussi :

  • Divers médicaments disponibles sous ordonnance ou en vente libre (comme ceux qui servent à traiter les infections, les convulsions,…) ;
  • Certaines substances chimiques (comme es composés à base de benzène) ;
  • Les virus ;
  • La grossesse ;
  • Les maladies immunitaires ;
  • Les drogues illicites ;
  • Les toxines environnementales.

Ce type d’anémie rare est un trouble héréditaire.

Les symptômes et les complications

Les symptômes sont attribuables au nombre de cellules sanguines. Etant donné le nombre réduit de globules rouges, le sujet peut se sentir faible, fatigué ou essoufflé. Il peut également présenter un teint pâle. Les saignements et les ecchymoses vont aussi surgir facilement à cause du nombre insuffisant de plaquettes. Les personnes atteintes d’anémie aplasique sont plus sujettes aux infections bactériennes à cause du faible nombre de globules blancs. Les hémorragies et les infections constituent des urgences et doivent rapidement se traiter. D’autre part, les autres symptômes peuvent aussi inclure :

  • Un manque d’énergie à l’effort ;
  • Une pâleur cireuse des muqueuses et de la peau ;
  • Un saignement des gencives ;
  • Un acouphène (bourdonnement dans les oreilles).

En outre, les femmes non ménopausées constatent parfois une augmentation de la durée et de la quantité de l’écoulement menstruel.

Diagnostic de l’anémie aplasique

Avant d’établir le diagnostic, le médecin effectue d’abord un examen physique complet. Cet examen sert à vérifier si le sujet présente des ecchymoses, une pâleur, des saignements des gencives ou autres manifestations. Les analyses sanguines serviront ensuite  à obtenir une formule sanguine complète. De plus, on prélèvera probablement un échantillon de la moelle osseuse pour l’analyser et détecter toute anomalie.

Traitement et prévention

La première étape pour traiter une anémie aplasique est de préciser la cause de l’anémie pour ensuite l’éliminer. Les personnes atteintes doivent prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter la contraction d’une infection. Si jamais cela se produit, il faudra instaurer un traitement énergétique aux antibiotiques. On peut aussi envisager des transfusions de plaquettes et de globules rouges. Si l’anémie est provoquée par une maladie auto-immune, on prescrira un traitement immunosuppresseur. Pour les cas les plus graves, il est possible de recourir à la transplantation de la moelle osseuse. Cela servira à remplacer la moelle défectueuse des cellules saines qui ont été prélevées sur un donneur normal.

anémie aplasique

Les transfusions sanguines

Elles servent à remplacer les cellules sanguines que la moelle osseuse est incapable de produire. Les transfusions aident à remplacer les plaquettes, les globules rouges, mais les globules blancs sont plus difficiles à transfuser. Les individus atteints d’anémie aplasique peuvent recevoir des transfusions sanguines durant plusieurs années. Cependant, cela peut provoquer quelques complications. En effet, les globules rouges transfusés sont composés de fer qui s’accumule dans l’organisme et peut être néfaste pour les tissus normaux. Par ailleurs, il se peut aussi que le sang contienne des virus ou autres organisme infectieux. Ces derniers peuvent alors être transmis au receveur. Heureusement, les réserves de sang sont généralement sûres grâce aux diverses analyses.

Autres

Les médicaments qui contiennent des facteurs de croissance peuvent stimuler la production de cellules sanguines. L’adoption d’une bonne alimentation est évidemment importante pour aider l’organisme à produire les différents éléments du sang.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=anemie_aplasique_pm
https://www.doctissimo.fr/sante/dictionnaire-medical/anemie-normochrome-normocytaire

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

perturbateurs endocriniens

Perturbateurs endocriniens – quels risques pour la santé et comment s’en protéger ?

Les perturbateurs endocriniens sont omniprésents dans l’environnement humain. Ils peuvent interférer avec le système hormonal, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *