fbpx

Qu’est-ce qu’il y a de si exceptionnel dans les haricots rouges ?

Le haricot rouge étonne parfois les amateurs de cuisine texane. Son goût expliquerait peut-être le fait qu’il s’agit du haricot le plus consommé au monde. Mais à part le goût, qu’apporte-t-il de si exceptionnel ?

Qu’est-ce que le haricot rouge ?

Le haricot rouge est une plante potagère de la famille des légumineuses. On le distingue par sa peau rouge foncé ou légèrement rose. Sa plante est buissonnante ou grimpante. Pour bien pousser, elle doit dépendre d’un climat chaud et tempéré. C’est pour cela que l’on trouve notamment sa plantation aux États-Unis, en Chine, en Inde et au Mexique. Sa plantation se renouvelle chaque année. Seules ses graines sont comestibles car elle fait partie des haricots à écosser. On ne peut pas en faire d’haricot vert. C’est un féculent à faible apport calorique (85kcal/100g). Il convient bien pour une alimentation végétarienne. Protéines, fibres et minéraux… sont les principaux éléments nutritifs du haricot rouge.

Les minéraux les plus importants du haricot rouge

  • Fer ;
  • Manganèse ;
  • Cuivre ;
  • Folate ;
  • Phosphore ;
  • Magnésium ;
  • Zinc ;
  • Vitamine B2 ;
  • Calcium ;
  • Potassium ;
  • Sélénium ;
  • Vitamine B6 ;
  • Acide pantothénique ;
  • Vitamine B9 ;
  • Vitamine E.

Les atouts nutritionnels du haricot rouge

Le haricot rouge peut bien s’appliquer dans un régime minceur. En effet, il est dépourvu de graisses mais comporte suffisamment de nutriments. Cette légumineuse comme ses autres cousins peut même remplacer partiellement la viande. Ce qui fait d’ailleurs que l’on ne doit pas l’incorporer avec de la viande. La protéine végétale et animale va se mélanger dans notre corps et l’absorption de celle-ci ne se fera pas optimalement. Par ailleurs, le haricot rouge contient assez de vitamine B6, du phosphore et du potassium. Des éléments qui contribuent pour renforcer notre ossature, mais aussi importants pour le développement du fœtus. Ce n’est pas par hasard que les nutritionnistes le recommandent dans nos habitudes alimentaires.

Haricot rouge et tumeurs au gros intestin

Une étude a permis de vérifier l’effet d’une alimentation d’haricot rouge avec les tumeurs au gros intestin. 2000 volontaires ayant déjà souffert de cette affection ont participé à la recherche. À terme des études, les chercheurs ont découvert que les sujets qui ont consommé plus cette légumineuse ont vu diminuer leur tumeur. Le taux de récurrence a atteint 65%.

Un antioxydant

Rappelons que les antioxydants correspondent à des composants naturels qui réparent le corps des dégâts endommagés par les radicaux libres. Ces derniers entrainent en effet des dégâts à risque de maladie cardiovasculaires, et aussi des cancers. Le haricot rouge et noir se démarque des autres haricots par leur haute teneur en antioxydant.

Ses différents antioxydants

La catéchine

Il s’agit d’un antioxydant disponible dans les légumineuses. Celle-ci est spécifique pour son action sur la régulation du mauvais cholestérol. Il diminue en effet l’oxydation de ces dernies. Les études des effets de la catéchine chez les humains se poursuivent toujours.

L’anthocyanine

Ce sont spécifiquement les haricots de couleur foncée qui contiennent ce composant. Il s’agit toujours d’un antioxydant qui participe dans l’anticipation d’un éventuel cancer. Cependant, on n’a pas encore pu vérifier sa réelle efficacité sur l’être humain. En effet, les résultats des études proviennent uniquement, pour le moment, d’études in vitro (chez les animaux). Affaires à suivre dans ce cas.

La saponine

Les haricots secs contiennent plus de saponine. Il s’agit d’un composant naturel antioxydant que toutes les plantes renferment. Mais on l’obtient surtout à l’état d’une plante sèche que moite.

haricots rouges

Le phytostérol contenu dans le haricot rouge

Plusieurs légumineuses renferment une quantité importante de phytostérol. Ce dernier partage une structure similaire au cholestérol. Mais par rapport au cholestérol d’origine animal, celui-ci ne présente aucun risque pour la santé cardiovasculaire. Cette fève rouge contient par exemple 100mg par portion de 125ml, soit une demi-tasse à café. Par ailleurs, il existe des médicaments à base de phytostérol qui traitent contre la saturation de cholestérol. Toutefois, la quantité nécessaire au traitement ne peut être atteinte si on tire du phytostérol à partir des aliments. Tout de même, les haricots secs sont intéressants car ils conviennent à une diète santé.

Les fibres alimentaires

Le haricot rouge est un légumineux riche en fibre alimentaire, autant soluble qu’insoluble. 06 grammes de fibres pour une demi-tasse à café d’haricot. Mais qu’en est-il de l’effet de celles-ci sur l’organisme ? Une alimentation à fort teneur en fibre contribue à l’entretien de la flore intestinale. Autrement dit, celle-ci permet d’entretenir ou aussi de retrouver un transit intestinal. On peut recommander sa consommation aux personnes qui souffrent du diabète de type 2 et aux femmes enceintes. Sachons entre autres, qu’on doit en moyenne consommer 30g de fibre par jour.

Protéine végétale

Les haricots secs figurent dans la première liste des aliments végétaux riches en protéine. Comparé aux protéines d’origine animale, celle des haricots rouges possèdent une faible teneur en méthionine. À savoir, un acide aminé important pour l’organisme. Ces faits signifient que la protéine d’origine animale n’est pas suffisante. L’idéal est dans ce cas de toujours varier son alimentation pour supplémenter les manques.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=haricot_commun_sec_nu
https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2540866-haricot-rouge-calorie-proteine-bienfaits-regime/

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

syndrome de la narcolepsie

Qu’est-ce que le syndrome de la narcolepsie ?

La narcolepsie est un trouble du sommeil souvent peu connue et sous-diagnostiqué. C’est un syndrome …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *