fbpx
Accueil / Perte de poids / Régime adolescent : 5 qui aident à perdre du poids

Régime adolescent : 5 qui aident à perdre du poids

Les jeunes également peuvent suivre un régime adolescent. L’adolescence est une période difficile. C’est la période où les émotions fluctuent constamment et où on a du mal à les gérer. On est souvent sujet à des crises d’anxiété et ce concernant surtout l’apparence physique. On est toujours effrayé de perdre des êtres chers durant cette période et la prise de poids est particulièrement risquée. Si quelques régimes peuvent vous aider à être bien dans la tête et dans le corps, alors parlez-en avec votre médecin nutritionniste.

Perdre du poids avec le régime adolescent

Le régime adolescent est-il fait pour vous ? L’adolescence est la période de la vie qui influe le plus sur l’avenir. On se pose des questions, on se remet en question, on choisit des amis, des groupes, on veut suivre un régime amaigrissant, ect. Dans ce cadre, l’apparence physique tient une importance capitale. En effet, on veut toujours se tenir en bonne et due forme afin de susciter l’attirance des autres. Cela dans le but de pouvoir d’être accepté dans un cercle désiré. Ainsi, si l’obésité et le surpoids avec l’excès de graisses se présentent, perdre du poids rapidement devient un impératif.

Ce qu’est un régime pour adolescent

Un régime adolescent est différent d’un régime pour adulte. Ceci est principalement dû à la morphologie et à la croissance. Un adolescent ne peut pas se permettre de se passer de n’importe quel nutriment essentiel même s’il veut mincir. Un programme minceur pour ado fait donc obligatoirement référence à une alimentation équilibrée.

Les besoins quotidiens

Avant de s’initier à un plan perte de poids, un adolescent se doit de surveiller son apport calorique. On distingue plusieurs classes d’âge dans ce cadre puisque l’adolescence est une période qui évolue. On peut donc différencier chaque apport selon le sexe et la tranche d’âge.  En effet, fille et garçon n’ont pas du tout les mêmes nécessités en ce qui concerne le métabolisme.

Un adolescent de 11 ans aura besoin de 2200 calories par jour s’il est un garçon et de 1900 pour une fille. À 12 ans, cette valeur monte à 2300 calories pour un garçon et de 1950 calories pour une fille. À 13 ans, ce sera de 2400 calories pour un garçon et 2000 calories pour une fille. Pour un garçon de 14 ans, le chiffre monte à 2500 calories pour seulement 2050 pour les filles. Jusqu’à avoir 17 ans, fin de l’adolescence. Bref, le chiffre montera d’une palette de 100 calories par an pour les garçons tandis que ce sera de 50 calories pour les filles.

Régime adolescent, 5 types efficaces pour les jeunes

Maintenant ce qui intéresse le plus c’est existe-t-il donc dans ce cas un régime approprié pour les adolescents ? Et bien, il en existe même plusieurs assurant l’amaigrissement. Toutefois, certains sont plus adaptés que d’autres selon l’adolescent. À ce sujet, on conseille souvent d’éviter tout exercice intensif pour ne concentrer que sur l’alimentation.

  1. Le régime Weight Watchers

Ce régime amincissant est sans doute la mieux adaptée pour un jeune adolescent encore dans le stade de la croissance. En effet, le régime Weight Watchers mise sur la perte de poids de façon naturelle. La diète promet un minimum de 3 kilos en moins en un mois. Dans le programme, on incite le sujet à réapprendre à manger de manière équilibrée. Cela se fera dans un environnement de soutien constant qui revivifie la volonté de maigrir chaque jour. On y enseigne des astuces pour effectuer des activités physiques sans avoir à dépenser beaucoup d’énergie. L’appellation de ce régime se base par ailleurs par le fait de surveiller chaque jour son poids afin de ne pas perdre en motivations.

De nombreuses études(1,2) ont montré que Weight Watchers peut aider à perdre du poids.

  1. Le jeûne intermittent 16h : 8h

Le jeûne intermittent est une méthode qui requiert une certaine volonté. Un adolescent en plein désir de perdre du poids pourrait cependant réaffirmer sa détermination avec cette méthode. à la base, ce programme perte de poids consiste à ne manger que dans un intervalle de 8h dans la journée. Le but est toujours de maintenir une alimentation équilibrée. La meilleure manière de s’y prendre est donc d’éviter le petit-déjeuner pour se concentrer sur le déjeuner et le dîner. On aurait ainsi 16h de jeûne où le corps se verra priver d’apport extérieur. Bien-entendu, il sera forcé de puiser de l’énergie dans les réserves de graisses.

  1. Le régime méditerranéen

Le bassin méditerranéen est une région typiquement verdoyant. Dans ce même cadre, le régime méditerranéen mise sur les végétaux afin de réduire l’excès de graisses d’un sujet. Elle privilégie ainsi les fruits, les légumes, les céréales complètes, les légumineuses, l’huile d’olive extra-vierge, l’huile de colza, les oléagineux. Dans ce programme minceur, on évitera la viande, le fromage, les charcuteries et bien souvent les sucreries. On pourrait cependant tolérer le poisson du fait de ses vertus minceurs, le fruit de mer pour maigrir, quelques viandes maigres de volaille ainsi que du fromage de chèvre. Région avec des plantes très vendangeuses, on tolère assez le vin dans une diète méditerranéenne.

Une étude a comparé les effets en perte de poids d’un régime faible en glucides, méditerranéen ou faible en gras. Le groupe à faible teneur en gras a perdu 2,9 kg, le groupe sans glucide a perdu 4,7 kg et le groupe méditerranéen a perdu 4,4 kg. Les participants diabétiques présentaient également des taux de glycémie et d’insuline améliorés dans le régime méditerranéen, par rapport au régime sans gras.

  1. Le régime IG

Le régime IG fait référence au contrôle de l’indice glycémique d’un aliment avant de le consommer. Dans sa globalité, ce régime minceur consiste à supprimer les sucres rapides et éventuellement, tout ce qui pourrait apporter un excédent de glucides. Il faut savoir que le glucide se transforme plus rapidement en graisses dans le corps que la graisse elle-même. Dans ce cadre, on évitera donc le pain blanc, le pain de mie, le burger, les sodas, les pommes frites, les pâtes, les galettes. On mettra ainsi à l’honneur les fruits, les légumes, le quinoa. Ceci conduit à revoir complètement son alimentation et donc même l’habitude saine que l’on pense être bonne pour soi.

  1. Le régime paléo

Le paléo régime est tout simplement une appellation d’un régime typiquement bio. On tire ce nom de paléolithique, c’est-à-dire, de la période la plus ancienne de l’histoire. Toujours dans cette optique, le but est de se nourrir d’une façon plus ou moins similaire à ces anciens. Les produits industriels y sont totalement prohibés. Il y aura cependant certains aliments à exclure du régime comme le riz ou encore le pain puisque théoriquement, même, s’ils sont d’origines végétales, ils n’existaient pas encore en ce temps. On aura donc tendance à privilégier les viandes, les crustacés, les fruits.

Quel régime adolescent suivez-vous ?

Sources :

http://www.go-maigrirvite.com/regime-pour-ados/

https://www.journaldesfemmes.fr/beaute/minceur/1959587-regime-efficace/

Références :

  1. Jebb SA, Ahern AL, Olson AD, Aston LM, Holzapfel C, Stoll J, Amann-Gassner U, Simpson AE, Fuller NR, Pearson S, Lau NS, Mander AP, Hauner H, Caterson ID. Primary care referral to a commercial provider for weight loss treatment versus standard care: a randomised controlled trial. 2011 Oct 22;378(9801):1485-92. doi: 10.1016/S0140-6736(11)61344-5. Epub 2011 Sep 7.
  2. Kimberly A. Gudzune, Ruchi S. Doshi, Ambereen K. Mehta, Zoobia W. Chaudhry,1 David K. Jacobs, Rachit M. Vakil, Clare J. Lee, Sara N. Bleich, and Jeanne M. Clark. Efficacy of commercial weight loss programs: an updated systematic review. Ann Intern Med. 2015 Apr 7; 162(7): 501–512. doi: 10.7326/M14-2238.
  3. Shai I, Schwarzfuchs D, Henkin Y, Shahar DR, Witkow S, Greenberg I, Golan R, Fraser D, Bolotin A, Vardi H, Tangi-Rozental O, Zuk-Ramot R, Sarusi B, Brickner D, Schwartz Z, Sheiner E, Marko R, Katorza E, Thiery J, Fiedler GM, Blüher M, Stumvoll M, Stampfer MJ; Dietary Intervention Randomized Controlled Trial (DIRECT) Group. Weight loss with a low-carbohydrate, Mediterranean, or low-fat diet. N Engl J Med. 2008 Jul 17;359(3):229-41. doi: 10.1056/NEJMoa0708681.
À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

perdre du poids

Perdre du poids rapidement : quelques solutions pour accélérer le métabolisme

Nombreuses sont les personnes, plus que d’autres, qui peuvent manger ce qu’elles veulent sans prendre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *