Accueil / Perte de poids / Paléo régime : 7 conseils pour le mettre en pratique

Paléo régime : 7 conseils pour le mettre en pratique

Vous pouvez espérer une perte de poids et une amélioration de l’état de santé avec le paléo régime. Régime de nos aïeux avant l’ère industrielle, ce programme alimentaire a été popularisé dans les années 80. Le but était d’adopter l’alimentation de nos ancêtres. Le paléo régime peut aider dans la perte de poids, mais il peut également être recommandé dans la prise de masse musculaire.

Les caractéristiques du paléo régime

Avec ce régime, le sujet constitue ses menus à partir de protéines animales et de plantes médicinales dont le Graviola, Moringa, Ashwagandha, etc. Le régime paléo n’autorise pas les produits laitiers et les céréales. Toutefois, si on adopte ce régime sur une longue période, ces aliments sont acceptés mais en petite quantité. Le paléo régime apparaît dans la liste des régimes amaigrissants, mais ce mode d’alimentation permet également une amélioration de performance pour les sportifs. Avant d’adopter ce régime, il est recommandé de consulter une diététicienne pour éviter tout risque de carence.

Conseil n°1 : Faire le ménage dans sa cuisine

Ce premier conseil, le nutritionniste ne le donne pas forcément, mais il est important de l’appliquer pour ce nouveau régime alimentaire. Pour ce faire, il faudra vider ses placards des gâteaux, des produits industriels, des pâtes, des sucreries et des céréales. Vous n’avez pas besoin de tout aliment inconnu de nos ancêtres. Ils sont à remplacer par les bons aliments et les aliments autorisés pour ce régime paléo.

Conseil n°2 : Acheter des produits locaux

Avec le paléo régime, il faut manger sainement. Éviter donc la malbouffe remplissant souvent les rayons des grandes surfaces. Pour ce faire, il faudra passer plus de temps au marché pour s’approvisionner en produits frais. Les produits locaux sont les plus nutritifs et si vous le pouvez, essayez même d’aller vers les petits producteurs. Les produits bios sont savoureux et assurent la santé de l’organisme. En outre, consommez plutôt de bons plats diététiques préparés avec des produits locaux. 

Conseil n°3 : Ne pas abuser des fruits

La diète paléo encourage la consommation des fruits. Pendant l’été, plusieurs fruits ornent le marché. Ils sont délicieux et ne sont pas dangereux en eux-mêmes, mais pour la perte de poids, manger moins est la règle à suivre dans tous les cas. 2 ou 3 portions par jour sont largement suffisantes. Il serait également plus judicieux de prendre des fruits moins caloriques et des fruits très riches en fibres en antioxydants. Le régime paléo ne recommande pas la consommation de jus et de fruits séchés qui la plupart du temps sont très sucrés.

Conseil n°4 : Varier ses repas

Avec ce régime, chaque repas devrait être une découverte. Il faudra avoir de nouvelles habitudes alimentaires avec les bons produits. On ne doit pas se limiter aux aliments qu’on aime et qu’on a l’habitude de cuisiner. Il faudra pousser sa curiosité alimentaire et tester de nouveaux aliments. Avec la banane plantain, par exemple, on peut préparer de la soupe. Si on prend de la patate douce pour le repas, on n’est pas obligé de la préparer en purée : préparez des miniflans à la patate douce ou de la mousse de patate douce. Pour agrémenter les plats, certains épices et herbes sont autorisés : cannelle, basilic, poivre de Cayenne, cumin, romarin, gingembre, thym, origan …

Conseil n°5 : Bien s’hydrater

Peu importe le régime choisi pour perdre du poids rapidement avec l’aide de la diététicienne, il est toujours recommandé de boire beaucoup d’eau. Des études scientifiques(1) ont prouvé que boire de l’eau aide à la perte et à la régulation du poids. On ne vous demande pas ici de consommer 4 litres par jour. 1 litre et demi à 2 litres par jour suffisent amplement. Lorsqu’on parle de boire, l’alcool et le sucre sont exclus, mais le café, le thé et les infusions sans sucre sont autorisés. Les jus de légumes peuvent aussi convenir. Parmi ces jus, il y a le délice vert qui est à base de brocolis, de choux, de laitue, de céleri et de carottes.

Conseil n°6 : S’autoriser des douceurs

Souvent, les sucreries figurent dans les aliments interdits dans un régime perte de poids. Il n’est pas toujours facile de s’en passer. En paléo régime, prendre de temps en temps des sucreries pour se faire plaisir et pour calmer ses envies n’est pas si grave. Cependant, bien choisir la douceur et faire attention à la quantité. On peut prendre par exemple prendre du chocolat si sa teneur en cacao excède les 70 %. Deux carrés de chocolat tous les deux jours n’ont pas tellement d’impact sur le régime.

Les grands gourmands peuvent savourer des pâtisseries à condition qu’ils les préparent avec de la farine de châtaigne ou de coco, des oléagineux entiers, des fruits frais et du miel ou du sirop d’érable. Pour ces préparations, il faut limiter le sucre au maximum. Prenez du miel ou du sirop d’érable à la place. Selon l’étude analytique(2) du professeur Evans M. Whitaker, MD., MLIS, le miel est bien bénéfique pour remplacer le sucre et possède de nombreuses autres vertus, mais nécessite quand même un certain contrôle dans son usage.

Conseil n°7 : Écouter son corps

La durée du régime paléo est souvent fixée pour un mois, mais si vous vous sentez bien durant la diète, rien n’empêche de l’adopter à vie. Si vous voulez l’adopter à vie, consulter une diététicienne pour revoir les aliments autorisés et interdits afin d’avoir une alimentation équilibrée. En effet, après les 30 premiers jours au régime paléo, les produits céréaliers et les produits laitiers comme les yaourts et les fromages artisanaux peuvent être intégrés petit à petit. Pour ces aliments-là, il faut toujours faire attention à la quantité et si besoin est, il faut compter les calories pour garder la ligne.

Avez-vous déjà essayé le régime paléo ? Quel est pour vous l’avantage de ce régime ?

Références :

  1. Simon N. Thornton1, Front Nutr. 2016; 3: 18. Published online 2016 Jun 10. doi: 10.3389/fnut.2016.00018. PMCID: PMC4901052. PMID: 27376070. Increased Hydration Can Be Associated with Weight Loss.
  2. Bahrami M, Ataie-Jafari A, Hosseini S, Foruzanfar MH, Rahmani M, Pajouhi M. Int J Food Sci Nutr. 2009 Nov;60(7):618-26. doi: 10.3109/09637480801990389. Effects of natural honey consumption in diabetic patients: an 8-week randomized clinical trial.

Vérifiez également

graisse abdominale

Graisse abdominale : 7 mauvaises habitudes la causant

Avoir de la graisse abdominale persistante est assez frustrant. Et si votre graisse abdominale continue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *