fbpx

Saignement d’ovulation : ce spotting au milieu du cycle est-il grave ?

Dans la plupart des cas, l’ovulation se passe inaperçue, dans la plus grande discrétion. Mais certaines femmes peuvent constater de légers saignements au moment d’ovulation. Il s’agit du saignement d’ovulation ou spotting. Pourquoi ces petites pertes de sang ? D’où viennent-elles ? Comment les distinguer des règles ? Est-ce vraiment grave ? Quand faut-il consulter ?

Saignement pendant l’ovulation – qu’est-ce que c’est ?

En général, l’ovulation se produit au milieu du cycle menstruel, aux alentours du 11ème aux 16 ème jours avant la prochaine règle. Le spotting se traduit par un léger saignement pendant l’ovulation, c’est-à-dire au moment où l’un des ovaires libère un ovule. Il faut rappeler qu’il y a la glaire cervicale qui est produite les jours précédant l’ovulation. Elle se distingue des pertes habituelles par sa couleur et sa consistance. Très souvent, le saignement d’ovulation se mélange à la glaire cervicale. Dans ce cas, la couleur de la glaire cervicale devient pâle, rosé, rouge clair ou marron clair. Contrairement au saignement pendant les règles, cela ne dure pas plus de 2 jours. Chez certaines femmes, le spotting peut être systématique à tous les cycles. Pour d’autres, il peut se produire de façon isolée.

Zoom sur les signes d’une ovulation ?

Pour mieux identifier le spotting d’ovulation, il faut apprendre à identifier les autres signes d’ovulation. Voici les principaux signes :

  • La variation de courbe de température,
  • L’aspect de la glaire cervicale,
  • La position du col de l’utérus,
  • Les douleurs au niveau de l’aine,
  • La tension dans la poitrine,
  • Les ballonnements.

Comprendre les principales causes du saignement pendant l’ovulation

Au moment de l’ovulation, le corps d’une femme subit un changement hormonal brusque. Pendant la phase pré-ovulatoire, le taux d’œstrogènes reste élevé pour garantir la maturation de l’ovule et épaissir l’endomètre. Après la libération de l’ovule, le taux d’œstrogène chute brusquement. A cause de ce changement brusque, une petite partie de la muqueuse utérine est éliminée, entraînant le saignement. Pour l’équipe médicale, il s’agit du saignement de poussée ostrogénique. Outre que cette chute hormonale, la rupture du follicule pourrait aussi rompre les vaisseaux sanguins à l’origine du saignement d’ovulation.

Comment différencier le spotting des autres saignements ?

Plusieurs femmes souffrent des saignements en dehors des règles. Certains, comme le spotting d’ovulation ne présentent aucun danger pour la santé. D’autres peuvent s’avérer plus graves et nécessitent une intervention médicale rapide. En ce qui concerne le saignement d’ovulation, il existe des signes caractéristiques permettant de la différencier des autres saignements.

Différence entre saignement pendant l’ovulation et les menstruations

Comparés aux saignements pendant les règles, le saignement pendant l’ovulation est plus clair, plus court et moins abondant. Il se produit environ 14 jours avant la date prévue des prochaines règles.

Différences entre saignement d’ovulation et saignement anovulatoire

Au milieu du cycle, des saignements peuvent aussi se produire, mais ils indiquent que l’ovulation a été défectueuse. C’est le saignement anovulatoire. Pour faire la différence, il faut suivre le cycle. Le spotting d’ovulation se produit juste avant ou pendant l’ovulation tandis que le saignement anovulatoire intervient après l’ovulation.

Comment distinguer le spotting d’ovulation et le saignement d’implantation ?

Si l’ovule a été fécondé, un léger saignement peut se produire lorsque l’embryon s’implante. Il s’agit du saignement d’implantation qui concerne environ 1 grossesse sur 4. Il se produit durant la seconde partie du cycle, 6 à 12 jours après la conception, lorsque l’œuf fécondé vient se nicher dans la paroi de l’utérus. Si cela se produit, il n’y a rien à s’inquiéter, car il indique que l’embryon s’est bien installé. Le saignement d’implantation se produit quelques jours avant la date prévue des règles, c’est ce qui la différencie du saignement d’ovulation.

saignement d’ovulation

Saignement pendant l’ovulation – quand faut-il s’inquiéter ?

En général, la perte de sang durant la période d’ovulation ne présente aucun danger sur la santé de la mère. Même si elle n’indique pas une grossesse, elle ne doit pas inquiéter les couples qui cherchent un enfant. Au contraire, ce saignement indique la fertilité. Pour en avoir la certitude, il faut bien observer les caractéristiques de la glaire cervicale. En effet, certains problèmes comme le dysfonctionnement hormonal et les infectons peuvent causer une perte de sang, similaire au saignement d’ovulation :

  • Une petite plaie au niveau du col de l’utérus après un rapport sexuel, un toucher vaginal ou un frottis cervical,
  • Une plaie au niveau du vagin,
  • Les perturbations hormonales dus à un stress physiologique,
  • La contraception hormonale mal adaptée ou mal tolérée,
  • L’atrophie de la muqueuse endométriale.

Si la perte de sang est plus abondante et persistante pendant quelques jours, il est plus judicieux de consulter un médecin. C’est aussi très recommandé si le saignement est accompagné de douleur ou d’autres symptômes.

Sources
https://www.santemagazine.fr/sante/grossesse-et-bebe/conception/ovulation-4-symptomes-surprenants-305845
https://www.aufeminin.com/sexualite-et-sante/spotting-s1492754.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

les traitements reconnus contre l’impuissance masculine

Les traitements reconnus pour lutter contre l’impuissance masculine

Des centaines de millions d’hommes souffrent d’une dysfonction érectile dans le monde. Il s’agit d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *