fbpx
transformer un aliment

Transformer un aliment en un super aliment : la technique

Chaque aliment a sa teneur spécifique en nutriments. Certains possèdent des éléments aux vertus sont discrètes. Certaines astuces permettent de transformer un aliment afin de mettre ces qualités en œuvre. Ainsi, des aliments qui paraissent plutôt banals peuvent devenir des super aliments.

Les super aliments naturels

Les super aliments se différencient des autres aliments pour leur haute teneur en antioxydants, ou en fibres alimentaires. Ils contiennent plus de vitamines et de minéraux. Dans la nature, il existe de nombreux super aliments naturels.

  • Les baies de goji contiennent de protéines au pouvoir assouplissant et adoucissant pour la peau. Elles participent au contrôle de la production de collagène, et améliorent la santé intestinale.
  • La baie d’açai possède des vertus contre le vieillissement et régule le rythme cardiaque.
  • Le chou renforce la fonction immunitaire grâce à la vitamine C et aux protéines qu’il contient.
  • Le piment est un des aliments les plus riches en vitamine C. Il contient aussi des antioxydants. La vertu particulière du piment est d’être un puissant brûleur de graisse.
  • L’ail est surtout réputé pour son action contre les toxines et les cellules cancérigènes.
  • L’orge aide l’organisme à effectuer le métabolisme du cholestérol.
  • Les omégas 3 de l’arachide lui donnent des propriétés bénéfiques pour la santé cardiaque.
  • Le brocoli est particulièrement nutritif. Il nous fournit du carotène et de la lutéine, ainsi que du calcium.
  • Les lentilles diminuent le taux sanguin en cholestérol. Elles sont aussi une source prolifique de potassium, de vitamines B9 et d’antioxydants.
  • Boisson fermentée, le kéfir produit des bonnes bactéries qui aident le système digestif et le système immunitaire.

Des astuces pour transformer un aliment en super aliment

Transformer un aliment en super aliment consiste à le modifier pour tirer profit au maximum de ses qualités nutritives.

  • Augmenter le taux d’antioxydants

Les antioxydants ont pour action principale de protéger les cellules contre les radicaux libres. Ils sont donc en charge de lutter contre la formation et le développement de cancers. On peut surtout multiplier la teneur en oxydants des fruits et des légumes.

Les fruits et légumes les plus appropriés pour cette opération sont ceux ayant une couleur foncée. Les antioxydants dont ils disposent le plus sont les caroténoïdes.

Avant de consommer un légume ou un fruit, le couper et le laisser reposer un jour permet de doubler sa teneur en polyphénols. On aura ainsi pu transformer un aliment en un autre plus riche en nutriments.

Un bref chauffage à la poêle augmente la teneur du légume ou du fruit en antioxydants de 50 %.

  • Accroître la teneur en vitamines

La richesse en vitamines est un des caractères d’un super aliment. Accroître sa dose de vitamines permet de transformer un aliment en super aliment.

On peut augmenter le taux de vitamine A et de provitamine à des légumes en les faisant cuire à la vapeur.  

Une exposition d’une heure au soleil permet d’obtenir un taux plus élevé de vitamine A chez les champignons.

 

Quelques aliments particuliers qu’on peut transformer

transformer un aliment

La tomate

Le principal antioxydant de la tomate, qui lui donne sa couleur rouge, est le lycopène. Pour en conserver les propriétés et la teneur, il faut conserver la tomate à l’air ambiant. Pour augmenter la teneur en polyphénol de la tomate, on la fait cuire. La chaleur provoque l’évaporation de l’eau contenue dans la tomate. Cela augmente donc la concentration des substances qu’elle renferme. La chaleur n’a pas d’action négative sur le lycopène. Faire cuire la tomate permet de transformer un aliment pour en augmenter les qualités nutritives.

Le potiron

Les potirons sont des légumes qui regorgent de bêtacarotène. C’est un antioxydant qui induit l’activation de la vitamine D. La cuisson permet d’en augmenter la teneur. Mais il est préférable de faire cuire les courges au four pour préserver les vitamines et les minéraux hydrosolubles. Une cuisson à l’eau en ferait perdre une certaine quantité. Pour encore mieux conserver ces éléments, on doit faire cuire le légume avec la peau.

Le brocoli

Les apports du brocoli sont déjà importants, c’est en soi un super aliment. Mais on peut encore accentuer cette vertu en le faisant cuire à la vapeur. Ce mode de cuisson est le meilleur pour diminuer au maximum les pertes en vitamines. En plus, la cuisson à la vapeur offre au brocoli une texture croquante.

La pomme de terre

La cuisson de la pomme de terre augmente son index glycémique. Ainsi, il faut la laisser refroidir pour qu’il reprenne une valeur inférieure. L’amidon acquiert ainsi une certaine résistance à la digestion. Il est préférable de faire cuire la pomme de terre à la vapeur et avec la peau. Cela permet de conserver le maximum de nutriments.

Le saumon

Le saumon est un grand pourvoyeur d’omégas 3 qui contribuent à la bonne santé cardiovasculaire et cérébrale. Pour permettre aux nutriments d’être efficaces, il suffit de bien assaisonner le saumon et de le consommer cru.

Sources:
https://www.femmeactuelle.fr/enfant/grossesse/aliments-transformes-5-astuces-faciles-pour-en-consommer-moins-2069300
https://www.santemagazine.fr/alimentation/acheter-et-cuisiner/cuisiner/comment-faire-dun-aliment-un-super-aliment-335139

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.