fbpx
trouble autistique

Trouble autistique – c’est quoi réellement ?

Un enfant ou une personne autiste ne possède pas une maladie mentale. En effet, le trouble autistique est considéré comme des troubles envahissants le développement. Dans la plupart des cas, le trouble est associé à un retard mental. Il présente des impacts plus ou moins graves sur la communication verbale et non verbale, les comportements et les interactions sociales.

Un enfant autiste – comment l’identifier ?

En principe, le trouble autistique apparaît au cours des 36 premiers mois de la vie de l’enfant. Dans certains cas, des signes peuvent apparaître dès les premiers mois. D’autres cas, les signes n’apparaissent qu’au bout d’une période plus ou moins longue. Dans une telle situation, c’est assez difficile de détecter les troubles vu que l’enfant se développe normalement. Il faut souligner que l’autisme est un trouble qui dure tout au long de la vie. Il interfère les différentes étapes de développement et les différents apprentissages. Jusqu’à ce jour, aucun test ni analyse médicale n’a permis de justifier l’autisme. Le diagnostic se fait à travers plusieurs examens complémentaires. Leurs objectifs consistent à rechercher les troubles associés à l’autisme.

Quels sont les principaux symptômes du trouble autistique

Les symptômes de l’autisme sont nombreux mais les diagnostics sont basés sur les trois points suivants :

  • L’altération qualitative des interactions sociales,
  • L’altération qualitative de la communication verbale et non verbale,
  • Les caractères restreints, stéréotypé et répétitif du comportement et des activités.

Les symptômes liés à l’altération des interactions sociales

Les personnes atteintes du trouble autistique ont une mauvaise appréciation des signaux sociaux et émotionnels. Très souvent, les autistes rencontrent des difficultés dans l’interprétation des sentiments des autres. Durant son jeune âge, un enfant autiste reste isolé dans son petit coin. Il essaie d’éviter certaines situations, fuit le regard et ne répond pas lorsque quelqu’un l’appel de son prénom.  Lorsqu’il joue avec les autres, il n’interagit pas avec les autres. Il a des difficultés à adapter leur comportement et aux modifications de l’environnement.

Trouble autistique et altération de la communication

La majorité des enfants autistes n’accèdent pas au langage oral. Un peu plu tard, certains peuvent se communiquer verbalement mais ils rencontrent toujours des difficultés. Son langage est très concret avec une intonation étrange et une voix modulée. Ses expressions sont souvent limitées à ses besoins au quotidien. Lorsqu’une personne lui adresse la parole, il n’accède qu’à la compréhension du premier degré. Sa réaction émotionnelle est souvent limitée. Si vous pratiquez le jeu du faire semblant avec lui, vous allez immédiatement constater une anomalie.  À l’âge adulte, le problème persiste avec un manque de réciprocité dans les échanges et les conversations. Chez une personne atteinte du trouble autistique, les mimiques faciales sont peu expressives et les gestuelles sont limitées.

Des troubles au niveau du comportement

Les enfants qui souffrent d’une trouble autistique ne supportent pas les changements au quotidien. Ils sont assez restreints et pratiquent des activités répétitives. L’enfant s’amuse à se balancer sur-lui même et la répète fréquemment. Lorsqu’il prend des jouets, il les utilise d’une manière différente. Les enfants autistes peuvent également être fascinés par certains objets.  Lorsqu’ils grandissent, ils peuvent présenter des comportements bizarres. Certains d’entre eux sont agressifs. Cette agressivité est souvent associée à certains facteurs.

Outre ces trois éléments, d’autres symptômes pourront se présenter chez un enfant ou une personne atteinte d’un trouble autistique.

  • Des compétences cognitives particulières et souvent développées
  • Des sensibilités sensorielles,
  • Et, des troubles de la posture et de la motricité…

Trouble autistique et les autres troubles associés

Dans la plupart des cas, les symptômes de l’autisme sont souvent associés à d’autres troubles. Les plus fréquents sont le retard mental. C’est d’ailleurs pour cette raison que la majorité pense que le trouble autistique est une maladie mentale. D’après une étude, plus de 70% des personnes autistes rencontrent un retard mental plus ou moins important. En outre, les personnes autistes rencontrent également des troubles sensoriels, auditifs ou visuels. Ces troubles sont plus importants par rapport aux personnes normales. Le dernier trouble souvent associé à l’autisme c’est l’épilepsie. Chez le 1/3 des personnes autistes, des crises épileptiques plus ou moins graves se présentent souvent.

trouble autistique

Les principales causes du trouble autistique

Les facteurs favorisant le développement du trouble autistique sont nombreux. Auparavant, les chercheurs pensent que l’autisme est lié à des facteurs sociaux. Ce n’est pourtant pas le cas. Des études récentes sur l’autisme sont liées à des bases neuropsychologiques et génétiques.

Autisme et troubles neuropsychologiques

Les problèmes neuropsychologiques sont justifiés par trois éléments. Le premier c’est le déficit des fonctions exécutives. C’est pour cette raison que la personne autiste n’arrive pas à inciter une action et gérer son comportement. Le deuxième c’est le problème au niveau de la cohérence centrale. Cette dernière permet à chaque individu de situer une information dans un contexte précis, d’extraire et hiérarchiser les informations. Le troisième élément concerne le problème au niveau de la théorie d’esprit. Ce problème est à l’origine des difficultés de socialisation, de communication et d’imagination des personnes atteintes de trouble autistique.

Autisme et les problèmes génétiques

Des études récentes ont justifié les causes génétiques de l’autisme. Le problème repose au niveau de la transmission multi génique complexe. Chez les personnes atteintes d’un trouble autistique, des anomalies ont été constatées au niveau des gènes q21-35, du chromosome 17 et des gènes de la neurexine Shank. C’est le problème au niveau de ce dernier qui est à l’origine de dysrégulation de la synthèse protéique.  Quelles que soient les causes de l’autisme, les personnes autistes ont besoin d’une attention particulière. Même s’il n’existe aucun traitement pour guérir l’autisme, les prises en charge thérapeutique, pédagogique et éducatif doivent être renforcées. Chaque prise en charge doit être intensive et personnalisée.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=autisme-symptomes
https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/autisme.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.