Accueil / Santé / Troubles bipolaires: causes, symptômes et traitements

Troubles bipolaires: causes, symptômes et traitements

Il est tout à fait normal que votre humeur change de temps en temps. Néanmoins, lorsque les dérèglements de l’humeur conduisent à des phases de dépression ou encore à une phase d’excitation, il est tout à fait possible que souffrez d’un trouble bipolaire. Comment reconnaître cette pathologie ? Quelles sont ses causes ? Et comment la traiter ? Zoom sur tout ce qu’il y a à savoir à propos des troubles bipolaires.

Quand parle-t-on de troubles bipolaires ?

Les troubles bipolaires sont également connus comme étant des troubles maniaco-dépressifs. Il s’agit d’une maladie psychiatrique ayant pour conséquence les troubles de l’humeur. Elle doit son nom aux deux phases qui s’alternent, d’où l’appellation « bipolaire ». Effectivement, les personnes souffrant de cette maladie psychiatrique passe par un épisode de dépression puis par un épisode d’euphorie exagérée. Cette dernière phase est aussi appelée épisode maniaque.

 Les symptômes du trouble maniaco-dépressif

Les deux épisodes constituant les troubles bipolaires se manifestent par divers symptômes qui leur sont propres.

qw

Les phases de dépression

Durant cet épisode, la personne malade ressent une tristesse extrême qui peut être permanente. Aussi, elle perd tout intérêt pour toutes choses, manque d’énergie et est sujette à des troubles du sommeil. Le sujet est également atteint de troubles de l’appétit et de troubles de la mémoire. Dans les cas les plus extrêmes, il peut avoir des pensées suicidaires.

Les épisodes maniaques

Après la phase dépressive survient la phase maniaque. Celle-ci est caractérisée par l’euphorie, une énergie démesurée, une grande agitation. Le malade peut manquer de sommeil sans se fatiguer. Aussi, son appétit sexuel se trouve boosté et il surestime ses capacités. Durant toute cette phase, la personne bipolaire ne se rend pas compte de son état.

Les deux types du trouble bipolaire

Les troubles bipolaires, même s’ils sont caractérisés par l’alternance de la phase dépressive et de la phase maniaque, se présentent aussi deux formes bien distinctes.

  • Le trouble bipolaire de type I : cette forme de la maladie est caractérisée par la manifestation d’un ou de plusieurs phases maniaques ou encore la survenue d’épisodes mixtes. Ces derniers correspondent à la succession rapide des deux phases dans la journée.
  • Le trouble bipolaire de type II : cette forme de la pathologie, quant à elle, est la succession de plusieurs épisodes dépressifs très importants puis d’une phase hypomaniaque. Cette dernière correspond à une phase d’exaltation et d’excitation moins prononcée que durant la phase maniaque.

Quelles sont les causes de la bipolarité ?

Jusqu’à maintenant, les causes exactes de cette maladie psychiatrique restent encore inconnues. Quoi qu’il en soit, les médecins ont pu déterminer plusieurs facteurs favorisants :

  • Les problèmes biologiques : chez les personnes atteintes de troubles bipolaires, les spécialistes ont remarqué que les cellules du cerveau ne fonctionnaient pas correctement. Concrètement, elles ne peuvent pas communiquer entre elles correctement.
  • Les facteurs génétiques : la survenue du trouble bipolaire serait liée à certains gènes. D’ailleurs, les recherches ont pu démontrer que certaines familles sont plus susceptibles de développer cette pathologie que d’autres. Chez ses personnes vulnérables génétiquement, la maladie peut être déclenchée par la prise de drogues, un manque de sommeil ou encore un stress important.

troubles bipolaires

Qui est atteint par cette pathologie ?

Les personnes âgées de 15 à 25 ans sont les plus exposées à la survenue de cette maladie psychiatrique. C’est généralement durant cette période que les premiers symptômes des troubles bipolaires se déclenchent. Néanmoins, les symptômes les plus graves ne font leur apparition que vers 30 ans. Par ailleurs, cette maladie touche autant les hommes que les femmes.

 

Les traitements envisageables pour les troubles bipolaires

Plusieurs traitements peuvent être utilisés dans le but d’améliorer l’état général de la personne bipolaire. Il peut s’agit d’un traitement biologique, communautaire ou encore psychologique.

Le traitement biologique

La base du traitement des troubles bipolaires est les stabilisateurs d’humeur. Comme leur nom l’indique, il ne s’agit pas de calmants ni de stimulants mais de médicaments permettant de stabiliser l’humeur du malade. Le lithium est le plus utilisé à cet effet. Toutefois, lorsque le lithium s’avère inefficace durant les phases de dépression, le médecin peut prescrire des antidépresseurs ou encore des anxiolytiques.

Il peut aussi arriver que la maladie persiste et revêt une forme rebelle. Dans ce cas, le recours à un choc électrique peut être envisagé.

Les psychothérapies

A côté des traitements médicamenteux, la personne souffrant de troubles bipolaires peut également suivre une psychothérapie. Le but, en optant pour ce traitement, est d’aider le malade à développer des stratégies d’adaptation lui permettant par la suite de prévenir les phases de manie. Les séances de psychothérapie ont alors pour rôle de permettre au patient de réguler son sommeil, de pratiquer des activités physiques et d’avoir une bonne alimentation. Dans le cadre de la thérapie, la famille du patient peut aussi se voir offrir une session d’information.

Vous l’aurez compris, ces types de traitements ont tous pour but de stabiliser l’humeur de la personne bipolaire. Toutefois, leur complexité exige qu’ils soient effectués par des professionnels de santé comme un psychiatre, des psychologues ou encore des travailleurs sociaux. Dans certains cas, lorsque le malade en épisode de manie ne se rend pas compte de sa maladie, l’hospitalisation en milieu spécialisé reste la meilleure solution.

Sources:
http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/trouble-bipolaire/quest-ce-que-cest
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=troubles_bipolaires_douglas_pm

Vérifiez également

paralysie cérébrale

La paralysie cérébrale : qu’est-ce que c’est ?

Le cerveau, avec le cœur, est l’un des organes vitaux de notre corps. Ce qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *