fbpx
problème cutané
surveiller la santé de votre peau

Votre peau : ce qu’il faut surveiller

Profitez de l’hiver pour consulter un dermatologue et éliminer les kératoses inesthétiques, mais aussi les taches comme les grains de beauté. Ont-ils changé d’aspect ? Mieux vaut vérifier s’ils sont bénins ou malins. Voici plusieurs méthodes pour identifier un problème de peau.

Zoom sur la peau

Trois couches forment la peau. La peau est un épithélium fait de cellules kératinisées, soit un empilement de cellules qui fabriquent de la kératine, la protéine majeure qui constitue la peau, et la barrière qui nous protège de l’environnement. La peau se renouvelle constamment. En surface, elle constitue un débris de cellules mortes, la couche cornée. En se coupant, si l’on saigne, on a dépassé la couche basale, l’épiderme, pour se retrouver dans le derme.

Et pour peu que l’on s’entaille plus profondément, au fond de la plaie on voit apparaître de petites boules blanches, de la graisse ! On a atteint l’hypoderme.

Les Kératoses (peu esthétiques)

kératosesLes kératoses sont des problèmes cutanés qui apparaissent fréquemment sur le buste, le ventre, le visage et dans les plis, mais peuvent se multiplier sur tout le corps. Beige, marron foncé, granuleuses, on les sent au toucher. Elles sont liées à une prédisposition familiale. À ne pas confondre avec les kératoses consécutives au soleil. Impossible de les arracher soi-même, elles ne partent que par électrocoagulation ou azote liquide, chez le dermatologue. Et elles ont le défaut de revenir ! Il faut les éliminer à nouveau et elles restent heureusement bénignes.

Les Taches de vieillesse (les bien nommées !)

Le « lentigo » appelé tache de vieillesse est une tache plus ou moins brune, mais plane contrairement à la kératose rugueuse. La peau d’un sujet jeune réagit joliment au soleil, en produisant de façon uniforme la mélanine, donc sa protection. Avec le vieillissement, les mélanocytes qui produisent la mélanine deviennent anarchiques, s’agglutinent à tel endroit de l’épiderme et pas à tel autre, d’où les taches brunes.

Si on les frotte un peu trop pour les faire disparaître, elles pèlent puis saignent et reviendront. Il faut les traiter à l’azote liquide. Attention : même sans coup de soleil, des expositions répétées favorisent l’apparition de ces taches. On ne les voit que trop sur le visage, les mains, les avant-bras, le décolleté, les épaules et les jambes. En principe la tache de vieillesse est bénigne. Néanmoins elle peut évoluer vers une lésion précancéreuse surtout sur les peaux claires.

Le carcinome (guéri sans récidive)

C’est au niveau de l’épiderme que naissent ces cancers cutanés. Les carcinomes se développent à partir des cellules de la kératine, les kératinocytes. Ils représentent la majorité des cancers cutanés, et restants localisés, donc non invasifs. Ils peuvent être guéris par chirurgie. On distingue le carcinome basocellulaire dans la couche profonde de l’épiderme et le carcinome épidermoïde situé au niveau de la couche intermédiaire et favorisé par le soleil.

Ce carcinome peut donc se développer à partir de zones exposées, mais aussi à partir de lésions déjà existantes, depuis les kératoses actiniques jusqu’aux ulcères chroniques de jambes.

Le mélanome (plus rare, mais invasif)

mélanomeLe mélanome est une forme rare des cancers de la peau. Ce sont les mélanocytes, les cellules responsables de la couleur de la peau, qui sont touchées, d’où la nécessité de se protéger du soleil ! Le mélanome se développe dans la couche profonde de l’épiderme, proche du derme. Et comme il est riche en vaisseaux sanguins, cela entraîne un risque élevé de métastases. Dépister et enlever très tôt un mélanome assure un meilleur pronostic. Il peut apparaître sous la forme d’une petite tache plane et rouge, et sur n’importe quelle zone du corps.

80% des mélanomes surviennent hors des grains de beauté

Il ne suffit pas d’observer les grains de beauté puisqu’un cancer peut survenir ailleurs donc, mais être vigilant face à tout changement, ne serait-ce qu’une nouvelle tache. Le spécialiste doit examiner à l’œil nu les avant-bras, les paumes de main, les espaces entre les doigts, les ongles, les jambes et les espaces entre les doigts de pied. Il vous fait lever les bras et examine votre peau de haut en bas, de face et de dos ainsi que le cuir chevelu, nuque, muqueuse orale et région génitale.

Chirurgie, radiothérapie et chimiothérapie

Le chirurgien extrait le mélanome avec une marge de sécurité. Le ganglion « sentinelle » peut être retiré pour analyse afin de s’assurer que les autres ganglions ne sont pas atteints et que les cellules cancéreuses n’ont pas migré dans les voies lymphatiques. Curage ganglionnaire, radiothérapie, chimiothérapie peuvent être envisagés selon les cas.

Attention aux rayons UV

Ne faites jamais de séances d’UV artificiels, portez des lunettes de soleil, un grand chapeau si vous partez pour une destination ensoleillée cet hiver et à fortiori en été. Ne pas s’exposer entre 12 h et 16 h.

Reconnaître les signes suspects

Les peaux claires (blonds, roux), ne devraient jamais prendre de coups de soleil ! Vous devez consulter un dermatologue au cas où : un grain de beauté change d’aspect. On recommande de vérifier si le grain de beauté est devenu asymétrique, s’il a changé de couleur, s’il a grandi, etc. Certes, la détection précoce est essentielle, mais est-ce si facile de s’autodiagnostiquer ? Alors si vous faites partie des personnes à risque, allez régulièrement chez le dermatologue dont l’œil est bien exercé.

Sources

https://www.sante-sur-le-net.com/maladies/dermatologie/verrues/

http://blog.aroma-zone.com/avis-expert/les-taches-cutanees-les-prevenir-et-les-estomper-au-naturel/

https://www.topsante.com/medecine/dermato/verrues/keratoses-seborrheiques-comment-les-supprimer-50395

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.