Accueil / Santé / Voyager malgré son diabète, comment assurer votre confort ?

Voyager malgré son diabète, comment assurer votre confort ?

Voyager c’est l’une de vos passions. Toutefois, vous n’osez pas trop partir à l’aventure à cause de votre diabète ? Vous avez raison de vous inquiéter. En effet, que vous soyez diabétique de type 1 ou de type 2, votre départ ne doit pas être programmé que lorsque votre diabète est équilibré. Vous devez ainsi vous assurer de ne pas risquer certaines complications qui peuvent être invalidantes. Voyage et diabète peuvent cependant aller ensemble sous quelques conditions. Découvrez alors comment voyager avec son diabète dans les meilleures conditions.

Parlez-en avec votre médecin

La toute première chose que vous devez effectuer, si vous êtes diabétique est que vous projetez de partir en voyage, c’est de consulter votre médecin traitant.

Cette préparation portera sur quelques points :

  • Informez votre médecin par rapport à votre projet: voyager avec son diabète peut être risqué. C’est pourquoi, vous devez parler de votre projet à votre médecin. Ce dernier vous conseillera par rapport aux horaires d’injection. Que ce soit durant le trajet que pendant le séjour en entier, selon le décalage horaire.
  • Faites le point sur votre maladie: votre médecin doit aussi vous aider à déterminer si votre diabète est équilibré ou non. Il vous informera sur les risques par rapport à une hypoglycémie en voyage. Vous pouvez aussi lui demander de rédiger un compte-rendu médical en anglais que vous emporterez avec vous.
  • Préparez avec lui le matériel que vous emporterez : si votre traitement implique une injection d’insuline, votre médecin doit vous aider à préparer un stock complet que vous emporterez. Il vous indiquera la quantité suffisante d’insuline, de bandelettes, de seringues ou de stylo avec rechange, d’aiguilles ou encore d’insuline rapide. Par ailleurs, vous devez aussi prévoir le double de la quantité nécessaire pour ne pas être pris au dépourvu en cas de problème. Vous les emballerez dans des bagages séparés pour plus de sureté.
  • Demandez-lui de vous faire une ordonnance complète de secours ainsi qu’un certificat médical vous autorisant à voyager. Ce type de précaution vous permettra d’éviter certains ennuis que vous pouvez avoir par rapport au transport de médicaments, notamment celui de seringues au niveau des frontières.
  • Faites une mise à jour de vos vaccinations : voyager avec son diabète ce n’est pas seulement se préoccuper de sa maladie. Effectivement, pour ne pas avoir d’autres problèmes de santé, vous devez mettre à jour toutes vos vaccinations. Aussi, vous pouvez en effectuer d’autres supplémentaires selon votre destination.

Les conseils à prendre en compte pour un diabétique qui veut voyager

Une fois que vous avez parlé de votre projet à votre médecin, et que toutes les préparations de son côté ont été effectuée, vous devez maintenant penser au bon déroulement du voyage. Effectivement, voyager avec son diabète nécessite certaines précautions. Et, cela, à tout moment du voyage.

conseils à prendre en compte pour un diabétique qui veut voyager

Durant le déplacement

Quand on est diabétique et qu’on voyage, certains malaises peuvent survenir durant le trajet. C’est pourquoi vous devez toujours :

  • Avoir une collation ainsi que votre traitement à votre portée ;
  • Faire attention aux longues marches et au port de valises trop lourdes à la gare ou dans les couloirs des aéroports. Effectivement, l’hypoglycémie en voyage peut être provoquée par ce genre de situation ;
  • Prévenir le personnel à bord (si vous voyagez en avion et sur un long-courrier) par rapport à l’heure de votre repas. Il existe d’ailleurs actuellement des compagnies aériennes qui proposent des plateaux-repas spécialement dédiés aux diabétiques ;
  • Faire des pauses toutes les 2 heures si vous voyagez en voiture. Vous devez aussi avoir une collation à portée de main et toujours protéger votre insuline de toutes sources de chaleur.

Les précautions par rapport à votre traitement

En ce qui concerne votre traitement durant votre séjour, vous devez aussi prendre quelques précautions pour éviter les complications.

  • Sachez alors que, si votre médecin a oublié de vous informer, vous allez toujours garder le même schéma thérapeutique lorsque le décalage horaire ne dépasse pas les 3 heures entre votre destination et votre provenance.
  • Si le décalage horaire dépasse les 3 heures, vous devez compenser l’allongement de la journée par l’ajout d’une injection d’insuline rapide par exemple. En ce qui concerne son raccourcissement, vous pouvez opter pour le remplacement de votre insuline intermédiaire par de l’insuline ordinaire ;
  • Si vous êtes atteint de diabète de type 2, l’important est d’éviter à tout prix le risque hypoglycémique.

Durant l’ensemble de votre séjour

Pendant tout le séjour, notamment durant le voyage, vos pieds peuvent subir certaines contraintes. Vous devez donc faire très attention à vos pieds pour ne pas avoir mal, voir provoquer une plaie qui peut conduire à une infection. Mettez donc des chaussures confortables et coupez vos ongles. Aussi, évitez les nouvelles chaussures qui sont sources d’ampoules.

Côté alimentation, faites en sorte de ne boire que de l’eau en bouteille qui n’a été ouverte que devant vous. Evitez autant que possible les légumes crus, les glaces et les glaçons. Aussi, voyager avec son diabète nécessite de toujours raisonner en termes d’équivalences glucidiques. Cela vous permettra de prévoir vos menus. Si vous partez sous les tropiques, soyez vigilent par rapport aux fruits tropicaux. Souvent plus sucrés, ils doivent être pelés avant d’être mangés.

Vérifiez également

La bronchiolite chez les bébés : qu’est-ce que c’est et combien de temps ça dure ?

La bronchiolite chez les bébés se présente sous la forme d’une infection virale. Elle se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *