Accueil / Santé / Zona: tout savoir sur cette maladie virale très douloureuse

Zona: tout savoir sur cette maladie virale très douloureuse

Si vous avez eu la varicelle durant votre enfance, il y a de fortes chances que vous contractez le zona une fois adulte. Très douloureuse, cette maladie est une dermatose aiguë provoquée par un virus. Elle touche d’ailleurs une personne sur quatre à travers le monde. Comment la reconnaître ? Quelles sont ses causes ? Quelles évolutions pour le zona ? Et comment le prévenir ?  Toutes les réponses à ces questions vous sont données dans ce qui suit.

Qu’est-ce qu’est le zona et qui est touché ?

Le zona est une maladie qui se caractérise par des éruptions cutanées très douloureuses. Celles-ci se situent notamment sur le long d’un ganglion nerveux ou d’un nerf. Ces éruptions s’expliquent par la réactivation du virus responsable de la varicelle : le virus varicelle zona ou VVZ. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le zona touche uniquement les personnes ayant déjà été atteintes de varicelle.

Les éruptions cutanées si caractéristiques du zona se localisent majoritairement sur le visage ou sur le thorax. Néanmoins, d’autres parties du corps peuvent aussi en être affectées. La douleur qui accompagne ces éruptions cutanées peut persister longtemps après la guérison. On parle alors de névralgie ou encore de douleur post-zostérienne.

En ce qui concerne la prévalence du zona, cette maladie touchera 20% des personnes ayant déjà contracté la varicelle. Notons que toutes les personnes qui ont déjà eu la varicelle sont porteurs du virus, et cela, à vie.

Les causes du zona

Vous l’aurez compris, la plupart d’entre nous portent le virus responsable du zona en ayant attrapé la varicelle durant l’enfance. Lorsqu’une personne est atteinte de la varicelle, le VVZ pénètre dans l’organisme via les voies aériennes supérieures, contamine le sang pour atteindre la peau. C’est au niveau de la peau que le virus va induire ces éruptions caractérisant la varicelle. Lorsque la varicelle est guérie, le VVZ va s’installer dans les ganglions nerveux sensitifs et y élut domicile de manière définitive. Il peut se réactiver en fonction de certains facteurs déclencheurs comme :

  • L’âge : il touche plus souvent les personnes âgées de 50 ans et plus ;
  • Des défenses immunitaires fragilisées : la fatigue et le stress peuvent être à l’origine d’une baisse des défenses immunitaires, permettant au virus du zona de se réactiver ;
  • Des maladies mettant à mal les défenses immunitaires : il peut s’agir d’un cancer, d’une maladie neurologique ou encore d’une infection.

Ses symptômes

Qu’importe le facteur déclencheur du zona, cette maladie se manifeste toujours de la même manière. Son principal symptôme est une éruption localisée. De couleur rouge, elle se trouve toujours d’un seul côté du corps sur le thorax, le cou, le visage, le bas de l’abdomen, le long des côtes ou encore dans la région dorso-lombaire. Les vésicules de l’éruption sèchent en seulement quelques jours, laissant place à des croûtes qui tomberont en 10 jours.

A part ces éruptions, il entraîne aussi des douleurs névralgiques très importantes. Le patient peut alors ressentir des démangeaisons intenses ou encore des sensations de brûlure. Ces symptômes peuvent s’accompagner d’une légère fièvre et des douleurs importantes d’un seul côté du corps durant 2 à 3 semaines.

zona

Comment le zona se transmet-il ?

Même si le zona est provoqué par un virus, vous devez savoir qu’il ne se transmet pas comme la grippe. Néanmoins, le liquide contenu dans les vésicules est très contagieux. Ainsi, si vous n’avez jamais eu la varicelle, évitez tout contact avec ce liquide. Par ailleurs, vous devez savoir que le virus du zona, pour s’introduire dans l’organisme, doit être en contact soit avec les yeux, la bouche ou le nez.

Quelles sont les évolutions du zona ?

Dans 90% des cas, l’évolution du zona est bénigne. Toutefois, sa gravité dépend du trajet nerveux que le virus a contaminé.

  • Au niveau de l’œil:

Le zona peut atteindre la cornée et provoqué des douleurs oculaires, voire la cécité.

  • Au niveau de la bouche:

Une difficulté peut être ressentie durant l’alimentation.

  • Au niveau de l’oreille:

Le virus du zona peut provoquer des douleurs dans l’oreille, des vertiges, une perte progressive de l’audition. Dans le pire des cas, le malade peut être atteint d’une paralysie faciale.

Eviter le zona, les réflexes à avoir

Si vous avez déjà contracté la varicelle, le meilleur moyen d’éviter le zona est la prévention. Pour prévenir le zona, vous pouvez opter pour deux moyens qui sont entièrement à votre portée :

  • Le vaccin : vous ne le savez peut-être pas, mais il existe actuellement un vaccin contre le zona. Très utile pour empêcher la réactivation du virus, ce vaccin est conseillé à toutes les personnes âgées de 65 à 74 ans. Néanmoins, des contre-indications existent pour les personnes immunodéprimées. Par ailleurs, une seule dose de vaccin est suffisante pour prévenir le zona ou alléger ses symptômes.
  • Le renforcement  du système immunitaire : il a été prouvé qu’il a tendance à survenir chez les personnes dont les défenses naturelles sont faibles. C’est pourquoi, la prévention de la maladie passera par l’optimisation des défenses de l’organisme. Pour ce faire, l’adoption d’un régime faible en gras et très riches en fruits et légumes et nécessaire. Par ailleurs, la pratique d’une activité physique régulière est aussi conseillée. N’hésitez pas non plus à faire un tour chez votre médecin traitant pour identifier les éventuelles carences.

Sources:
https://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/symptomes-traitements-5-trucs-a-savoir-sur-le-zona-2069303
http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2000/mag1103/dossier/sa_2883_zona.htm

Vérifiez également

palpitations cardiaques

Palpitations cardiaques: causes, symptômes et traitements naturels

Avoir le cœur qui s’emballe, notamment en cas d’émotions fortes est tout à fait normal. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *