Accueil / Voyage et santé / 10 astuces pour que votre allergie ne gâche pas votre voyage

10 astuces pour que votre allergie ne gâche pas votre voyage

Voyager à l’étranger, qui n’en rêve pas ? Source de plaisir et de satisfaction, partir dans pays lointain procure un grand bonheur. Sauf pour les personnes qui souffrent d’allergies alimentaires. Pour elles, voyager peut être un véritable cauchemar. Compliqué diront certains, dangereux diront d’autres, mais dans tous les cas très audacieux. À chaque destination un lot de défis. Toutefois, ce n’est pas parce que vous êtes allergiques à certains aliments que vous devez arrêter de voyager. Bien au contraire. Avec une préparation adéquate et surtout quelques astuces de voyageurs expérimentés, cette expérience sera unique et inoubliable tant au niveau culinaire qu’au niveau culturel.

Apprenez la langue (du moins, les bases)

Pour certaines personnes, les voyages sont un excellent moyen pour découvrir une nouvelle langue et l’apprendre.  Mais une personne ayant des allergies alimentaires, comme vous, ne devrait pas se risquer à cela. Dans les restaurants, dans les hôtels et dans les centres commerciaux, vous devez être capable de parler de vos allergies alimentaires. Si vous n’avez pas le temps de vous former à la langue, au moins penser à traduire votre carte d’allergie dans la langue du pays de destination. Vous vous demandez s’il y a des noix de cajou dans votre plat ? Il suffit de remettre ladite carte à votre serveur et éviter, ainsi, un choc anaphylactique. Ne vous en faites pas, vous n’êtes certainement pas la seule personne à avoir des demandes spéciales, car selon l’Organisation mondiale de la santé, 25 à 30 % de la population mondiale est allergique à quelque chose.

Allergie : n’ayez pas peur d’en parler

Les gens ne peuvent pas vous aider à éviter les situations potentiellement dangereuses s’ils ne savent pas que vous êtes en danger. Les compagnies aériennes sont de plus en plus nombreuses à mettre en place des mesures drastiques concernant le traitement des passagers qui voyage avec des allergies. Pensez à contacter votre compagnie aérienne avant le voyage et informez-la de l’allergie en question, de sa gravité ainsi que de vos besoins. Certaines compagnies aériennes retireront tous les objets potentiellement dangereux des chariots qui vous serviront. Tandis que d’autres vous laisseront emmener votre propre nourriture. La meilleure manière de vous protéger de votre allergie est de tenir les gens de votre entourage informés au préalable. Attendre d’être à la porte de l’aéroport ou attendre d’être arrivé au restaurant pour le dire ne ferait que rendre la tâche plus difficile, pour vous, comme pour les autres.

Préparez votre programme

Avec vos allergies, il est tout à fait normal que vous vous sentiez plus anxieux au moment de partir en voyage. L’un des meilleurs moyens pour éteindre vos doutes est de bien se préparer. Quelques semaines ou quelques moins avant le voyage, assurez-vous de ces quelques points :

Le choix de votre destination

Pour les personnes allergiques, choisir une destination peut demander un peu plus de réflexion pour les personnes qui ne le sont pas. Par exemple, si vous êtes allergique aux arachides, certains endroits, comme un village éloigné en Thaïlande, pourraient être plus risqués que d’autres. Il serait réellement plus judicieux de demander l’avis de votre médecin avant de prendre une décision finale quant à votre destination de voyage.

La vérification de vos ordonnances pour allergie

Il est indispensable, voire obligatoire, de discuter au préalable de votre projet de voyage avec votre allergologue. Ce professionnel est le seul à pouvoir assurer que vous disposez bien de tous les médicaments dont vous avez besoin : des antihistaminiques aux inhalateurs en passant par les injecteurs d’épinéphrine. Vous devez comprendre que les médicaments peuvent être différents d’un pays à l’autre. Il est donc nécessaire d’avoir des médicaments locaux et non d’attendre d’arriver à destination pour faire vos achats. Si votre compagnie d’assurance ou votre pharmacie limite le nombre d’ordonnances, une lettre d’un médecin expliquant la situation peut permettre de déroger à ce contrat. De même, si vous voyagez en avion ou en train, demandez à votre médecin d’écrire une lettre vous autorisant à transporter vos médicaments.

Les hôpitaux locaux

Avant de partir, renseignez-vous sur les aides médicaux d’urgence dans le pays de destination. Assurez-vous aussi de connaitre le temps qu’il vous faudra pour vous y rendre. De cette manière, si vous avez besoin de soins en urgence, vous connaissez toutes vos options.

La liste des épiceries, des restaurants et des hôtels

Bien avant votre arrivée dans le pays, prenez le temps de faire une liste de tous les supermarchés et épiceries qui vendent des produits sans allergènes, quels restaurants assurent un service hypoallergénique et surtout quels hôtels proposent des chambres avec cuisine.

Les médicaments

Gardez toujours vos médicaments dans votre bagage à main pour qu’ils soient accessibles à tout moment.  Conservez également votre plan d’action d’urgence en cas d’allergie alimentaire à portée de main. Ce plan doit être signé par votre médecin et l’on doit y trouver les descriptions de vos allergies ainsi que le traitement dont vous avez besoin si ces derniers se manifestent. Que vous partiez en avion, en train ou en voiture, assurez-vous toujours que vos médicaments soient parfaitement emballés.

Les lingettes

Le fait de se laver les mains fréquemment et de les tenir à l’écart de votre bouche, de votre nez et de vos yeux est un excellent moyen pour prévenir tout contact accidentel avec des agents allergènes. Malheureusement, lorsque vous voyagez, vous ne pouvez pas toujours avoir accès à du savon et de l’eau courante. Apporter des lingettes dans votre sac à main est donc une alternative de taille. Ainsi, vous évitez les contacts probables avec les allergènes.

Le stock d’aliments sains

Si vous le pouvez, apportez assez de nourriture saine lors de vos voyages. Bien entendu la quantité dépendra de votre destination ainsi que la durée de votre voyage. Si vous allez dans une région où vous ne pouvez pas acheter ou commander facilement des aliments sans allergènes, faites des provisions. Si vous êtes dans un endroit où il vous sera possible d’acheter et même de préparer ce dont vous avez besoin, apportez moins. Il est important de lire les étiquettes de tous les aliments que vous consommerez. Généralement, on y retrouve la liste des ingrédients. Mais comme il y a des chances que vous ne compreniez pas les étiquettes sur les produits vendus à l’étranger, certaines applications vous permettront de trouver les aliments les plus sûrs dans votre pays de destination.

Vérifiez également

Mal des transports

Mal des transports : pensez à des lunettes anti-mal des transports !

Vous avez prévenu de partir en voyage pour la semaine prochaine et vous vous lamentez …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *