Accueil / Prévention / Les antioxydants : tout ce que vous devez savoir

Les antioxydants : tout ce que vous devez savoir

Les antioxydants constituent sans doute un élément essentiel d’une santé optimale. Les médecins reconnaissent maintenant l’importance d’obtenir suffisamment d’antioxydants dans votre alimentation. Mais savez-vous comment ces produits fonctionnent dans votre corps et de quels types vous avez besoin ? Nous allons examiner quelques informations fondamentales afin d’élargir votre compréhension de ces nutriments. Mieux comprendre leur importance vous permet de rester jeune et en bonne santé.

Les antioxydants : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une classe de molécules stables capables d’inhiber les effets néfastes des radicaux libres. En effet, lorsque les radicaux libres sont en excès, ils peuvent être l’origine des dommages cellulaires notamment sur l’ADN. Par conséquent, ils peuvent entraîner des maladies. Notre corps fait naturellement circuler une variété de nutriments pour leurs propriétés antioxydantes. Il fabrique des enzymes antioxydants dans le but de contrôler le stress oxydatif.

Certains antioxydants sont produits par votre corps. En vieillissant, la production naturelle de ces molécules de votre corps peut diminuer. La perte de la défense antioxydante pourrait donc accélérer le vieillissement.

qw

Quels sont les bienfaits des antioxydants sur la santé ?

Les antioxydants sont un moyen naturel de fournir à vos cellules une défense adéquate contre les espèces réactives de l’oxygène. Tant que vous aurez ces micronutriments importants, votre corps sera en mesure de résister au vieillissement. Si vous ne disposez pas d’un approvisionnement suffisant en antioxydants, vous pouvez être exposé au risque de stress oxydatif. Ce qui entraîne une accélération des dommages aux tissus et aux organes.

Autres avantages de ce nutriment comprennent :

La réparation des molécules endommagées

Certains types uniques d’antioxydants peuvent réparer les molécules endommagées en faisant don d’un atome d’hydrogène. Ceci reste particulièrement important lorsqu’il s’agit d’une molécule essentielle comme celles qui composent les acides nucléiques de votre ADN.

Le blocage de la production de radicaux métalliques

Certains antioxydants ont un effet chélateur pouvant empêcher les métaux toxiques de provoquer la formation de radicaux libres et éviter toute réaction chimique.

Stimuler la production d’antioxydants endogènes

Certaines formes de ces molécules peuvent stimuler les gènes de votre corps et augmenter vos défenses immunitaires.

Réduire le risque de cancer

Les antioxydants peuvent aider à lutter contre le cancer en interférant avec l’activation métabolique des carcinogènes chimiques. Ce qui engendre la régression des lésions précancéreuses et l’inhibition du développement des tumeurs.

Où peut-on trouver dans votre alimentation ?

En matière d’obtention de nutriments, votre nourriture – et non les suppléments – devrait être votre principale source. Si vous consommez une alimentation équilibrée et non transformée, votre corps acquiert les nutriments essentiels pour une santé optimale. Voici certains des aliments riches en antioxydants.

Les légumes frais et bio

La plupart des légumes que vous consommez, en particulier ceux à feuilles vertes, renferment des composés phytochimiques puissants. Ces composés végétaux agissent comme des antioxydants. Les produits phytochimiques peuvent réduire l’inflammation et éliminer les substances cancérogènes.

Afin de maximiser ces micronutriments contenus dans les légumes, vous devez les consommer crus. Nous recommandons vivement les jus comme un moyen d’absorber tous les nutriments contenus dans les légumes. C’est l’une des boissons antioxydantes les plus saines que vous puissiez ajouter à votre nourriture. Vous pouvez également manger la pulpe au lieu de la jeter.

Les fruits

Les baies fraîches comme les myrtilles, les mûres, les canneberges et les framboises sont les meilleurs fruits riches en antioxydants. En effet, elles contiennent de puissants composés phytochimiques pouvant réduire le risque de troubles inflammatoires, de maladies cardiovasculaires et de cancer.

Certaines baies renferment ainsi de la vitamine C, des carotènes ainsi que des nutriments comme le potassium, le fer, le calcium et le magnésium. Toutefois, il est préconisé de consommer les fruits avec modération. Cela dit, les fruits contiennent du fructose, ce qui peut nuire à votre santé en grande quantité.

Les noix

Les noix de pécan, les noix et les noisettes constituent d’excellents aliments antioxydants pouvant améliorer la santé cardiaque et votre bien-être général. Privilégiez les noix bio et crues, non irradiées ni pasteurisées.

Les herbes et les épices

En plus d’être une source abondante d’antioxydants, les herbes et les épices peuvent avoir des effets bénéfiques sur le cancer. Ils diffèrent principalement par leur source. En effet, les herbes proviennent généralement des feuilles de la plante, tandis que les épices proviennent de l’écorce, de la tige et des graines. Les deux sont utilisés depuis des milliers d’années pour aromatiser les aliments et traiter les maladies.

Les gousses moulues, la cannelle moulue, l’origan, le curcuma, le gingembre et l’ail figurent parmi les meilleures options. De préférence, consommez les herbes et les épices fraîches afin de profiter de niveaux d’antioxydants plus élevés.

Le thé vert biologique

Cette boisson riche en antioxydants contient de l’épigallocatéchine-3-gallate (EGCG). C’est un polyphénol de catéchine considéré comme l’un des plus puissants antioxydants connus à ce jour. Ce polyphénol contribue à réduire le risque de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral, de glaucome, de taux de cholestérol élevé…Des études ont également révélé que cela pouvait améliorer les performances physiques, l’oxydation des graisses et réduire le risque d’obésité.

Pour vous assurer de boire du thé vert de haute qualité, n’achetez que du thé biologique, en feuilles, provenant de source réputée.

Vous pouvez aussi consommer des protéines de lactosérum de haute qualité pressées à froid, dérivées de vaches nourries à l’herbe. Ces protéines sont exemptes d’hormones, de sucre et de produits chimiques. La protéine de lactosérum fournit tous les acides aminés essentiels à la production d’antioxydants du glutathion.

Sources et références

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/13677624

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3509513/

https://link.springer.com/chapter/10.1007/978-3-0348-7460-1_1

 

Vérifiez également

la varice

Varice – comment se représente-t-elle ?

La varice apparaît généralement chez les adultes. On parle de varice quand les veines apparaissent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *