fbpx
ganglion

Apparition de ganglion, quand s’inquiéter?

Depuis quelque temps, vous avez remarqué l’apparition d’une ou de plusieurs petites boules sur certaines parties de votre corps ? Vous vous demandez alors ce qu’elles peuvent signifier ? Eh bien, vous devez savoir qu’il s’agit de ganglion. Ce dernier peut être parfaitement anodin comme il peut signifier une maladie plus grave. Toutefois, avant de vous inquiéter et d’imaginer le pire, trouvez dans les prochains paragraphes tout ce que vous devez savoir à propos de ces petites boules.

Ganglion, définition

Vous avez, au moins une fois dans votre vie, pu remarquer une petite boule se trouvant sur votre cou, sous les aisselles ou dans l’aine. C’est ce que l’on appelle couramment « ganglion ». Il s’agit en réalité d’un organe de défense de votre corps. Le ganglion a pour principale mission de lutter contre l’invasion de microbes, d’un virus ou encore de cellules à l’origine de tumeurs. Pour faire simple, le ganglion peut être assimilé à un filtre qui aide au nettoyage de l’organisme.

Vous vous demandez sûrement ce que contient un ganglion ? Eh bien, sachez alors que cet organe de défense renferme des cellules spécialement dédiées à combattre les microbes ainsi que des anticorps. Concrètement, le ganglion contient des globules blancs, des lymphocytes ainsi que toutes les cellules du corps qui agissent en cas d’inflammation.

Où peut-on trouver des ganglions ?

Il peut arriver que certaines personnes confondent ganglions et kystes. Pour pouvoir les distinguer, vous devez simplement retenir les lieux de prédilection des premiers. En effet, les ganglions exercent leur action de drainage de la lymphe sur des zones spécifiques.

  • Dans le cou – lorsqu’ils se trouvent dans cette partie du corps, les ganglions sont appelés « ganglions cervicaux ». Ils drainent la lymphe provenant de toute la sphère ORL, du visage, mais aussi du cuir chevelu.
  • Sous les aisselles – le ganglion se trouvant dans cette zone travaille sur la lymphe en provenance des seins, du thorax et des membres supérieurs.
  • Dans l’aine – les ganglions situés dans cette partie s’occupent de toute la partie anale, des membres inférieurs et des organes génitaux.

Vous devez aussi retenir qu’il ne suffit pas qu’une petite boule apparaisse sous votre peau pour dire qu’il s’agit d’un ganglion. En effet, il peut tout aussi bien s’agir de kystes ou d’une hernie que d’une boule graisseuse.

Doit-on s’inquiéter de l’apparition d’un ganglion ?

L’apparition d’un ganglion peut être choquante et inquiétante pour certaines personnes. La question que la majorité des gens se pose dans de tels moments est de savoir si c’est grave ou non. Le gonflement du ganglion, connu sous le nom d’adénopathie peut, quelques fois, constituer un signal d’alarme même si les ganglions sont présents en permanence dans l’organisme. Un ganglion enflé et douloureux est souvent signe d’une infection dans le territoire de drainage tandis qu’un gonflement indolore peut témoigner la présence d’une tumeur.

Néanmoins, d’après les spécialistes, vous pouvez faire face à un gonflement de votre ganglion sans que vous soyez atteinte d’une infection ou que vous développiez une tumeur. Tel est d’ailleurs le cas lorsque vous êtes sujet à un abcès dentaire ou à une angine.

Quoi qu’il en soit, la meilleure option, lorsque vous faites face à l’apparition d’un ou plusieurs ganglions, reste la consultation de votre médecin traitant. Lui seul pourra vous orienter vers le bon spécialiste.

apparition d’un ganglion

Qu’est-ce qui cause le gonflement du ganglion ?

Les causes d’adénopathie sont multiples. En effet, le gonflement des ganglions peut survenir selon certains cas :

  • Une infection ou encore une blessure aux alentours du ganglion enflé ;
  • Une simple infection ORL (grippe, rhume, …) ;
  • Une infection anale, uro-génitale ou encore des problèmes touchant les membres inférieurs ;
  • Si un ganglion apparait au niveau des clavicules, cela peut être dû à un cancer ;
  • Un cancer du sein peut aussi faire gonfler les ganglions au niveau des aisselles ;
  • L’adénopathie généralisée, quant à elle, peut être provoquée par le VIH, la toxoplasmose, la mononucléose infectieuse, les hépatites ou encore des maladies parasitaires que l’on attrape dans les pays tropicaux.

Par ailleurs, la prise de certains médicaments comme le carbamazépine ou le phénytoïne peut également provoquer le gonflement de vos ganglions.

Ganglion enflé, quelles conséquences ?

La première chose à retenir par rapport à un ganglion est que lorsqu’il est enflé. Cela signifie qu’il y a quelque chose d’anormal avec votre corps. Toutefois, si la cause est bégnine le ganglion va disparaître en seulement quelques jours. Dans le cas ou le ganglion reste dur et que son volume ne diminue pas en quelques jours une consultation est nécessaire. Cela permettra d’éviter des complications si jamais le ganglion constitue un signe annonciateur d’une maladie grave.

Quel spécialiste consulter et quel examen faire en cas de ganglions gonflés ?

Si un ganglion dur fait son apparition au niveau du cou, un spécialiste en ORL est le mieux placé pour traiter votre cas. Pour un gonflement au niveau du ganglion se trouvant sous l’aisselle, votre médecin traitant peut vous orienter vers un gynéco.

Les examens pratiqués pour déterminer la maladie qui se cache derrière un ganglion enflé peuvent être variés. Tout dépend de votre cas. Effectivement, les examens peuvent comprendre une prise de sang, une ponction, une biopsie ou encore une imagerie.  Une ponction peut également être envisagée pour trouver l’origine de l’adénopathie.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Symptomes/Fiche.aspx?doc=boule-ganglions-gorge-symptome
http://sante.lefigaro.fr/sante/symptome/ganglions/quest-ce-que-cest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.