fbpx

Bain de siège – quand et pourquoi recourir à cette technique ancestrale ?

La majorité des personnes qui souffrent de crise hémorroïdaire a déjà utilisé le bain de siège. Cette technique ancestrale, issue de l’hydrothérapie permet de soulager les symptômes physiques locaux. Cette technique se caractérise par sa simplicité et son action rapide. Quels sont ses bienfaits ? Quand peut-on avoir recours à cette pratique ? Comment procéder ? Existe-t-il des contre-indications ?

Un bain de siège – qu’est-ce que c’est ?

Une technique inspirée de la thérapie par l’eau ou l’hydrothérapie, le bain de siège existe depuis la nuit des temps. Le principe consiste à faire tremper la partie la plus basse du corps, de la région pelvienne jusqu’aux hanches, dans une cuvette remplie d’eau. Les pieds et les jambes doivent rester hors du bain, à l’air libre et les genoux légèrement relevés. Il faut s’installer dans une pièce légèrement chauffée en couvrant très chaudement le reste du corps. Eau chaude ou eau froide, cette pratique permet de rafraîchir, réchauffer et stimuler la zone concernée. Cette pratique entraîne une vaso-contrition ou une vaso dilatation dans la circulation sanguine. Elle facilite l’élimination des toxines et des mauvaises graisses.

Les bienfaits du bain de siège

Même qualifié de vieillot, il procure de multiples bienfaits. Simple, rapide, efficace et économique, elle permet de soulager les irritations locales. Elle apaise les sensations de brûlures, démangeaisons, picotements et lourdeurs au niveau de l’anus.

Les bienfaits du bain de siège chaud

Le bain de siège avec de l’eau tempérée soulager les douleurs de l’inflammation des organes génitaux. Il apporte aussi des bénéficies au niveau des organes de la région pelvienne. Cette pratique stimule la circulation sanguine dans cette partie du corps. Afin de profiter de tous ses avantages, il faut faire le bon choix de la température de l’eau. Toutefois, les personnes souffrant d’hémorroïdes ne doivent pas prendre un bain de siège chaud. La chaleur de l’eau provoque une vasodilatation ou une augmentation du calibre des vaisseaux sanguins. La pratique pourra accentuer la crise et les douleurs.

Les bienfaits du bain de siège froid

Le bain de siège avec de l’eau froide est très populaire. Elle procure de multiples bienfaits sur toute la région abdominale, la colonne vertébrale et les organes génitaux. En principe, la température de l’eau doit se situer autour de 15 degrés mais sans dépasser les 18 degrés. Il est possible de baisser la température au-dessous de 10 degrés. La durée de la pratique varie de trois à dix minutes. Elle peut se faire au quotidien ou d’une fréquence de deux à trois fois par semaine, notamment pour les personnes de faible constitution. Dans ce cas, il vaut mieux mettre les pieds dans une autre petite cuvette remplie d’eau chaude. Voici quelques bienfaits incomparables du bain de siège froid :

  • Stimule la circulation sanguine,
  • Désintoxique et draine l’organisme,
  • Soulage les crises hémorroïdaires,
  • Régularise les oranges sexuels,
  • Décongestionne le bas du ventre,
  • Soulage les règles douloureuses,
  • Stimule la digestion,
  • Procure un effet tonique et fortifiant sur tout l’organisme.

Les bienfaits d’un bain de siège alterné chaud et froid

Cette pratique convient aux personnes de faible vitalité. Pour prendre ce bain, il faut prendre deux baignoires ou deux cuvettes. L’une contient de l’eau chaude et l’autre de l’eau froide. La séance doit commencer par le bain à l’eau chaude pendant trois à quatre minutes. Il faut ensuite se rendre dans la baignoire contenant de l’eau froide mais sans dépasser deux minutes. Il suffit d’alterner l’opération trois à quatre fois et la terminer par l’eau froide.

bain de siège

Les autres moyens pour optimiser ses bienfaits

Les experts recommandent l’utilisation d’une décoction de plantes ou de l’huile essentielle afin de maximiser les bienfaits du bain de siège. Le choix du produit  varie en fonction des problèmes à résoudre.

Les hémorroïdes et l’hamamélis

Le bain de siège avec de l’eau froide et l’hamamélis lutte efficacement contre les hémorroïdes. Faites une infusion de quelques grammes de feuilles d’hamamélis dans un litre d’eau bouillante pendant 10 min. Laissez la préparation se refroidir et ajoutez-la au bain de siège. L’hamamélis se distingue par sa richesse en tanins, ses propriétés anti-inflammatoires et vasoconstrictrices. L’association de l’hamamélis et l’eau froide du bain a un effet constrictrice sur les veines et anesthésiante sur la douleur.

Bain de siège au bicarbonate de soude contre la mycose vulvo-vaginale

En cas de mycose vaginale, des champignons se développent au détriment de la flore habituelle. Elles entraînent des démangeaisons, brûlures et des mauvaises odeurs. Le bain de siège avec du bicarbonate de soude permet de stabiliser le ph génital et lutter contre la mycose récidivante. Il suffit d’ajouter une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans un litre d’eau froide ou tempérée. À réaliser deux fois par jour, mais il ne faut pas pourtant en abuser sous peine d’inverser le pH.

Actuellement, de plus en plus de médecins spécialistes prescrivent le bain de siège pour les suites opératoires.  Néanmoins, il vaut mieux demander l’avis d’un professionnel notamment dans ce genre de situation.

Sources:
https://www.femmeactuelle.fr/sante/medecine-douce/bain-de-siege-pourquoi-comment-30415
https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2014/10/17/bain-de-siege_4507085_4500055.html

 

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

signes d’hypoxie

Découvrir les principaux signes d’hypoxie et les traitements

Toutes les cellules des différents tissus qui composent les organes ont besoin d’oxygène pour fonctionner …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *