Accueil / Santé / Boire trop chaud favoriserait le cancer de l’œsophage

Boire trop chaud favoriserait le cancer de l’œsophage

Vous aimez boire du thé ou du café le matin ? C’est bien ! Mais tâchez de ne pas boire votre tasse trop chaude. C’est du danger garanti. Selon une récente étude, il s’avère que boire des boissons au-delà de 60°C pesut considérablement augmenter le risque de cancer de l’œsophage. Certes, le fait de boire des boissons chaudes aide notre corps à s’adapter au changement de température. Pour le cas du thé, bu le matin il nous aide à brûler notre masse graisseuse puisque c’est un fort antioxydant. Le café, quant à lui, est un excellant stimulant qui booste notre fonction immunitaire. Mais boire du thé ou du café très chaud est finalement très dangereux. Si au lieu de détruire les cellules cancéreuses ces boissons chaudes en produisent et en favorisent, il n’y a donc pas de raison de les boire trop chaud.

Thé trop chaud vaut 90% de risque de cancer de l’œsophage

Eh oui, boire du thé trop chaud nous expose à un plus grand danger. Selon les recherches, cela nous expose à 90% de risque de cancer de l’œsophage. Pour pouvoir confirmer cette hypothèse, les chercheurs ont expérimenté plus de 50 000 individus âgés de 40 à 75 ans habitant à Golestân, Iran. Pour ce faire, ils ont analysé leurs modes de vie durant près de 10 ans. Parmi eux, il y avait ceux qui préféraient boire leur thé trop chaud chaque matin pour ne pas avoir froid. Certes, ce geste aide à se protéger contre le froid mais aucunement pas contre le cancer.

Au contraire, selon ce qu’ont révélé les recherches, ce petit geste répété au quotidien les a engouffrés dans une haute exposition au cancer de l’œsophage : près de 90%. C’est alarmant, n’est-ce pas ? Et ceci ne concerne pas uniquement le thé mais toute boisson à plus de 60°C. 700ml de ces boissons suffisent pour vous exposer au cancer de l’œsophage et au cancer de l’estomac, et pire encore à la mort. A titre d’information, le cancer de l’œsophage tue près de 400 000 personnes chaque année et c’est le 8ème cancer le plus répandu dans le monde.

Boire trop chaud

Qu’est-ce qui se passe quand on boit trop chaud ?

C’est sans aucun doute la question que se posent la plupart d’entre nous. Lorsque nous buvons du thé ou du café trop chaud, cela peut non seulement cacher le goût de la boisson mais faire apparaître des amertumes et affecter toutes les zones où passera cette boisson avant d’atteindre notre estomac. Etant donné que c’est de la boisson très chaude, cela va brûler toutes nos organes. Cela va provoquer une irritation thermique dans notre tube digestif et va ensuite générer des radicaux libres responsables de cancer et de la destruction de notre ADN. Cette irritation thermique va également produire des lésions œsophagiennes qui vont favoriser la formation de cellules cancéreuses. Cette étude n’est pas nouvelle.

Des équipes internationales ont déjà mené une recherche portant sur les modes de vie des gens suivant lequel les gens souffrant de cancer de l’œsophage et de cancer de l’estomac concernent en grande partie ceux qui boivent des boissons trop chaudes. Et malheureusement, depuis ces études, l’Iran tient le triste record mondial des pays où il y a plus de population atteinte de ce type de cancer.

Des lésions à prendre au sérieux

Ces problèmes d’irritation thermique au niveau de notre organisme et principalement au niveau de notre tube digestif devront ressurgir de vives réactions de la part des gouvernements du monde. Néanmoins, il est assez rare de voir des gens boire du thé ou du café à plus de 60°C. Mais pour une personne qui aime boire chaud, la tentation de boire de plus en plus chaud est assez grande et logique. Alors que c’est un geste tout à fait à bannir. Le vrai problème de ce type de cancer réside sur le fait qu’il reste assez difficile à détecter et à traiter. Le risque de contracter ce type de cancer est encore multiplié à 9 pour les personnes qui prennent de l’alcool et du tabac et préfèrent boire des boissons chaudes. N’allez donc pas croire que le tabagisme et l’alcool n’a rien à voir dans le cancer de l’œsophage.

Comment donc bien boire sans risque de cancer de l’œsophage ?

Comment boire son thé ou son café consiste à le boire moins chaud. La température de votre boisson favorite ne doit pas excéder les 60°C. Mais comment donc faire puisque l’on ne peut pas à chaque fois mesurer à l’aide d’un thermomètre la température de telle ou telle boisson ? C’est assez simple ! Une fois que votre boisson sort de votre bouilloire, laissez-la se refroidir environ 4 à 5 minutes avant de la boire. Ce temps minime permettra de réduire efficacement la température de votre boisson. Elle sera à un niveau plus sécuritaire. Si vous n’avez pas l’habitude de laisser refroidir votre thé, pourquoi ne pas essayer le thé glacé !?

Le thé pour commencer la journée c’est bon mais le consommer glacé ou moins chaud c’est encore mieux. Cette astuce est aussi valable pour les aliments chauds puisque le risque de cancer de l’œsophage existe aussi dans les aliments brûlants. Ne les consommez pas avant qu’ils ne se refroidissent. Le fait de les faire rentrer dans des micro-ondes va exciter les molécules d’eau contenues dans ces aliments et va donc aussi contribuer au risque de cancers de l’œsophage et de l’estomac.

Sources:
https://www.20minutes.fr/sante/1866475-20160615-boissons-chaudes-cancerogenes-faut-vraiment-arreter-boire-cafe
https://www.marieclaire.fr/,boire-trop-chaud-serait-cancerogene,824777.asp

Vérifiez également

épilepsie

Epilepsie: la face cachée des médicaments à base de cannabis

Encore méconnue des Français, l’épilepsie est une maladie neurologique provoquée par une activité électrique anormale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *