Cholestérol : tout savoir sur cet ami-ennemi de votre santé

Le cholestérol est présent dans toutes les cellules du corps et a des fonctions naturelles importantes lorsqu’il s’agit de digérer les aliments, de produire des hormones et de produire de la vitamine D. Le cholestérol est à la fois bon et mauvais. À des niveaux normaux, c’est une substance essentielle pour l’organisme. Cependant, si les concentrations dans le sang deviennent trop élevées, cela devient un danger silencieux qui met les gens en danger.

Le cholestérol : pourquoi est-il si important ?

Le cholestérol est un élément essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Il circule dans le sang grâce à des porteurs appelés HDL ou lipoprotéines de haute densité, et LDL ou lipoprotéines de basse densité. C’est pourquoi on parle souvent de cholestérol HDL, souvent appelé « bon cholestérol », et de cholestérol LDL, souvent appelé « mauvais cholestérol ». Environ 15 % du cholestérol sanguin provient de l’alimentation et l’autre 85 % est produit par certaines cellules du corps.

Même si l’on a tendance à souligner ses défauts, le cholestérol possède un certain nombre de vertus. En fait, elle contribue à plusieurs processus biochimiques :

  • Il joue un rôle dans la composition de la membrane cellulaire.
  • Il agit comme précurseur dans la production de plusieurs hormones, dont le cortisol, les hormones sexuelles et d’autres substances essentielles à notre organisme.
  • Il sert de messager chimique, permettant la communication entre les différentes cellules.
  • Elle joue un rôle dans la conservation de l’énergie (stockage et approvisionnement).

Cholestérol : quel est le problème ?

Si le cholestérol est si crucial, pourquoi est-il si préoccupant ? Bien qu’un taux élevé de bon cholestérol soit associé à des effets protecteurs, le mauvais cholestérol est considéré comme le principal ennemi de la santé cardiovasculaire. Un excès de mauvais cholestérol, hypercholestérolémie ou hyperlipidémie en termes médicaux, cause des problèmes de santé. Le cholestérol s’accumule et se dépose sur les parois des vaisseaux sanguins, en particulier sur les vaisseaux sanguins du cœur, créant une accumulation de graisse qui s’épaissit avec le temps. Ce processus est appelé athérosclérose.

La circulation du sang devient de plus en plus difficile et, éventuellement, des caillots peuvent se former. Ces personnes présentent un risque accru d’infarctus du myocarde ou crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral (AVC) ou de problèmes circulatoires. C’est pourquoi les adultes devraient s’inquiéter de leur taux de cholestérol sanguin. Heureusement, il est possible de gérer ces niveaux pour prévenir l’hypercholestérolémie.

Comment pouvez-vous savoir si votre taux de cholestérol est élevé ?

Un diagnostic d’hypercholestérolémie est basé sur les taux sanguins. Un test sanguin doit être effectué sur un estomac vide. Ainsi, le diagnostic vérifie le taux de :

  • cholestérol total
  • cholestérol LDL
  • cholestérol HDL
  • cholestérol non-HDL, et
  • triglycérides

Quels sont les symptômes ?

Un taux de cholestérol élevé ne présente aucun symptôme. Seul le test sanguin est le seul moyen de détecter si vous l’avez. Demandez à votre médecin si vous devriez passer un test de cholestérol. Les enfants et les jeunes adultes qui ne présentent aucun facteur de risque de maladie cardiaque sont habituellement testés une fois entre 9 et 11 ans et de nouveau entre 17 et 19 ans. Les adultes qui n’ont pas de facteurs de risque de maladie du cœur subissent habituellement un nouveau test tous les cinq ans.

Quelles sont les causes d’un taux de cholestérol élevé ?

Les causes sont nombreuses, mais les cas suivant sont les plus fréquents.

Une mauvaise alimentation : la consommation de gras saturés, présents dans les produits d’origine animale, présents dans certains biscuits et craquelins cuits au four et dans le maïs soufflé au micro-onde, les aliments riches en cholestérol, comme la viande rouge et les produits laitiers gras, augmentent également votre taux de cholestérol.

L’obésité : un indice de masse corporelle (IMC) de 30 ou plus vous expose à un risque d’hypercholestérolémie.

Un manque d’exercice : l’exercice aide à augmenter le taux de cholestérol HDL, tout en augmentant la taille des particules qui composent votre cholestérol LDL, ce qui le rend moins nocif.

Le fait de fumer : le tabagisme endommage les parois de vos vaisseaux sanguins, ce qui les rend plus enclins à accumuler des dépôts graisseux. Le tabagisme peut également abaisser votre taux de cholestérol HDL.

L’âge : parce que la chimie de votre corps change avec l’âge, votre risque d’hypercholestérolémie augmente. Par exemple, à mesure que vous vieillissez, votre foie devient moins capable d’éliminer le cholestérol LDL.

Le diabète : l’hyperglycémie contribue à augmenter le taux de cholestérol dangereux appelé lipoprotéines de très basse densité et à réduire le cholestérol HDL. L’hyperglycémie endommage également la paroi de vos artères.

Comment pouvez-vous réduire votre apport alimentaire en cholestérol ?

Voici quelques façons simples de réduire votre consommation alimentaire de cholestérol.

  • Mangez plus de fruits, de légumes, de produits à grains entiers et de légumineuses.
  • Réduisez votre consommation de viande : une portion de viande de la taille d’un paquet de cartes à jouer est considérée comme suffisante. Choisissez des viandes maigres, comme la volaille et le poisson.
  • Évitez de faire frire les aliments : optez pour d’autres méthodes de cuisson.
  • Limitez votre consommation d’aliments riches en cholestérol, comme le jaune d’œuf, les abats et le beurre.
  • Optez pour des produits laitiers faibles en gras comme le lait écrémé et les yogourts contenant moins de 1 % de gras.
  • Bénéficiez des conseils d’une nutritionniste.
  • Maintenir un poids équilibré.
  • Augmenter l’activité physique.
  • Limitez votre consommation d’alcool.
  • Arrêtez de fumer.
  • Si vous êtes diabétique, surveillez attentivement votre glycémie.

Pour plus de conseils et détails, voir chapitre V du livre « guide pratique pour une santé augmentée. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here