Accueil / Santé / Comment atténuer une crise de goutte ?

Comment atténuer une crise de goutte ?

La goutte est une maladie fréquente. Elle peut toucher différentes articulations du corps. Il existe différents moyens d’atténuer une crise de goutte. La goutte peut aussi être traitée.

Qu’est-ce que la goutte ?

La goutte est une maladie des articulations. Elle atteint les hommes à partir de la trentaine et les femmes après la ménopause. La crise de goutte apparait généralement au niveau du gros orteil. Mais elle peut affecter les autres articulations comme le genou, la cheville, le poignet ou le coude. Elle se manifeste par une douleur très intense. La douleur est si insupportable qu’on ne peut pas bouger l’articulation atteinte. L’articulation est enflée et sa couleur devient rouge violine.

La goutte est due à un dépôt de cristaux d’acide urique dans le liquide synovial. Cela a lieu quand l’acide urique n’est pas éliminé par l’organisme et se trouve en excès dans le sang.

Les méthodes pour atténuer une crise de goutte

L’apparition de la crise est brusque, mais elle se propage ensuite à divers endroits du corps. Il existe quelques façons d’atténuer une crise de goutte.

  • Une position antalgique

Mettre l’articulation affectée dans une certaine position de repos peut atténuer une crise de goutte. Seulement, le soulagement est temporaire et la douleur reprend au moindre mouvement.

  • L’application de glace

Pour atténuer une crise de goutte, on peut appliquer un sac rempli de glaçons sur l’articulation endolorie. Toutefois, il ne faut pas appliquer la glace directement sur la peau.

  • La ponction articulaire

Pratiquer une ponction au niveau de l’articulation aide à atténuer une crise de goutte. La ponction réduit à la fois la quantité de cristaux et la pression dans l’articulation.

  • La cure d’eau

Boire une quantité d’eau d’au moins deux litres par jour augmente l’élimination de l’acide urique dans les urines. Cela permet d’atténuer une crise de goutte.

atténuer une crise de goutte

Les remèdes pour atténuer une crise de goutte

Il s’avère plus efficace de prendre des médicaments pour atténuer une crise de goutte.

  • La colchicine

La colchicine est le médicament spécifiquement prescrit pour atténuer une crise de goutte. C’est à la fois un antigoutteux et un anti-inflammatoire. La dose de colchicine conseillée est de 3 milligrammes au maximum à répartir le premier jour. Cette dose est diminuée progressivement pendant les jours suivants. Elle est cependant contre-indiquée en cas de maladie du foie et du rein, de glaucome, de troubles de la prostate et de la vessie et pendant la période d’allaitement. La prise de colchicine peut provoque des diarrhées et des urticaires.

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent atténuer une crise de goutte s’ils sont pris en tout début de crise. Leur utilisation ne doit pas être prolongée. Ils peuvent provoquer des crises d’estomac allant jusqu’à l’hémorragie.

  • La cortisone

Le traitement par la cortisone pour atténuer une crise de goutte dure environ cinq jours. Il faut cependant tenir compte de ses effets sur le diabète et sur la tension artérielle.

Des remèdes naturels sont aussi utilisés pour atténuer une crise de goutte.

  • L’ortie

L’ortie est très riche en potassium dont l’une des vertus est de réduire l’uricémie. Elle est consommée sous forme d’infusion.

  • Le mélange de jus de citron et de miel

Le jus de citron est de nature anti-inflammatoire. Le miel, lui, est un diurétique. Le mélange du jus de trois citrons avec une cuillerée de miel dans un verre d’eau est à boire le matin à jeun pendant une semaine. C’est un remède très efficace pour atténuer une crise de goutte.

Le traitement à long terme de la goutte

Il vise la réduction de l’excès d’acide urique dans le sang. Le traitement généralement prescrit est l’allopurinol. En début de traitement, la dose est de 100 milligrammes par jour. Elle est doublée toutes les deux à quatre semaines. L’allopurinol présente des risques d’intolérance ou d’allergie.

Un médicament plus récent est préconisé en cas d’échec du traitement à l’allopurinol : le febuxostat. Il est plus puissant et s’est avéré plus efficace. Mais il provoque des troubles digestifs et musculaires.

L’alimentation adaptée au traitement de la goutte

Le traitement de la goutte nécessite un régime spécifique afin d’éviter les rechutes. Il est impératif d’éviter de consommer des aliments riches en purines qui sont métabolisées en acide urique. Les principaux aliments à éviter en cas de traitement antigoutteux sont ;

  • Les boissons alcooliques, et plus particulièrement la bière
  • Les viandes
  • Les poissons gras et les crustacés

Les jus de fruit et les sodas aussi sont déconseillés pour leur richesse en fructose qui est lui aussi métabolisé en acide urique.

Certains aliments sont par contre appropriés au traitement de la goutte parce qu’ils diminuent le taux d’acide urique dans le sang.

  • Les laitages pauvres en matière grasse
  • Les œufs
  • Les légumes
  • Les oléagineux
  • Les céréales

Bref, une alimentation d’origine végétale est préférable. À ce régime s’ajoute la prise d’une quantité d’eau non sucrée allant de 1,5 à 2 litres par jour et un ajout en vitamine C.

Sources:
http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_4741_goutte.htm
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-des-os-et-des-articulations/crise-de-goutte-10-conseils-nutrition-pour-la-prevenir-172172

Vérifiez également

carence en calcium

Carence en calcium: les signes qui ne trompent pas

Lorsqu’il s’agit de l’importance du calcium pour l’organisme, nombreux sont ceux qui pensent directement à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *