Accueil / Santé / Énurésie nocturne – diagnostic et traitement

Énurésie nocturne – diagnostic et traitement

L’énurésie nocturne ou pipi au lit est une miction nocturne incontrôlable, involontaire et répétée. Ce trouble survient particulièrement chez les enfants plus de 5 ans. En effet, c’est à partir de cet âge que le contrôle des sphincters de la vessie est acquis.

Les différents types d’énurésie nocturne

Pendant son sommeil, l’enfant urine complètement et de manière normale mais il ne s’en rend pas compte. C’est ce qu’on appelle l’énurésie primaire. Il est possible qu’après certains traitements, l’enfant devient propre. S’il l’était pendant plus de six mois et recommence à mouiller son lit, l’énurésie est au stade secondaire. Outre les enfants, les adultes qui souffrent de ce trouble sont aussi nombreux.

Elle présente des impacts importants sur la psychologie de la personne.  Adulte ou enfant, l’énurésie entraine une baisse de l’estime de soi et une perturbation de la vie sociale et familiale. Chez les enfants l’énurésie nocturne se guérit spontanément s’il n’est pas associé à d’autres troubles. Ce qui n’est pas le cas chez les adultes. Une consultation médicale est indispensable pour identifier les causes et trouver le traitement adapté.

qw

Quelles sont les causes de l’énurésie nocturne chez l’enfant ?

Chez les enfants, les causes de l’énurésie nocturne sont multiples :

  • Trouble au niveau du fonctionnement de la vessie. Lorsqu’elle est pleine, elle se contracte de manière involontaire.
  • Un sommeil trop long et trop profond. Si c’est le cas, l’enfant rêve souvent qu’il est déjà aux toilettes.
  • Un retard de l’acquisition de l’autonomie dû à un trouble psychologique.
  • Une malformation urinaire,
  • Une prédisposition héréditaire.

Énurésie nocturnes adulte – quels sont les causes ?

Les causes de l’énurésie nocturne chez l’adulte sont aussi multiples. L’énurésie accidentelle se produit de manière occasionnelle et involontaire. Les principales causes de cette miction involontaire sont :

  • Consommation excessive d’alcool,
  • Un sommeil profond avec une transposition entre rêve et réalité. Dans ce cas, le subconscient provoque un relâchement de la vessie,
  • Toux fréquents entraînant une miction involontaire.

Les causes physiques

Il est également possible que l’énurésie nocturne se répète fréquemment. Les causes sont aussi multiples :

  • L’hérédité, car les personnes ayant des parents énurétiques ont plus de chances à souffrir de ce trouble,
  • Un traumatisme crânien et trouble de la latéralité,
  • Hypotonique ou contraction avec lenteur du contrôle de la vessie,
  • Une vessie trop petite ou distendue,
  • Infection urinaire,
  • Dérèglement hormonal,
  • Diabète, hypertrophie de la prostate et autres pathologies qui surviennent avec l’âge.

Les troubles psychiques

Outre les troubles physiques, des causes psychiques peuvent être à l‘origine de l’énurésie nocturne :

  • Un choc émotionnel,
  • Un traumatisme qui entraîne une incontinence chez l’adulte,
  • Une dépression, peur, stress, honte,
  • Une baisse de l’estime de soi qui pourra être à la fois une cause et une conséquence,
  • Des maladies cognitives comme l’Alzheimer.

Quels sont les symptômes de l’énurésie nocturne ?

Le lit mouillé d’urine le matin est le symptôme principal de l’énurésie nocturne. C’est toujours le cas que ce soit un enfant ou un adulte. Certains enfants pleurent lorsqu’ils se rendent compte que leurs draps sont imprégnés d’urine. Les autres pourront réveiller leurs parents ou les personnes qui s’occupent d’eux.

énurésie nocturne

Comme certains troubles, l’énurésie nocturne présentent des répercussions sur l’estime de soi de l’enfant et de l’adulte. Elle pourra causer des troubles affectifs et conduire la personne dans un état dépressif. La majorité des enfants qui souffre de l’énurésie ont peur de passer la nuit avec certaines personnes. C’est devenu une source d’inquiétudes pour eux. De même pour les adultes souffrant de ce trouble. Ils peuvent craindre de passer la nuit chez un ami, proche ou même avec son partenaire.

Diagnostic de l’énurésie nocturne

La consultation médicale est indispensable lorsque l’enfant fait pipi au lit très souvent. Cela concerne particulièrement :

  • Un enfant aux alentours de 6 ans qui mouille son lit la nuit,
  • Un enfant aux alentours de 4 ans qui mouille sa culotte le jour,
  • Les enfants qui recommencent à mouiller son lit la nuit après un arrêt de six mois ou plus,
  • Une personne adulte qui ne contrôle pas son urine et fait pipi au lit de manière fréquente,
  • Les personnes qui ont des fréquents besoins d’uriner et ressentent des douleurs urinaires.

L’analyse médicale a pour but de détecter les causes de l’énurésie nocturne. Il est possible que le trouble soit dû à certaines maladies comme le diabète, l’Alzheimer. Dans certains cas, il est dû à des troubles au niveau des voies urinaires. Seules les preuves de laboratoires permettent de confirmer la réelle cause.

Les différents traitements et prévention de l’énurésie nocturne

Le traitement de l’énurésie nocturne commence à partir de l’âge de cinq ou six ans. Pour résoudre le problème, les parents doivent aider son enfant à contrôler ses besoins d’uriner. Le but c’est d’éviter que l’enfant se sent mal à l’aise malgré la situation :

  • Prendre conscience que ce n’est pas l’unique enfant qui souffre d’énurésie nocturne. C’est très fréquent à son âge et il existe des solutions permettant de le traiter.
  • Adopter une bonne attitude pour faire comprendre à l’enfant que c’est un trouble habituel et le traitement existe,
  • Offrir un maximum de soutien et d’encouragement à l‘enfant,
  • Eviter de le blâmer,
  • Eviter de se fâcher lorsque l’enfant imprègne son lit d’urine. C’est ce qui cause souvent un trouble affectif,
  • Restreindre l’apport en liquide le soir mais l’augmenter le matin jusqu’au début de l’après-midi,
  • Encourager l’enfant à uriner plusieurs fois avant d’aller au lit,
  • Encourager l’enfant à se rendre aux toilettes la nuit lorsqu’il a envie de faire pipi,
  • Le réveiller la nuit pour l’inciter à se rendre aux toilettes,
  • Détecter les problèmes au sein de la famille qui peut laisser des cicatrices psychologiques et émotionnelles à l’enfant.

Outre ces différentes précautions, il existe aujourd’hui des médicaments contre le pipi au lit. Ils réduisent la quantité d’urine produite mais ne sont pas efficaces pour lutter contre le trouble. Il y a aussi les appareils qui déclenchent un réveil lorsqu’un enfant émit les premières gouttes d’urine. C’est un moyen efficace si les parents et l’enfant sont tous motivés.

Sources:
https://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_863_e.htm
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=enuresie_pm

Vérifiez également

bienfaits de l’urine du matin

Urine du matin – la solution pour une belle peau et des cheveux éclatants

Vous rêvez d’avoir un teint parfait et des cheveux brillants ? Vous voulez rester en bonne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *