Accueil / Santé / Infection de l’oreille : les huiles essentielles pour la traiter

Infection de l’oreille : les huiles essentielles pour la traiter

Êtes-vous en quête d’un remède naturel pour traiter les infections auriculaires ? Si c’est le cas, vous pouvez essayer les huiles essentielles. Ces huiles possèdent des propriétés capables de lutter contre les infections virales et bactériennes, soulager la douleur et favoriser la guérison. Certaines huiles essentielles agissent comme un antibiotique, éliminant les bactéries nuisibles.

Zoom sur l’infection d’oreille

Une infection de l’oreille se définit comme une infection virale ou bactérienne de l’oreille externe, interne ou moyenne. Il s’agit d’une maladie fréquente chez les enfants, mais généralement considérée comme non grave. Ce type d’infection peut provoquer une inflammation douloureuse ainsi qu’une accumulation de liquide dans l’oreille, parmi d’autres symptômes. Dans de nombreux cas, la maladie disparaîtra sans traitement. Toutefois, des options thérapeutiques restent disponibles notamment des antibiotiques et des analgésiques.

L’otite moyenne est le type d’infection de l’oreille le plus fréquent. Il s’agit d’une infection de la cavité située derrière le tympan, qui est reliée à l’arrière de la gorge par la trompe d’Eustache. Les symptômes de l’otite moyenne comprennent :

qw
  • Douleur dans l’oreille
  • Déficience auditive
  • Haute température
  • Décharge de l’oreille (claire, jaunâtre ou sanglante)

Les huiles essentielles pour traiter les infections auriculaires

Les huiles essentielles suivantes sont réputées pour leur capacité à lutter contre les infections auriculaires.

L’huile d’arbre à thé

Un composé chimique appelé terpinène-4-ol dans l’huile d’arbre à thé élimine les bactéries avec lesquelles il interagit, ce qui rend cette huile potentiellement plus efficace que d’autres agents de nettoyage antibactériens. Une étude a souligné que cette huile était utilisée en Australie depuis des milliers d’années afin de combattre les infections y compris celles de l’otite moyenne.

Diluez l’huile dans une huile de support telle que l’huile d’olive, de jojoba, de noix de coco et d’amande et tamponnez le mélange sur une boule de coton. Prenez le tampon de coton et appliquez-le sur l’oreille externe. Maintenez-le sur le conduit auditif, mais ne forcez pas la boule de coton à l’intérieur. Il faut préciser que l’huile de théier ne doit pas être appliquée à l’intérieur de l’oreille, car elle pourrait être toxique et provoquer une inflammation du conduit auditif.

L’huile de basilic

huile de basilic et l'infection de l'oreille

Une étude réalisée en 2005 sur des animaux a révélé que l’huile de basilic avait permis de guérir 56 à 81% des rats atteints d’une infection de l’oreille causée par le virus Haemophilus influenzae. Cette huile a également permis de traiter les rats atteints d’infections causées par un pneumocoque.

Combinez 5 à 6 gouttes d’huile de basilic avec une huile de support et faites tremper une boule de coton dans la composition. Prenez la boule de coton et maintenez-la sur le conduit auditif dans le but de permettre aux composés aromatiques de cibler l’infection. Évitez de pousser la boule de coton dans le conduit auditif.

L’huile de romarin

L’huile de romarin aide à neutraliser les infections bactériennes pouvant entraîner une douleur à l’oreille et soulager une infection des sinus.

Elle peut être mélangée à l’huile de lavande ou d’eucalyptus et appliquée sur la gorge, le cou, le haut et le dessous des oreilles. Elle peut être rapidement absorbée par la peau et agit sur l’inflammation dans ces parties de façon à soulager la douleur.

L’huile d’origan

L’huile d’origan possède des propriétés antibactériennes et antivirales qui peuvent en faire un traitement efficace contre les infections de l’oreille. Cette huile essentielle contribue à renforcer le système immunitaire et à traiter l’inflammation des voies respiratoires et du conduit auditif.

Diluez quelques gouttes d’huile d’origan avec une cuillère à café d’huile de support et appliquez le mélange localement sur l’oreille externe.

L’huile d’olive

Bien qu’elle ne soit pas techniquement une huile essentielle, l’huile d’olive peut traiter l’infection auriculaire en raison de ses actions antibactériennes et anti-inflammatoires. Elle soulage le blocage dans les sinus, ce qui peut débrancher les trompes d’Eustache et provoquer le drainage du liquide.

Ajoutez 4 à 5 gouttes d’huile d’olive réchauffée directement dans le canal auriculaire et gardez l’huile pendant quelques minutes. Ensuite, rincez et nettoyez doucement l’oreille avec un peu d’eau tiède.

L’huile de thym

Le thymol, ingrédient actif de l’huile de thym, renferme de puissantes capacités antibactériennes et antioxydantes. Ce principe actif peut soulager la pression et la douleur dans l’oreille et prévenir l’infection dans le système respiratoire.

Vous pouvez la mélanger avec une huile de support et l’appliquer localement sur l’oreille externe ou la frottez sur la gorge, les glandes et le cou.

L’huile de moutarde

huile de moutarde

L’huile de moutarde a des vertus antibactériennes et anti-inflammatoires. Toutefois, l’inconvénient de cette huile est sa tendance à affecter négativement les peaux sensibles.

Pour l’utiliser efficacement, diluez l’huile de moutarde avec une huile de support (5 gouttes de moutarde dans une cuillère à soupe d’huile de support). Appliquez doucement le mélange sur l’extérieur de l’oreille et laissez-le pénétrer dans la peau. En raison de la puissance de l’huile, soyez prudent lorsque vous utilisez cette huile essentielle, en particulier lorsque vous l’utilisez à proximité du conduit auditif.

L’huile de lavande

L’huile de lavande s’est avérée efficace pour lutter contre les infections. Cette huile essentielle permet d’augmenter la circulation sanguine et d’accélérer la guérison. Elle diminue l’inflammation d’origine infectieuse et cible la pression dans les cavités des sinus.

Essayez de placer l’huile essentielle de lavande sur votre oreiller pendant la nuit. Inspirez directement de la bouteille ou appliquez-la localement sur l’oreille externe.

Ce que vous devez faire avant d’utiliser ces huiles

Avant d’utiliser ces huiles essentielles, suivez les conseils suivants :

  • Consultez votre médecin : une meilleure conversation avec un médecin peut vous aider à déterminer l’huile essentielle adaptée à votre corps et la quantité idéale à employer.
  • Faites un test cutané : cela vous permettra de comprendre comment votre peau réagira à l’huile essentielle. Diluez l’huile et étalez un quart de taille sur votre peau (votre bras peut être un bon endroit pour l’essayer). En l’absence d’irritation ou d’inflammation au cours des 24 prochaines heures, l’huile peut être utilisée en toute sécurité.
  • Diluez toujours l’huile essentielle avec une huile de support : comme indiqué dans la section précédente, la noix de coco, l’amande douce et l’huile d’olive sont des huiles de support que vous devez intégrer dans votre arsenal. Cela permet de réduire la puissance de l’huile essentielle et inhiber les effets secondaires tels que les brûlures ou les irritations de la peau.

Sources et références

Huiles essentielles: une médecine ancienne pour un monde moderne , 17 janvier 2017

Faits organiques, 11 novembre 2017

Clin Microbiol Rev. 2006 Jan; 19 (1): 50–62

American Journal of Infection Control, volume 32, numéro 7, novembre 2004, pages 402-408.

Vérifiez également

bienfaits de l’urine du matin

Urine du matin – la solution pour une belle peau et des cheveux éclatants

Vous rêvez d’avoir un teint parfait et des cheveux brillants ? Vous voulez rester en bonne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *