Accueil / Santé / La conduite à tenir en cas de piqûre de méduse

La conduite à tenir en cas de piqûre de méduse

Les vacances approchent et vous vous préparez petit à petit à vos promenades sur les plages et à vos baignades avec vos enfants ? Eh bien, vous devez non seulement penser au bien-être que vos vacances au bord de la mer vont vous apporter mais aussi aux conduites à tenir en cas de petits accidents. En effet, avec les enfants, vous devez vous préparer à tout. Ces derniers temps, le risque de piqûre de méduse est en hausse. Cela s’explique par la recrudescence des méduses provoquée par la pêche trop excessive de thon. Que faire alors si votre enfant se faisait piquer par une méduse durant les vacances ? Lisez les prochains paragraphes pour le savoir et mieux réagir face à la situation.

Pourquoi les méduses piquent-elles ?

Une question que vous vous êtes sans doute déjà posé à propos des méduses concerne l’origine des piqûres de cet animal. En effet, la piqûre de méduse peut provoquer des brûlures pouvant être sévères sans que l’animal ne possède ni griffe ni écaille qui peut blesser. Il arrive même dans certains que ces brûlures soit très douloureuses. Pour votre information, ces piqûres proviennent de petits nématocystes présents sur les tentacules des méduses. Lorsqu’ils se collent à la peau, ils pompent continuellement des toxines qui atteignent le tissu sous-cutané et provoque ces douleurs et sensation de brûlure.

Comment savoir si on a été piqué par une méduse ?

Vous vous demandez surement quels sont les symptômes d’une piqûre de méduse ? Eh bien, pour votre information, sachez qu’elle se manifeste toujours par une douleur pouvant être très vive. Elle est assimilable à une décharge électrique ou bien à une brûlure. Elle atteint son maximum dans les 20 à 30 minutes suivant la piqûre.

Au niveau de la peau, la piqûre de méduse est reconnaissable par les petits boutons ou par les plaques rouges qui s’y trouve. Ceux-ci peuvent occuper une longue surface. Par ailleurs, il peut aussi arriver que la peau au niveau de la zone touchée s’épaississe. Sachez aussi qu’à la suite d’une piqûre de méduse, des cicatrices peuvent apparaitre et rester sur la peau durant des mois.

Divers autres symptômes peuvent aussi survenir en cas de piqûre par une méduse. Tel est le cas des maux de tête, des nausées ou encore des vertiges. Dans d’autres cas, des réactions allergiques sévères peuvent survenir si la personne piquée est sujette à l’allergie.  Il convient ici de noter que les symptômes peuvent varier selon l’espèce de méduse concernée.

piqûre de méduse

Quel traitement pour les piqûres de méduse ?

En cas de piqûre de méduse, vous devez réagir immédiatement. Les gestes de premier secours effectués, vous devez ensuite adopter les bons traitements en fonction de l’espèce de méduse rencontrée dans votre lieu de vacance.

La conduite à tenir dans l’immédiat

Un proche ou votre enfant s’est fait piquer par une méduse et présente les symptômes cités précédemment ? Vous devez suivre certaines étapes pour l’aider :

  • Trouvez un objet fin pour retirer les restes des fragments de tentacules sur la peau ;
  • Prenez du sable mouillé et mettez-le sur la zone qui a été piquée ;
  • Rincez ensuite toute la zone douloureuse avec de l’eau de mer, et uniquement de l’eau de mer ;
  • Vous pouvez aussi approcher la zone piquée d’une source de chaleur, le venin de la méduse se dissout en effet à la chaleur ;
  • Aussi, si vous avez du vinaigre à porter de main, n’hésitez pas à en appliquer sur la peau brûlée. Le vinaigre permet d’ailleurs d’enlever les filaments collés sur la peau.

Une fois ces gestes effectués, vous devez emmener la personne piquée par une méduse consulter un médecin.

A chaque espèce de méduse le traitement adéquat

Pour des traitements plus spécifiques, il vous faut connaître l’espèce de méduse que l’on trouve dans la zone où la personne a été piquée. Et, après avoir effectué les gestes cités plus haut vous pouvez soigner la brûlure avec le traitement adéquat.

  • Piqûre d’une méduse Pelagia noctiluca – très fréquente en Mer Méditerranée, les piqûres de cette méduse sont à traiter avec une crème antihistaminique.  Un anesthésiant permet également de soulager la douleur.
  • Piqûre d’une méduse Cyanea capillata – si vous passez vos vacances en Mer Celtique ou en Mer du Nord, il y a de forte chance que ce soit cette espèce qui vous a piqué. Après les traitements immédiats, vous pouvez tremper la partie touchée dans de l’eau chaude (environ 45°C) ou opter pour un hot pack durant 40 minutes.

Ce qu’il faut éviter après une piqûre de méduse

Face à une piqûre de méduse, il est tout à fait naturel de vouloir soulager la douleur avec les moyens qui sont à votre portée. Toutefois, vous devez bien faire attention aux gestes que vous allez effectuer, car elles peuvent faire plus de mal que de bien. Ci-après alors ce que vous ne devez pas faire en cas de piqûre de méduse.

  • Ne jamais utiliser de l’eau douce pour rincer la zone concernée. C’est l’erreur la plus fréquente faite par bon nombre de gens. Sachez que l’eau douce a pour effet de faire éclater les cellules et d’aider à la libération du venin, ce qui augmentera la sensation de brûlure ;
  • Evitez de sucer la blessure sous prétexte d’aspirer le venin urticant ;
  • Ne pas utiliser de l’alcool pour traiter la zone piquée.

Enfin, vous vous demandez sûrement ce qu’il faut penser du célèbre conseil selon lequel il faut uriner sur la plaie d’une piqûre de méduse ? Sachez alors que les professionnels de santé déconseillent cette pratique car elle pourrait favoriser la surinfection.

Sources:
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/que-faire-en-cas-de-piqure-de-meduses-7794041874
http://sante.lefigaro.fr/article/piqure-de-meduse-uriner-dessus-est-il-vraiment-conseille-/

Vérifiez également

Comment diminuer le sucre

Comment diminuer le sucre ?

L’excès de sucre peut entraîner des maladies. Il faut donc diminuer le sucre pour rester …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *