fbpx

L’aspect multifactoriel de la dysfonction sexuelle féminine

La dysfonction sexuelle féminine est une des maladies très répandues, toutes catégories confondues. Bien qu’on en parle rarement, cette maladie atteint 30 à 50% des femmes. Contrairement à ce que l’on pense, la sexualité de la femme va bien au-delà d’une simple stimulation physique. Elle est bien plus complexe que celle de l’homme. On retiendra que la sexualité de la femme repose sur plusieurs aspects intimement reliés entre eux. Elle repose notamment sur la communication, le fantasme, la tendresse, l’intimité émotionnelle, l’estime de soi et l’engagement.

Deux aspects différents

Malgré les plusieurs cause féministes actuelles, il semblerait que l’épanouissement sexuel ne profite pas à toute les femmes. On peut relever deux natures de problèmes sexuels féminins. Il y a ainsi d’un côté l’aspect biologique et d’un autre l’aspect psychologique. Toutefois, ces deux natures sont les plus souvent associées. Cela fait qu’il est difficile de totalement cerner le trouble sexuel féminin.

Aspects biologiques de la sexualité féminine

Le corps de la femme, bien que source d’émerveillement, recèle des mystères et des secrets. La science elle-même n’est pas encore parvenue à résoudre entièrement le mystère de son fonctionnement. Il en est de même de la sphère plus intime. Néanmoins, une des facteurs avec lesquelles la science explique la sexualité féminine sont les hormones.

Le rôle important des hormones

Les deux plus importantes sont les œstrogènes et les testostérones. Les œstrogènes jouent le rôle primordial dans la régulation de la fonction sexuelle de la femme. Elles impliquent notamment l’initiation du désir mais plus particulièrement l’excitation sexuelle. D’un autre côté, elles contribuent à la santé des organes génitaux. A son tour, on considère la testostérone comme l’hormone du désir et de la motivation sexuelle. Par rapport à l’œstrogène, elle se fabrique en plus petite quantité dans le corps de la femme contrairement à celui de l’homme. C’est ce qui explique le fait que l’appétit sexuel est différent chez l’homme et chez la femme. Un trouble sexuel peut donc s’expliquer par un dérèglement hormonal. Ceci peut être de cause médicale ou simplement dû à des étapes normales et naturelles de la vie d’une femme. C’est le cas de la grossesse et/ou de la ménopause.

Les quatre étapes de la sexualité féminine

On peut résumer brièvement en quatre, les étapes principales de la sexualité de la femme :

  • La phase du désir ;
  • La phase de l’excitation sexuelle ;
  • La phase de l’orgasme et
  • La phase de résolution : le retour du corps à son état normal

dysfonction sexuelle féminine

Les dysfonctions sexuelles féminines

En fonction des étapes précédemment citées, on peut également subdiviser la dysfonction sexuelle féminine en quatre types. On rencontre ainsi :

  • Les troubles du désir ;
  • Les troubles de l’excitation sexuelle ;
  • Les troubles de l’orgasme et
  • Les troubles douloureux

Les facteurs exacerbant le trouble

De nombreuses maladies et facteurs exacerbent le trouble sexuel. On peut citer parmi les maladies, le diabète et les maladies cardiaques ou vasculaires. Il en est de même des maladies mentales comme la dépression ou l’anxiété. L’hypertension artérielle ainsi que les troubles gynécologiques y contribuent largement aussi. Par ailleurs, certains facteurs reliés au mode de vie influencent le trouble sexuel. C’est notamment le cas du tabagisme, de l’alcoolisme et de l’abus de drogues illicites. D’un autre côté, la prise de certains médicaments comme les antidépresseurs peut exacerber le trouble sexuel chez la femme.

Aspects psychologiques de la dysfonction sexuelle féminine

Il va de soi que la sexualité de la femme se passe à trois niveaux : dans la tête, dans le cœur et dans le corps. C’est la raison pour laquelle le trouble peut s’expliquer en grande partie ou en totalité par des facteurs psychologiques ou émotionnelles. Si la femme a une faible estime de soi ou ressent un sentiment de culpabilité, cela peut générer des dysfonctions. Voici également quelques exemples de facteurs psychologiques et émotionnels :

  • Des conflits avec le partenaire ;
  • Des tabous (religieux ou éducationnels, des restrictions sociales) ;
  • Des traumatismes sexuels vécus dans le passé, il peut s’agir de viol ou d’inceste, etc. ;
  • Des préférences et/ou désirs sexuels différents entre les deux partenaires ;
  • Un manque de communication.

S’il est prouvé que la dysfonction sexuelle féminine est de ces ordres, il serait préférable d’en discuter avec un spécialiste (psychologue, sexologue…).

Quelques conseils en cas de dysfonction sexuelle féminine

Il faut être conscient que si vous vivez un trouble sexuel, vous n’êtes pas la seule. Ce problème touche plus de 50% des femmes, tout âge confondu. Il n’est donc pas nécessaire de se juger. Il est également très important de se confier à une personne de confiance. Ne pas oublier que le partage fait un plus grand bien. D’un autre côté, il faut augmenter la communication entre le couple. Il faut de ce fait apprendre à exprimer vos préférences et vos désirs. Les rapprochements sexuels ne devraient jamais s’apparenter comme une corvée. Dans bien des cas, on peut effectivement identifier la cause du problème et y remédier. Quelle que soit la cause du trouble, le plus important c’est de briser le silence et d’aller chercher de l’aide. Et cela concerne aussi bien les femmes que les hommes.

Sources:
https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/tag/dysfonction-sexuelle-feminine/
https://www.magicmaman.com/,dysfonction-sexuelle-feminine-quelles-sont-les-causes,3281611.asp

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

éjaculation tardive

Qu’est-ce que l’éjaculation tardive ?

L’éjaculation précoce est un problème assez populaire. D’ailleurs, c’est souvent un sujet de moquerie. Et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *