fbpx

Le calendrier vaccinal de l’enfant : on vous explique

Chaque année, le ministère de la santé publie un calendrier dans lequel il parle des vaccins pour enfant. La plupart sont obligatoires tandis que d’autres sont recommandés. Les différents types de vaccins prévus ont pour but de produire des bons avantages aux enfants concernés. Mais ce calendrier vaccinal de l’enfant présente quelques failles.

Qui sont les enfants concernés dans le calendrier vaccinal de l’enfant ?

Le calendrier vaccinal de l’enfant fixe les vaccinations applicables aux enfants en fonction de leur âge. Mais il tient aussi compte de certains enfants qui ont des besoins spéciaux. Les vaccins de routines concernent tous les enfants sans exception. Ils commencent dès son plus jeune âge, c’est-à-dire à la naissance. Les nouveau-nés sont les premiers concernés par les vaccins. S’ensuivent les bébés et les enfants de bas âge. Jusqu’à l’âge de 15 ans, il existe encore des vaccins à faire pour les ados considérés comme des enfants.

Des situations particulières ont été prévues par le calendrier vaccinal de l’enfant. Les concernés doivent obligatoirement faire le vaccin. Il en est ainsi pour le cas des prématurés. Les nourrissons qui sont immunocompromis à la naissance ou à cause d’une maladie y sont compris. Ceux qui représentent des problèmes de la rate en font partie. Dans certains pays, les nourrissons et les jeunes enfants immigrants doivent faire quelques vaccins. Il en est de même pour ceux qui comptent faire des voyages en dehors de son pays.

Quels sont les avantages du calendrier vaccinal de l’enfant ?

Le calendrier vaccinal de l’enfant a prévu des vaccins pour faire bénéficier l’enfant de différents avantages. En effet, avant l’existence des vaccins, on a connu des graves problèmes de santé pour les enfants infectés. Ces problèmes finissent par tuer les jeunes enfants avant même d’atteindre 3 ans. Il en est ainsi de la coqueluche, de la diphtérie, de la poliomyélite, etc.

Mais depuis l’introduction des vaccins, une baisse de mortalité et des infections a été remarquée. Le vaccin est utile pour prévenir contre plusieurs types de maladies infectieuses. Il les élimine, du moins, il en diminue les risques. L’enfant immunisé contre les maladies précitées est sécurisé. Il peut résister. Même infectée, la maladie ne sera pas très grave, elle sera facile à soigner.

Pour bénéficier des avantages des vaccins, il faut se faire vacciner régulièrement. Il faut se faire vacciner de tous les vaccins prévus dans le calendrier vaccinal de l’enfant. Ces vaccins sont injectés suivant un rythme bien précis. Il ne faut pas les rater, même un seul. Il faut les respecter et s’assurer des mises à jour.

calendrier vaccinal de l’enfant

Quels sont les obstacles du calendrier vaccinal de l’enfant ?

Le non-respect du programme du calendrier vaccinal de l’enfant est un grand risque pour les nourrissons et les enfants. Si ces derniers finissent infectés par les maladies sans être vaccinés, ce sera grave. Les enfants et les nourrissons vont faire face à quelques difficultés :

  • Les lésions au niveau du cerveau
  • La surdité passagère puis permanente
  • La paralysie
  • Le tétanos

Le plus grand problème du calendrier, il n’existe pas de remède contre ces différentes maladies. Si l’enfant contracte l’une d’elles, ce sera la fin. Le patient va s’abandonner à la mort.

Le calendrier vaccinal de l’enfant n’est pas universel. Cela veut dire que bons nombres de pays ne prévoient pas cette méthode préventive. Et même si les pays le prévoient, il y aura toujours une inégalité d’accès aux vaccins. Beaucoup d’enfants restent à risque contre les nombreuses maladies infectieuses. Il est primordial que tous les pays garantissent l’accès à ce programme pour protéger sa population.

Quels sont les vaccins dans le calendrier vaccinal de l’enfant ?

Il existe deux types de vaccins : les vaccins obligatoires et les vaccins recommandés.

Les vaccins obligatoires

Auparavant, le nombre de vaccins obligatoires était de 3. Ils concernaient le ROR ou rougeole, oreillons et rubéole. Depuis la nouvelle mise à jour de l’année 2018, le calendrier vaccinal de l’enfant prévoit 11 vaccins obligatoires. On parle du vaccin contre :

  • La rougeole
  • Les oreillons
  • La rubéole
  • La diphtérie
  • Le tétanos
  • La coqueluche
  • La poliomyélite
  • Les infections invasives à Haemophilus influenzae B
  • L’hépatite B
  • Les infections invasives à pneumocoque
  • Les infections invasives à Méningocoque du sérogroupe C

Les premières doses de ces vaccins sont injectées entre les 2 et 5 du mois. Le ROR est le seul qui attend le 12ème du mois avant d’être injecté chez un enfant. Tous ces vaccins sont à deux doses, assorties d’un 3ème rappel pour certains. Ces vaccins se prennent à un intervalle de quelques semaines pour certains. Pour d’autres, les intervalles durent 1 mois.

Les vaccins recommandés

Ce genre de vaccin du calendrier vaccinal de l’enfant n’est pas obligatoire. Il reste cependant préconisé par les médecins pour qu’ils soient bénéfiques sur le long terme. Il s’agit généralement des mêmes vaccins obligatoires précités, mais en rappel avec des particularités. Ainsi, il en est de la particularité des vaccins contre la diphtérie et la coqueluche. Ces derniers se composent en rappel de dose réduite d’anatoxine diphtérique et d’antigène coquelucheux. Cette petite différence apporte une plus grande immunité à l’enfant, même à son âge adulte.

Sources:
https://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/vaccination-depistage/calendrier-vaccinal/vaccinations-recommandees-enfants
https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/1868266-vaccin-obligatoire-france-2019/

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

entretenir les lunettes de vue

Conseils pour nettoyer et entretenir les lunettes de vue

Les lunettes de vue sont des véritables condensés de haute technologie. Une paire de lunettes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *