fbpx

Le cancer du rein, les symptômes, les causes et les traitements

On estime 11 090 nouveaux cas de cancer du rein en France en 2011. Il affecte généralement les adultes âgés de 50 à 80 ans. Si le cancer est diagnostiqué tôt, il peut être guéri en général. Cette maladie rénale s’associe à de nombreux facteurs de risque que nous allons vous détailler dans les paragraphes qui suivent. Nous allons voir également les symptômes, le diagnostic et les différents traitements possibles de ce type de cancer. 

Panorama sur le cancer du rein

Le cancer du rein provient des cellules rénales qui deviennent malignes ou cancéreuses et se développent de manière incontrôlable, ce qui entraîne une tumeur. Généralement, tous les cancers du rein se produisent d’abord dans la muqueuse de tubules rénaux. Ce type de cancer rénal s’appelle « carcinome à cellules rénales ». Heureusement, la majorité des cancers du rein se manifestent avant qu’ils ne se propagent dans des organes distants. Toutefois, les tumeurs peuvent devenir assez importantes avant d’être dépistées.

Les cancers du rein affectent principalement les deux parties du rein : le tubule rénal et le pelvis rénal. Un cancer qui se forme à l’extérieur de ces deux organes et se métastase au rein ne s’appelle pas normalement cancer du rein.

Quels sont ses symptômes ?

symptômes du cancer du rein

Au premier stade, le cancer du rein reste souvent asymptomatique. À un stade plus avancé, la personne peut ressentir les signes révélateurs suivants :

  • Le sang dans l’urine
  • Une masse dans le dos à proximité des reins
  • Une douleur continue près des zones rénales
  • L’anémie
  • Une fièvre constante et sueur nocturne
  • La fatigue
  • La perte de poids et la perte d’appétit

D’autres pathologies peuvent entraîner les symptômes similaires, il convient donc de consulter un médecin si l’un de ces indices se manifeste. Seul votre médecin sera capable de vous confirmer s’il s’agit bien des symptômes liés à un cancer du rein.

La prise en charge thérapeutique

Les choix de traitement dépendent de plusieurs facteurs dont l’état de santé général du patient, du type et de la gravité du cancer, mais aussi ses préférences personnelles.

Les opérations chirurgicales

traitement cancer du rein

D’une manière habituelle, ce type de cancer est traité par une intervention chirurgicale. En effet, une personne peut fonctionner avec un seul rein, il est donc envisageable de retirer un rein. La chirurgie peut se faire par laparoscopie à travers de petites incisions.

La néphrectomie vise à enlever le rein, la glande surrénale avoisinante, une bordure de tissu sain et les ganglions lymphatiques adjacents. Au cas où la tumeur mesure moins de 4 cm de diamètre, le chirurgien ne peut enlever qu’une partie du rein pendant la néphrectomie partielle. Dans l’hypothèse où le cancer s’est propagé à l’extérieur du rein, une intervention chirurgicale ne peut pas le guérir, pourtant, elle peut soulager la douleur et améliorer l’efficacité des traitements non chirurgicaux.

La radiothérapie

En général, la radiothérapie ne pourra pas traiter le cancer rénal, mais elle permet de réduire la propagation et la gravité des symptômes. Elle utilise des rayonnements ionisants de hautes énergies dans le but d’éliminer les cellules cancéreuses. Cette prise en charge thérapeutique permet de cibler précisément une partie à traiter afin d’irradier la tumeur tout en gardant les tissus sains avoisinants. À noter que ce type de traitement n’est établi que pour traiter fréquemment les métastases non rénales.

La chimiothérapie

La chimiothérapie en oncologie inclut tout type de traitement médicamenteux agissant sur les cellules cancéreuses. Elle a pour objectif de détruire ou de limiter la croissance de ces cellules malignes. Elle peut être injectée par voie veineuse ou par voie orale selon les molécules employées. Dans le cadre du cancer rénal, la chimiothérapie est souvent suggérée dans les formes métastatiques.

Les facteurs de risque

Les facteurs de risque de cancer du rein le plus courant sont :

  • L’âge : le risque augmente considérablement après l’âge de 60 ans
  • Le sexe : les hommes sont plus touchés par cette maladie par rapport aux femmes
  • L’obésité : les personnes obèses présentent un risque significativement plus élevé
  • Le tabagisme : les fumeurs réguliers de tabac sont susceptibles de contracter cette maladie
  • L’hypertension artérielle : le cancer du rein peut être dû à l’hypertension ou à des médicaments antihypertenseurs.
  • Les travailleurs exposés à des produits chimiques comme l’amiante, le trichloréthylène et le cadmium sont plus susceptibles de développer un carcinome à cellules rénales.
  • Les patients sous dialyse prolongée pour une insuffisance rénale chronique sont également plus susceptibles de contracter un cancer du rein.
  • L’emploi des médicaments tels que la phénacétine, un analgésique a été associé à un risque accru de cancer du rein.

La prévention

Une alimentation et une mode de vie saine contribuent largement à prévenir le risque de cancer rénal. Pour ce faire, suivez les conseils suivants :

  • Arrêtez de fumer
  • Mangez régulièrement de fruits et de légumes
  • Faites des exercices physiques
  • Gardez votre poids dans les limites normales en fonction de votre taille, votre sexe et votre âge
  • Obtenez au moins 7 heures de sommeil par jour
  • Maintenez une tension artérielle saine
  • Évitez les produits chimiques toxiques

Quand faut-il consulter un docteur ?

Si vous présentez des symptômes de cancer du rein énumérés ci-dessus, veuillez consulter un médecin. Il vous posera des questions sur vos symptômes et pourra vous demander de faire une analyse d’urine pour voir si elle contient du sang ou une infection. Le cas échéant, il pourra vous orienter vers un spécialiste en vue d’établir des tests supplémentaires qui permettent de déterminer exactement la source de l’anomalie.

Avez-vous déjà vécu une expérience liée au traitement de cette maladie rénale ? Partagez-nous vos expériences et vos avis dans les commentaires ci-dessous !

Sources

https://www.artur-rein.org/

https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-rein/Points-cles

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

thrombose veineuse

Thrombose veineuse – facteurs de risques, symptômes et traitements

La thrombose veineuse ou phlébite indique la présence d’un caillot, appelée thrombose ou thrombus dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *