Accueil / Santé / Le cancer du sein : les symptômes et les traitements

Le cancer du sein : les symptômes et les traitements

Après le cancer de la peau, le cancer du sein reste le cancer le plus diagnostiqué chez les femmes. Il peut aussi survenir chez les hommes, mais cet article se focalise sur le cancer du sein chez les femmes, car c’est le plus fréquent. C’est la deuxième cause de décès par cancer chez les femmes après le cancer du poumon. La prise de conscience des symptômes et de la nécessité du dépistage constitue les moyens importants de réduire les risques.

Zoom sur le cancer du sein

Un cancer provient de la présence de cellules anormales qui se développent de façon incontrôlée. Concernant le cancer du sein, les cellules peuvent rester dans le sein ou se propagent dans le corps à travers les vaisseaux sanguins ou les ganglions lymphatiques. Dans la majorité des cas, la croissance d’un cancer du sein prend plusieurs mois voire quelques années.

Quels sont les symptômes ?

Chaque type de cancer du sein peut causer une variété de symptômes. La plupart d’entre eux sont identiques, mais certains peuvent être différents. Les signes avant-coureurs des cancers du sein les plus courants sont :

  • Une grosseur au sein ou un épaississement des tissus environnants
  • La douleur mammaire
  • Une peau rouge ou piquée sur toute la poitrine
  • Le gonflement de tout ou la partie de votre poitrine
  • Une décharge de mamelon autre que le lait maternel
  • L’écoulement sanglant de votre mamelon
  • Le changement soudain et inexpliqué de la forme ou de la taille de votre poitrine
  • Le mamelon inversé
  • Un gonflement sous le bras

Si vous présentez l’un de ces signes, cela ne veut pas dire forcément que vous avez un cancer du sein. Un kyste bénin peut, par exemple, causer une douleur dans le sein ou un gonflement au sein. Cependant, si vous constatez un gonflement au sein ou d’autres symptômes, vous devez consulter un médecin pour un examen plus approfondi ou un diagnostic.

Quels sont les facteurs de risque ?

La cause exacte reste incertaine, mais certains facteurs liés au mode de vie tels que la consommation d’alcool la rendent plus probable.

  • L’âge : selon un rapport, à 20 ans, le risque de cancer du sein au cours de la prochaine décennie est de 0.6%. À l’âge de 70 ans, ce chiffre atteint 3.84%. Cela signifie donc que le risque s’accentue avec l’âge.
  • Le sexe : ce type de cancer touche plus de femmes que les hommes.
  • Les causes génétiques : si un proche parent a eu un cancer du sein, le risque est plus élevé. Les femmes porteuses des gènes BRCA1 et BRCA2 peuvent développer une tumeur du sein, un cancer de l’ovaire ou les deux. Ces gènes peuvent être hérités. TP53 est un autre gène associé à un risque accru de cancer du sein.
  • Les antécédents de cancer du sein : les femmes qui ont déjà eu un cancer du sein sont plus susceptibles de le subir à nouveau que celles qui n’ont pas d’antécédent de la maladie.
  • Cette maladie est plus susceptible de se développer dans les tissus mammaires de densité supérieure
  • L’exposition aux œstrogènes et allaitement : s’exposer aux œstrogènes pendant une période plus longue semble augmenter le risque de cancer du sein. L’allaitement, en particulier, pendant plus d’un an semble réduire les risques probablement parce que la grossesse suivie de l’allaitement réduit l’exposition aux œstrogènes.

D’autres facteurs de risque

  • Le poids corporel : les femmes obèses après la ménopause peuvent présenter un risque plus important d’avoir un cancer du sein en raison de niveau considérable d’œstrogènes. Une consommation excessive de sucre peut également être un facteur non négligeable.
  • La consommation d’alcool : plusieurs études ont prouvé que les femmes qui consomment plus d’alcool courent un risque 1.5 fois plus élevé.
  • Les traitements hormonaux : l’emploi du traitement hormonal substitutif et des pilules contraceptives orales a été lié au cancer du sein, en raison de la multiplication des taux d’œstrogènes.
  • Les risques liés au travail : les chercheurs ont conclu que l’exposition à certains agents cancérigènes et perturbateurs du système endocrinien sur le lieu de travail pourrait entraîner la tumeur du sein.
  • Les femmes qui donnent naissance à leur premier enfant après l’âge de 30 ans peuvent avoir un risque non négligeable de cancer du sein.
  • Les femmes qui n’ont jamais été enceintes présentent une forte possibilité d’avoir cette infection.

Le diagnostic du cancer mammaire

diagnostic cancer du sein

Afin de déterminer si vos symptômes sont dus à un cancer mammaire, votre médecin vous fera prescrire un examen physique approfondi en plus d’un examen des seins. Il peut également vous demander un ou plusieurs tests de dépistage dans le but de comprendre les causes de certains symptômes.

La mammographie

La mammographie est un test d’imagerie le plus souvent utilisé pour dépister le cancer du sein. La patiente se tient debout devant un appareil de radiologie, torse nu. Chacun de ses seins est comprimé entre deux plaques le temps de prendre une image. Si la mammographie révèle une zone anormale, le médecin pourra vous prescrire d’autres examens.

L’échographie du sein

Cette échographie utilise des ondes sonores pour créer un cliché des tissus profonds dans votre sein. Cette étape permet à votre médecin de bien distinguer une masse solide comme une tumeur ou un kyste bénin. Votre professionnel de santé peut ainsi vous suggérer des diagnostics comme l’IRM ou la biopsie du sein.

Les traitements possibles

traitement cancer du sein

Le stade de cancer mammaire, l’étendue de son emplacement et la taille de sa tumeur jouent un rôle crucial dans le choix du traitement dont vous aurez besoin. Pour commencer, le médecin déterminera la taille et le niveau du cancer selon son potentiel de croissance et de propagation. Après cela, vous pouvez discuter de vos options de traitement. La chirurgie constitue le type de soin le plus courant du cancer mammaire. Mais de nombreuses femmes bénéficient aussi des soins thérapeutiques tels que la chimiothérapie, la thérapie ciblée, la radiothérapie ou l’hormonothérapie.

Sources scientifiques

https://www.cancer.gov/about-cancer/causes-prevention/risk/alcohol/alcohol-fact-sheet

https://www.cancer.org/cancer/breast-cancer-in-men/about/key-statistics.html

Vérifiez également

santé en été

Les astuces pour préserver sa santé en été

Pour vous, la période estivale est synonyme de vacances, de baignades et de balades sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *