Accueil / Libido / L’eutonie : qu’est ce que c’est ?

L’eutonie : qu’est ce que c’est ?

L’eutonie est une forme somatique de thérapie holistique ou complète qui utilise le mouvement pour rétablir l’équilibre et le bien-être de l’esprit et du corps. Elle est également considérée par les experts comme une discipline de méditation qui souscrit à la croyance qu’une meilleure santé peut être atteinte en améliorant le tonus musculaire par des mouvements simples intentionnels. Voyons de quoi s’agit-il vraiment, les notions dont vous devez savoir ainsi la nécessité et le rôle de l’eutoniste.

De quoi s’agit-il ?

L’eutonie est une pratique ayant pour principe de base le développement de la connaissance de soi et de la croissance personnelle par l’auto-évaluation. Ce n’est pas un moyen direct de guérir une maladie, mais il peut aider une personne à jouer un rôle actif pour améliorer sa propre circulation, son alignement corporel et son tonus musculaire. Fondée en 1950 par Gertrude Alexander, originaire d’Allemagne, c’est une approche de la conscience corporelle et de la physiothérapie dans certains pays occidentaux où elle est maintenant enseignée dans de nombreuses écoles et universités et utilisée dans le traitement des handicaps physiques et des maladies du système nerveux. Il est également utilisé dans la formation des sportifs, des professeurs d’éducation physique, des danseurs et des musiciens.

Des activités guidées

L’eutonie n’a pas d’ensemble d’exercices mais elle consiste en des activités guidées qui peuvent être apprises individuellement ou en groupe. Si vous voulez l’apprendre par vous-même, vous avez besoin d’étirements comme première activité pour détendre vos muscles et stimuler la circulation sanguine. Vous avez également besoin de mouvements actifs et inactifs pour améliorer votre contrôle neuromusculaire avant de stimuler votre perception physique et explorer les effets du toucher et expérimenter avec les différentes formes de mouvements conscients.

Comment se passe une séance d’eutonie ?

Une séance d’eutonie à laquelle les pratiquants peuvent participer commence par une phase de préliminaires au cours de laquelle, à travers une série de positions de contrôle, ils prennent conscience de leur état initial de tonus musculaire. Au moyen d’activités physiques sous la direction de l’eutoniste, ils utilisent ensuite des objets comme des ballons, des bâtons et des oreillers pour entrer en contact avec l’eutoniste. Ils prennent alors conscience de leur peau, de leur espace corporel interne, de leurs os, de leurs positions de contrôle ou de leurs séquences de mouvements, ce qui leur permet d’évaluer l’état de leur souplesse musculaire.

Pratiquer l’eutonie seul ou en groupe ?

Les méthodes d’eutonie en séance individuelle et en classe sont similaires. Ils commencent par la conscience de la surface corporelle et de l’espace intérieur qui comprend les os, les organes internes, la respiration et la circulation avant d’observer les réactions de leur propre corps, les sensations réelles, le rythme respiratoire, la tension musculaire, le mouvement et la posture. En étant conscient de la structure osseuse, on se sent en sécurité intérieure en cas de troubles psychologiques. C’est parce que cette prise de conscience libère la tension des muscles liés aux os par la respiration et la circulation libérées.

Pourquoi pratiquer l’eutonie ?

La pratique de l’eutonie présente certains avantages. Le mot « eu » dans le mot lui-même signifie bon, tandis que « tony » signifie tonus musculaire. Elle conduit donc au bien-être physique et à la croissance personnelle. Une série de travail corporel conduit à un meilleur contact avec soi-même à travers la conscience corporelle. Parmi les bienfaits connus de l’eutonie, mentionnons le soulagement de la dépression, des troubles du sommeil, de l’anxiété, du stress et de la douleur chez les personnes de tout âge. Dans certains cas, elle améliore également l’expression créative de certains artistes et interprètes dans les théâtres et d’autres domaines de l’art.

La nécessité d’un eutoniste

Nous avons vu que l’eutonie peut être pratiquée en assistant à des cours individuels ou en groupe. Pendant les cours individuels, le pratiquant reçoit un stimulus tactile des mains de l’eutoniste. En le touchant ou en bougeant une partie de son corps, l’eutoniste lui permet d’apprendre à diriger son attention vers cette région du corps, ainsi que vers son être tout entier. En conséquence, le pratiquant prend progressivement conscience des changements qui commencent à se produire dans son tonus musculaire ainsi que des déviations possibles de ses axes structurels. Il/elle commence aussi à remarquer les compensations qui ont été adoptées inconsciemment à d’autres périodes de sa vie, ainsi que d’autres désordres végétatifs possibles et des modèles de mouvement habituels.

Le rôle de l’eutoniste

L’attitude de l’eutoniste devrait faciliter l’acquisition par les pratiquants d’une plus grande responsabilité dans l’utilisation et le soin de leur propre corps ainsi que l’élargissement de leur capacité d’auto-observation. C’est pourquoi l’eutonie est un système éducatif qui inclut à la fois la conscience corporelle et la pleine connaissance de soi de l’être tout entier. L’eutoniste doit être capable de garder sa propre indépendance physique et psychique vis-à-vis de chaque élève, en prenant soin de son propre corps, de son esprit et de son éthique. Il doit éviter d’assumer la responsabilité des problèmes de ses élèves et ne doit pas leur transférer ses propres problèmes non plus. L’eutoniste ne fera pas de démonstrations avec son propre corps devant les élèves comme méthode ou style d’enseignement afin de ne pas les inciter à le prendre comme modèle à imiter. Il n’utilisera pas non plus ses mots pour décrire ce que les élèves doivent ressentir sur leur corps. De cette façon, il évite toute influence ou intervention sur les découvertes et les expériences personnelles de chaque élève.

Vérifiez également

anorgasmie

Anorgasmie: quand l’orgasme ne vient tout simplement pas

Lorsque vous faites l’amour, vous vous attendez surement à atteindre l’orgasme, tout comme la majorité …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *