fbpx
perte de dents

Perte de dents chez les seniors, quels risques pour la santé?

La perte de dents chez les seniors semble être considérée par bon nombre de personnes comme faisant partie des maux inévitables de la vieillesse. Depuis longtemps, vieillesse rime avec chute de dents, cette dernière est même considérée comme une fatalité. Pourtant, il n’en est rien si l’on croit les scientifiques. Ceux-ci affirment en effet que la perte de dents n’est que le résultat d’une mauvaise santé dentaire des seniors. Les maladies parodontales peuvent également être à son origine. Pour y voir un peu plus clair, trouvez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur la perte de dents chez les sujets âgés ainsi que les risques qu’ils encourent.

Pourquoi les seniors sont plus touchés par la perte de dents ?

Votre enfant vous a déjà demandé pourquoi son papi ou sa mamie n’avait plus de dents ? Vous lui avez surement répondu que c’est à cause de la vieillesse. Votre réponse n’est pas tout à fait fausse. Mais pour votre information, les seniors sont davantage sujets à la perte de dents du fait que, avec le temps, les défenses immunitaires s’affaiblissent. Les risques d’attraper une maladie augmentent donc avec l’âge, et cet affaiblissement concerne également la bouche et les dents.

La perte de dents chez les seniors entraîne une diminution de la capacité de mastication. Ce qui entraine à son tour un risque de carence et de malnutrition. Ces dernières vont contribuer à favoriser l’affaiblissement du système immunitaire, conduisant à d’autres chutes de dents. En réalité, c’est ce cercle vicieux qui est à l’origine de la perte de dents chez les seniors. De plus, les dents restantes sont fragilisées par trop de sollicitation.

Chute de dent chez le sujet âgé, les causes

Puisque la perte de dents chez les seniors n’est pas un processus naturel, vous devez savoir à quoi elle est due. Sachez alors que la principale cause des chutes de dent des seniors est avant tout les maladies du parodonte (la gingivite et les parodontites). L’ensemble de tous les tissus soutenant les dents comme la gencive, les ligaments péridentaires, le cément ou encore l’os alvéolaire font partis du parodonte.

Les causes des maladies du parodonte

  • De mauvaises habitudes et une mauvaise alimentation – les aliments qui contiennent beaucoup de sucre, d’acides et de glucides favorisent les maladies parodontales. La perte de dent chez les seniors peut aussi être causée par de le fait de fumer, la dénutrition ou encore une alimentation insuffisante en terme de nutriments nécessaires à l’organisme.
  • Une mauvaise hygiène bucco-dentaire – le fait de ne pas se brosser les dents régulièrement accélère aussi l’apparition des maladies de parodonte chez les sujets âgés, entraînant ainsi la chute de leurs dents. C’est surtout la plaque dentaire qui est à l’origine de ces maladies.
  • La faible fréquence des visites chez le dentiste – bon nombre de personnes, notamment les seniors, n’aime pas allez chez le dentiste. C’est pourquoi, dans la majorité des cas, les personnes âgées attendent que le problème s’aggrave avant de consulter. Cette altération de la santé bucco-dentaire constitue aussi un des principales causes de la perte des dents chez les seniors.

perte de dents

Les signes annonciateurs d’une perte de dents

Chez une personne âgée, certains signes permettent de détecter le début de la perte de dents. Si vous ou un de vos proches âgés présente l’un des signes suivant, une consultation dans les meilleurs délais est nécessaire.

  • Les dents commencent à se déchausser et la partie visible semble être plus allongée que d’habitude ;
  • Le dénudement des racines provoque une hypersensibilité de la dent ;
  • En perdant leur attache sur la gencive, les dents deviennent plus mobiles ;
  • Des espaces qui n’existaient pas avant font leur apparition entre les dents ;
  • La personne âgée peut aussi être sujette à une mauvaise haleine chronique, des saignements des gencives et des abcès.

Les risques liés à la perte de dents chez les seniors

La perte de dent chez les seniors peut avoir des conséquences plus ou moins graves sur leur santé. Toutefois,

  • Des problèmes de malnutrition – la chute des dents provoque avant tout la dégradation de l’alimentation des seniors. Effectivement, avec des dents en moins, la mastication devient assez difficile et ne s’effectue plus correctement. Avec cette diminution de la capacité masticatoire, la qualité de l’état nutritionnel des personnes âgées baisse aussi.
  • L’affaiblissement de la défense immunitaire – avec la réduction de la capacité à mastiquer, le régime alimentaire des seniors se détériore aussi. Provoquant ainsi de nombreuses carences impactant directement sur la défense immunitaire. Des conséquences hormonales se font également ressentir. Le diabète peut aussi s’aggraver et la cicatrisation ne se fait pas correctement. Dans le pire des cas, le risque de développer divers types de cancers augmente aussi.
  • Un risque d’infarctus – diverses études effectuées par divers chercheurs américains ont d’ailleurs pu montrer la corrélation existante entre la perte de dents chez les seniors et la survenue d’un accident vasculaire cérébral ischémique. Aussi, la chute des dents peut engendrer de l’athérosclérose ou des plaques d’athérome se localisant sur les artères. Ce qui accroit considérablement le risque de maladies cardiovasculaires chez les seniors.

Vous l’aurez compris, la perte de dent chez les seniors n’est pas une fatalité. Même si, chez les personnes âgées ayant déjà perdu leurs dents, la meilleure solution reste les prothèses dentaires, chez les jeunes et les adultes, la prévention est parfaitement possible.

Sources:
http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/dents/sa_7329_perte_dent_seniors.htm
https://www.topsante.com/medecine/troubles-neurologiques/alzheimer/la-perte-de-dents-liee-a-la-demence-616529

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.