fbpx

Quels sont les effets secondaires du thé vert ?

Malgré les bienfaits incontestables qu’il peut procurer sur la santé, le thé vert peut entraîner des effets secondaires dans certaines conditions bien définies. Il est donc très important de ne pas les sous-estimer. Généralement, si une gêne se produit, on recommande toujours de vérifier la qualité du thé, ainsi que de diminuer la dose de manière significative. Il existe même des cas dans lesquels la consommation de ce thé devra totalement s’interrompre.

Quels sont les précautions à prendre ?

En principe, il est conseillé d’interrompre ou de réduire la consommation de thé vert dans les cas suivants. Cependant, il faut garder en perspective que le thé de qualité inférieure est composé d’un mélange d’ingrédients moins équilibré. Par conséquent, l’organisme arrive moins bien à le tolérer. Cela s’applique entre autres à la grande majorité des thés en sachet. Souvent, ces derniers offrent une quantité plus réduite, ou même faible en ingrédients précieux pour la santé. D’autre part, ils contiennent aussi souvent beaucoup de pesticides de toutes sortes et de grandes quantités d’huiles minérales. Ces dernières proviennent de la mauvaise qualité du transport et de l’emballage. Il faut savoir que d’un point de vue santé, le thé vert japonais (celui qui a torréfié à la vapeur d’eau) est de loin le mieux toléré par l’organisme. Et pas celui torréfié dans des cuves métalliques comme en Inde et en Chine.

La préparation

Il est important de veiller correctement à la préparation du thé pour en optimiser les bienfaits. Une infusion longue, c’est-à-dire supérieure à 2 min, et une eau à plus de 60°C engendrent une trop intense extraction. Cela va rendre le thé moins tolérable. De plus, cela réduit aussi la libération des tanins, pouvant nuire à la bonne assimilation de l’acide folique (B9) et du fer.

Le thé et la grossesse

Durant l’allaitement ou la grossesse, surtout si le corps de la mère est pollué par des toxines, il ne faut pas consommer de thé vert.  Dans ce cas-ci, il y a un risque de libération, ainsi que de transmission des toxines à l’enfant en gestation. La caféine risque de traverser le placenta pour atteindre le circuit sanguin du fœtus. Par ailleurs, il ne faut pas exposer le corps de l’enfant à la caféine pendant les 10 premières semaines après la naissance. D’après des  recherches scientifiques, consommer de fortes doses de caféine (supérieur à 600mg) peut légèrement augmenter la probabilité de fausse couche. Mais également de naissance prématurée, de bébé de petits poids et de problèmes de croissances. Aussi, si on infuse le thé pendant plus de 2 min, la boisson sera fortement concentrée en tanins qui peuvent être néfastes. Une trop grande quantité de tanins inhibe effectivement l’assimilation du fer végétale et des acides aminés de la boisson. Or, ces derniers sont extrêmement requis durant la grossesse. Ainsi, il est souvent nécessaire d’interrompre la consommation de thé pendant quelques temps avant la grossesse.

effets secondaires du thé vert

Inflammation des intestins

La consommation de cette boisson est capable d’amplifier l’effet, ou bien de dévoiler une inflammation déjà existante. Si les symptômes ne s’améliorent pas, il faut interrompre la consommation et opter pour une autre variété plus douce. Il est aussi possible de choisir une autre préparation. Le thé japonais Bancha ou Gyouro peut bien se tolérer en cas d’inflammation lorsqu’on le prépare à haute température. Il peut donc contribuer à la guérison. Cependant, il faut impérativement consulter un médecin traitant avant d’en consommer pour cette raison.

Maladie à l’estomac

Il ne faut pas en prendre en cas de maladie à l’estomac ou d’ulcères. Toutefois, certains types de thé peuvent aider au traitement de certaines inflammations ou irritations de l’estomac. Et ce, préparés à plus haute température. En ajoutant un peu de sucre et de lait au thé, l’effet de l’acide gastrique légèrement s’atténuer.

Hémophilie

En cas d’hémophilie (maladie du sang), de troubles de coagulation du sang, il faut consommer cette boisson avec prudence. En effet, elle peut avoir un effet liquéfiant sur le sang. Dans ce cas-ci, et encore plus en cas de prise de médicament, il est crucial de consulter un spécialiste avant d’en consommer.

Les problèmes rénaux

Il est très important de discuter de l’effet diurétique de cette boisson avec un médecin. Le thé japonais Bancha possède aussi des effets bénéfiques sur l’équilibre rénal. Toutefois, il faut discuter de plusieurs points avec votre médecin ou spécialiste :

  • Le moment de la journée où il faut le boire ;
  • La dose ;
  • Le type.

Prise de médicaments

Il faut être très prudent en cas de prise de quelconque médicament. La caféine et les autres principes actifs que contient ce type de thé peuvent avoir des interactions négatives avec certaines substances. Ils peuvent dans certains cas, inhiber leur absorption par l’organisme (notamment le Valium, les psychotropes, les médicaments liés au cœur,…) et amplifier l’effet. Le thé peut également causer des effets secondaires, comme une augmentation de la tension artérielle, en cas de prise de certains antidépresseurs. Ainsi, il est impératif de consulter un médecin traitant dans tous les cas, avant de consommer du thé vert.

Sources:
https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2559234-the-vert-bienfaits-vertus-effets-secondaires/
https://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/risques-sante/the-vert-il-ne-faudrait-pas-le-consommer-en-exces-608371

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

lésions sportives

Présentation des lésions sportives

Les lésions sportives se manifestent a priori sur les athlètes et toutes autres personnes pratiquant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *