fbpx
neuropathie

Qu’est-ce que la neuropathie ?

La neuropathie est un problème qui attaque au niveau du système nerveux. Elle apparaît le plus souvent chez la personne atteinte du diabète. Voyons ce qu’il est en est exactement.

La neuropathie, qu’est-ce que c’est exactement ?

Nous savons que la neuropathie est un dysfonctionnement qui attaque principalement les nerfs.

La neuropathie en quelques mots

On parle de la neuropathie pour décrire un souci de santé qui se développe au niveau des nerfs et plus particulièrement des nerfs périphériques. On l’appelle également neuropathie périphérique.

La neuropathie est issue le plus souvent de certaines affections, mais dans certains cas, on n’arrive pas à en déterminer la cause exacte. On parle dans ce cas-là de la neuropathie idiopathique.

Les symptômes de la neuropathie

Suivant les nerfs touchés, la neuropathie peut se présenter de différentes manières.

  • Nerfs sensitifs :

Lorsqu’elle s’attaque aux nerfs sensitifs, elle s’accompagne de douleurs et de picotements, de brûlures et des sensations de chocs électriques dans les pieds et dans les mains. La neuropathie est dite sensitive dans ce cas.

  • Nerfs moteurs :

Lorsqu’elle touche les nerfs moteurs, c’est-à-dire ceux qui commandent la possibilité de se mouvoir, les membres vont s’affaiblir. On peut parler de neuropathie motrice, les pieds et les mains vont perdre de leur usage peu à peu.

  • Nerfs autonomes :

Et enfin, si elle touche les nerfs autonomes, c’est-à-dire ceux qui contrôlent les organes corporels, la fréquence cardiaque ainsi que la tension artérielle vont s’en trouver affecté. On parlera de neuropathie autonome.

Les causes de la neuropathie

La neuropathie peut être la conséquence de bons nombres de facteurs. C’est la raison pour laquelle, on a développé différentes sortes de neuropathies, en fonction des nerfs qui sont touchés. Dans certains cas, plusieurs nerfs, voir les trois peuvent être en même temps attaqués. Il s’agit d’une polyneuropathie, par opposition à la mononeuropathie.

Néanmoins, nous allons essayer de développer quelques causes fréquentes de la douleur neuropathique.

  • Le diabète :

La cause la plus courante est le diabète. Lorsque le niveau de sucres dans le sang grimpe, les parois des petits vaisseaux sanguins sont endommagées. La production d’oxygène et la fourniture des nutriments au niveau des pieds et des mains sont alors touchées. De même pour les organes du corps, comme le cœur, les reins et les yeux. La peau est alors affaiblie et endommagée.

  • Une carence en nutriments :

La neuropathie peut également s’expliquer par la carence de la vitamine B12 ou de l’acide folique. Le système nerveux devient alors plus fragile. Il reste important d’être à l’écoute de nos besoins nutritionnels.

  • Les traitements médicaux :

Dans certains cas, la neuropathie apparait à l’issue d’une infection ou de la prise de certains médicaments. Le plus souvent, après une chimiothérapie, la neuropathie apparait. Les traitements contre le VIH peuvent également être à l’origine d’une douleur neuropathique, car les nerfs périphériques sont fragiles durant ces moments.

  • L’hérédité :

Il peut également s’agir d’une maladie héréditaire. C’est notamment la conséquence de certains maux, dont le syndrome de Charcot-Marie-Tooth et l’ataxie de Friedreich.

  • Les maladies des tissus conjonctifs :

Il est normal que les douleurs apparaissent lorsque les tissus conjonctifs sont attaqués. C’est le cas dans le cadre de l’arthrite rhumatoïde, du syndrome de Sjögren et du lupus érythémateux systémique.

neuropathie

Comment traiter la neuropathie ?

Avant le traitement, un diagnostic est incontournable. Après le diagnostic, le traitement est posé. Mais il faut savoir qu’il est tout à fait possible de prévenir la neuropathie.

Le diagnostic

Le diagnostic s’opère généralement par le biais d’un examen neurologique, tout en prenant en compte les différents symptômes. Avec l’électromyographie, on procède à la mesure de l’activité électrique des muscles. Il s’agit de données qui pourraient aider à déterminer la présence ou non d’une neuropathie. Le médecin entreprendra également une étude de la conduction nerveuse, afin de vérifier le bon fonctionnement des nerfs.

Après le diagnostic, le médecin devra bien entendu identifier la cause de la neuropathie. Une analyse sanguine est la solution la plus rapide indiquée à cet effet.

Les traitements

Le plus souvent, il faut réduire le taux de sucres dans le sang. Pour ce faire, on a recours à des injections d’insuline afin de faire baisser les risques de lésions nerveuses.

Il existe également des traitements médicamenteux comme les traitements antiépileptiques, les analgésiques opioïdes ou encore les antibiotiques pour soulager la douleur. Dans tous les cas, il est préconisé de commencer par un diagnostic auprès d’un médecin avant d’adopter un traitement. Dans certains cas, la neuropathie est à un stade déjà avancé et une chirurgie peut être requise.

Vous pouvez également éviter ou supprimer le stress, en ayant recours à la thérapie par exemple. De cette manière, vous supporterez mieux la douleur et certaines fonctions, une fois détendue pourrait se remettre en marche.

La prévention

Il faut d’abord que l’hygiène alimentaire soit bien respectée, en particulier pour les personnes diabétiques. Il faut également penser à suivre les taux de glycémie pour réduire les chances que les nerfs soient touchés.

Certains conseils pour prévenir la neuropathie portent également sur les habitudes quotidiennes, par exemple les vêtements à porter. Il est conseillé de privilégier le coton, qui provoque moins d’irritations.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=Neuropathie_pm
https://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_1074_neuropathies_peri.htm

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *