Accueil / Santé / Santé mentale : la kétamine aurait des effets positifs sur notre comportement

Santé mentale : la kétamine aurait des effets positifs sur notre comportement

Souvent considérée comme une forte drogue qui provoquerait un état de dépendance chez ses consommateurs. La kétamine serait efficace pour améliorer la santé mentale et les troubles du comportement. Une récente recherche médicale expérimentée sur des souris a permis de confirmer cette hypothèse. Selon les données reçues, cette drogue utilisée médicalement a favorablement réparé les circuits endommagés de leur cerveau et probablement aussi du cerveau humain. Bref, elle serait peut-être le nouvel antidépresseur moderne le plus efficace et le plus rapide. Les détails dans ces quelques lignes.

La kétamine, un allié de la santé mentale

De formule chimique C13H16CINO, la kétamine est une molécule de la famille des cycloalkylarylamines très proche du dextrométhorphane et de la phencyclidine. Elle compte parmi les drogues les plus fortes jamais enregistrées, selon ce que stipule l’arrêté du 8 août 1997. Il s’agit en fait du chlorhydrate de kétamine.

Elle a été utilisée depuis les années 80 dans la Médecine humaine que la pratique vétérinaire. Elle a des propriétés antidépresseurs très rapides, c’est pourquoi elle fait l’objet de traitement des anomalies de la santé mentale, notamment de la tumeur au cerveau et de certains troubles de l’humeur et du comportement.

En tant que psychotrope, cette substance est également très courante dans les espaces de divertissement nocturne comme dans les clubs, les bars, les discothèques, les soirées clandestines ou les free-party, etc. Mais ces kétamines sont la plupart volées ou détournées puisque la consommation de kétamine outre que médicale. A forte dose, elle peut conduire à un état de dépendance ou plus grave encore à l’in conscientisation du sujet.

Usage médical de la kétamine en milieu médical

La kétamine se présente médicalement soit en liquide incolore et inodore soit en poudre blanche. Mais on peut également la retrouver en gélules ou bien en comprimés.

Un puissant antidouleur et antidépresseur, la kétamine est utilisée en milieu médical pour traiter les problèmes liés à la santé mentale et aux maladies du cerveau. Elle peut être administrée soit par voie intraveineuse soit par voie cutanée ou encore par voie intramusculaire. En raison de ses effets secondaires sur les autres parties de notre corps, cette substance ne doit pas être utilisée en dehors du terme médical. En tant que drogue, elle est interdite par la loi.

N’est-elle donc pas dangereuse en milieu médical ?

Comme d’autres stupéfiants de son groupe, prise à forte dose, elle serait à l’origine de malaises, de troubles psychiques et psychiatriques, de dépendance morale, de toxicomanie, de rêves saisissants, d’une sensation du corps et de l’esprit, des étourdissements et même un évanouissement, bref un effet hallucinatoire cherché par les toxicomanes.

Plusieurs études ont même rapporté qu’ils peuvent même connaître une forte augmentation de leur fréquence cardiaque, des problèmes respiratoires et des troubles de la mémoire.

Pour contrer de tels effets, le traitement médicamenteux sous kétamine doit être accompagné d’un sédatif.

Les principaux atouts de la kétamine sur la santé mentale

Une enquête menée par un groupe de chercheurs internationaux a démontré que la kétamine pouvait traiter les problèmes liés à la santé mentale et aux troubles moraux comme la dépression sévère. L’expérimentation a été faite sur des patients à l’état dépressif. Vous vous dites peut-être que la dépression ne doit pas être comprise comme une maladie. Eh bien, vous vous trompez. Actuellement, près de 3 millions de Français en souffrent si bien qu’elle nécessite une intervention d’urgence.

santé mentale

La prise de kétamine fait partie des traitements psychothérapeutiques de la dépression. Son plus grand plus, c’est qu’elle est rapide est sans aucun danger si et seulement si elle est prise à dose normale. Elle n’a aucun effet secondaire ni sur la santé mentale ni sur la santé physique. On observe aucun impact ni sur le cœur, ni sur les poumons. Pour réguler ces anomalies biologiques, elle agit essentiellement sur les voies veineuses, c’est-à-dire sur les fibres nerveuses au niveau des synapses. Plus rapide qu’un simple antidépresseur, cette substance est agréablement efficace dans le traitement de tous les problèmes liés à la santé mentale. Elle favoriserait le passage des neurotransmetteurs vers d’autres neurones et donc contribuerait au bon fonctionnement du système nerveux. Bref, une contribution totale dans le bon déroulement des fonctions neurologiques du cerveau.

Quels seraient les effets positifs de la kétamine sur la santé mentale ?

Toutefois, force est de souligner que les effets de la kétamine dépendent de plusieurs facteurs et du sujet consommateur. Parmi ces facteurs, citons l’âge et le poids du sujet, la dose prise et la fréquence de consommation, la durée d’utilisation, le mode d’absorption, du milieu de prise de cette substance (hospitalier, vétérinaire, ou autre), les médicaments pris auparavant et leurs effets, et la consommation d’alcool et d’autres substances stupéfiantes.

Après expérimentation, 70% de ces patients atteints de dépression ressentent une amélioration significative de leur état de santé mentale. Ceci s’explique par la synaptogenèse via l’administration de kétamine dans le corps. Les connexions synaptiques entre les neurones endommagés par le stress chronique sont rétablies en moins de 24 heures. Ainsi, l’humeur et le comportement des patients se voient modifier en quelques heures. Les patients se sentent plus heureux et moins stressés qu’avant. Ces effets de la kétamine durent environ une heure pendant une semaine à 10 jours.

La kétamine a également des actions anesthésiantes. On l’utilise pour calmer certaines douleurs issues d’une opération chirurgicale en milieu hospitalier ou vétérinaire. Ces actions sont très rapides et très efficaces.

Evitez l’automédication sous kétamine

Quoi qu’il en soit, la prise de la kétamine ne doit pas faire l’objet d’une automédication en cas de de problèmes de la santé mentale ou troubles du comportement ou de maladies nécessitant des anesthésiants. Sa consommation doit uniquement être sur avis de votre médecin. Vous pouvez en demander conseils à votre médecin traitant. Il n’existe pas encore de nouveaux traitements capables de remplacer la kétamine comme antidépresseur et régulateur de tension nerveuse.

Références:

Vérifiez également

La lumière bleue

La lumière bleue : un danger imminent pour notre santé !

Bon nombre de gens ne sont pas conscient que la lumière artificielle peut constituer un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *