fbpx
Sexualité et grossesse

Sexualité et grossesse: toutes ses questions que vous n’osez pas poser

Faire l’amour lorsqu’on est enceinte a suscité de nombreuses questions chez pas mal de femmes. Il faut reconnaître que sexualité et grossesse ne sont pas évidents à combiner, tant chez les femmes que chez les hommes. Or, avoir des rapports sexuels durant la grossesse est autorisé, voire conseillé par les professionnels de la santé. Toutefois, certaines contre-indications peuvent vous empêcher de passer à l’acte durant ces 9 mois. Pour pouvoir démêler le vrai du faux et répondre à toutes les questions que vous et votre partenaire vous êtes posé à ce propos, les prochains paragraphes vous expliquent tout ce qui est à savoir à ce sujet.

Faire l’amour est-il risqué pour le bébé ?

La question qui taraude le plus les futurs parents par rapport au fait de faire l’amour durant la grossesse concerne le risque que cela peut présenter par rapport à la santé de bébé. Il convient ici de vous rassurer que la pénétration ne présente aucun risque pour votre bébé. D’ailleurs, votre gynéco va vous encourager à allier sexualité et grossesse, car cela est bon, à la fois pour votre morale et votre bien-être en général. Certaines futures mamans pensent aussi que faire l’amour en étant enceinte pourrait provoquer une fausse-couche. Or, jusqu’à présent, aucune étude n’a permis de confirmer cette hypothèse. Effectivement, pas moins de 70% des fausses couches sont provoquées par des anomalies chromosomiques, des infections ou des problèmes mécaniques.

faire l'amour

Et si je saigne durant l’acte sexuel ?

Saigner durant l’amour pendant la grossesse est très rare. Toutefois, lorsque cela arrive, c’est généralement dû à une inflammation du col de l’utérus et du vagin. Le pénis peut en effet toucher le bord du col durant le 8ème et 9ème mois, ce qui provoque un léger saignement. Ce qui n’est pas du tout grave. Mais, une consultation est toujours nécessaire pour s’assurer que votre placenta ne se décolle pas.

Faut-il s’inquiéter côté désir ?

Durant les 3 trimestres de grossesse, le désir de la femme est très variable. Allier sexualité et grossesse peut s’avérer ainsi compliqué. Durant le 1er trimestre, la libido peut chuter en raison des changements provoqués par le début de la grossesse. Les seins deviennent plus sensibles. Durant le second trimestre, les inconforts disparaissent et la libido augmente. Celle-ci s’explique par l’afflux sanguin dans le vagin qui devient plus important. Durant le troisième trimestre, la femme se fatigue très vite et est essoufflée. La libido va encore diminuer. Néanmoins, certaines femmes peuvent avoir des orgasmes très forts durant la fin de la grossesse.

Quelles positions privilégier lorsqu’on est enceinte ?

Sexualité et grossesse peuvent très bien aller ensemble, il vous suffit juste de découvrir ce qui vous met à l’aise avec votre partenaire. Selon le trimestre, vous pouvez adapter les positions en fonction de l’expansion de l’utérus. Ainsi, à partir du second trimestre, mettre un coussin sous la hanche droite est conseillé lorsque vous êtes couchée sur le dos durant l’amour. En ajustant votre position de cette manière, vous éviterez les étourdissements engendrés par le poids de bébé qui appuie sur la veine cave.

Faire l’amour plusieurs fois par jour, quels risques ?

Avoir des relations sexuelles plusieurs fois par jour durant la grossesse est tout à fait possible. Si vous n’êtes pas fatiguée et que vous ne souffrez d’aucun mal, vous pouvez y aller. L’hypersexualité s’explique par un clitoris plus sensible et un vagin mieux lubrifié. Certaines femmes peuvent même aller jusqu’à surprendre leur conjoint en les faisant découvrir des plaisirs encore inconnus.

Pleurer durant l’amour, est-ce normal ?

Bon nombre de femmes enceintes ont tendance à pleurer durant l’amour. Cette réaction est tout à fait normale, car durant la grossesse, les femmes sont plus sensibles et à fleur de peau. Sexualité et grossesse riment aussi avec émotivité. Des mots doux, beaucoup de tendresse de la part de votre partenaire, une relation sexuelle intense peuvent vous arracher quelques larmes.

Comment faire pour des relations sans pénétrations ?

Au sein d’un couple, l’intimité durant la grossesse ne se limite pas aux relations vaginales. Effectivement, lorsque la femme enceinte n’est pas intéressée par les rapports sexuels, diverses autres façons peuvent être adoptées par le couple pour s’aimer et se donner du plaisir.

  • Les massages et les bains à deux. Accompagnés de caresses et de câlins, vous et votre partenaire peuvent en tirer un maximum de plaisir ;
  • Si vous et votre partenaire vous êtes mis d’accord, vous pouvez également recourir à la masturbation mutuelle sans qu’il y ait pénétration vaginale.
  • Sexualité et grossesse peut aussi rimer avec le sexe oral. Cependant, il est formellement déconseillé de souffler de l’air dans le vagin, notamment à la fin de la grossesse.

Quand est-ce que les rapports sexuels sont contre-indiqués ?

Même si la sexualité durant la grossesse peut faire du bien à la mère, il existe certains cas pour lesquels elle est contre-indiquée.

  • Une menace d’accouchement prématuré : la femme enceinte ne doit pas avoir des relations sexuelles lorsqu’elle est sujette à des contractions utérines très importantes. Ces dernières peuvent même modifier le col de l’utérus.
  • La fissure de la poche des eaux : dans cette situation, les rapports intimes ne sont pas du tout conseillés du fait que le risque infectieux est très élevé. D’ailleurs, lorsque la poche des eaux est fissurée, il est conseillé de partir vite pour l’hôpital.
  • Le placenta praevia : ici, le placenta recouvre tout le col de l’utérus. Et, un rapport sexuel risquerait de conduire à des saignements.

Sources:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.