Accueil / Voyage et santé / Top 5 des maladies de voyage et comment les éviter

Top 5 des maladies de voyage et comment les éviter

Voyager vous permet de découvrir de nouvelles horizons, de nouvelles cultures et habitudes de vie. Mais, quand vous partez dans un nouveau pays, certains risques sanitaires persistent. Vous devez donc vous préparer comme il se doit par rapport à ces maux. Afin de vous aider à y voir claire, découvrez cette liste des 5 maladies de voyage les plus courantes. Vous y découvrirez aussi quelles précautions prendre par rapport à chaque maladie.

La diarrhée du voyageur

Très fréquente chez les voyageurs, cette maladie est provoquée par la consommation d’eau et d’aliments contaminés. Plusieurs bactéries (comme la salmonella, shigella ou encore campylobacter), de parasites et de virus sont à l’origine de la diarrhée du voyageur. Une des maladies de voyage les plus courantes, cette dernière se manifeste par une diarrhée plus ou moins grave, une déshydratation ou encore du sang dans les selles. En général, les symptômes de la diarrhée du voyageur  ou la tourisa disparaissent en quelques jours, mais il est essentiel de bien vous hydrater.

Comment prévenir cette maladie ?

Le risque d’attraper la diarrhée du voyageur étant présent à travers le monde, la meilleure solution pour la contrer reste la prévention. Pour ce faire, suivez les quelques conseils suivants :

  • Faites attention aux aliments que vous mangez ;
  • Ne boire que de l’eau en bouteille ;
  • Lavez-vous les mains le plus souvent possible avec du savon et de l’eau tiède. Vous pouvez aussi utiliser du désinfectant contenant de l’alcool ;

La fièvre typhoïde

Causée par la bactérie appelée Salmonella typhi, la fièvre typhoïde est une des maladies de voyage les plus courantes. Le risque de l’attraper est plus élevé en Afrique du Nord et en Inde. Elle se transmet à l’homme via des aliments infectés, de l’eau potable contaminée ou encore à travers la consommation de mollusques provenant d’endroits pollués. Ces symptômes sont : une fièvre élevée (dans les 40°), des insomnies, des vertiges, des maux de tête, de la diarrhée ou une constipation, des nausées et des troubles de la conscience.

Comment éviter la fièvre typhoïde ?

En prenant quelques mesures d’hygiène et préventives, vous pouvez éviter cette maladie.

  • Avant le voyage : pensez à vous faire vacciner si votre destination est à risque. En effet, il existe actuellement un vaccin contre la fièvre typhoïde.
  • Durant le voyage : tout comme pour la tourisa, il est très important de surveiller ce que vous mangez. Aussi, assurez-vous de bien vous laver les mains aussi souvent que possible, surtout avant de manger et après être allé aux toilettes.

Le choléra

Parmi les maladies de voyage les plus fréquentes, vous avez aussi le choléra. Vous projetez d’aller en Afrique, dans l’ouest de l’Asie ou encore en Haïti ou en République Domicaine ? Vous devez prendre des précautions. Cette maladie correspond à une infection aiguë de l’intestin. Elle est causée par la bactérie appelée Vibrio Cholerae. Son apparition est favorisée par des conditions de salubrité déficientes, l’absence d’eau et d’aliments salubres et des pratiques d’hygiène qui laissent à désirer. Comme symptôme, le choléra se manifeste surtout par des diarrhées pouvant être accompagnées de vomissements. Si le cas est plus grave, le malade peut ressentir des crampes au niveau des jambes, des nausées et une déshydratation importante. Sans traitement adéquat, cette maladie est mortelle.

maladies de voyage

Quelles précautions prendre ?

Afin de réduire au minimum le risque d’attraper le choléra durant votre voyage. Vous pouvez envisager d’avoir recours à une vaccination anticholérique. Outre cela, assurez-vous d’avoir une bonne hygiène une fois arrivée à destination. Pour cela, ne buvez que de l’eau en bouteille que vous aurez vous-même ouvert. Aussi, veillez à bien peler et laver les aliments à l’eau potable. Un lavage fréquent des mains est aussi fortement conseillé.

La dengue

En vous rendant dans certains pays, vous risquez d’attraper la dengue. Cette maladie est transmise à l’homme via les piqûres de moustique, notamment l’Aedes aegypti ou Aedes albopictus. Ces moustiques piquent généralement lorsqu’il fait encore jour, surtout au lever et au coucher du soleil. Elles élisent domiciles dans les eaux stagnantes. 3 à 14 jours après l’infection, les premiers symptômes de cette maladie de voyage apparaissent. Il s’agit d’une forte fièvre, de maux de tête intenses, des douleurs musculaires et articulaires, des vomissements, des nausées et des éruptions cutanées. Il peut arriver, dans certains cas, que la dengue deviennent hémorragique (saignements du nez et des gencives, douleurs au ventre aiguës, difficulté à respirer,…).

Comment prévenir la dengue ?

A l’heure actuelle, aucun traitement n’existe contre la dengue. Seuls ses symptômes sont traités par les médecins. Mais pour ne pas attraper cette maladie, vous pouvez adopter certaines habitudes ayant pour but de lutter contre les moustiques :

  • Le port de vêtements longs et amples ;
  •  L’utilisation de répulsifs pour moustique;
  • Ne pas s’aventurer dans des zones à risque (existence d’eau stagnante).

L’hépatite A

La cinquième et dernière des maladies du voyage les plus courantes de notre liste est l’hépatite A. Courante dans les pays en voie de développement, cette maladie est surtout causée par une hygiène défaillante. Elle peut s’attraper à travers la consommation d’eau et d’aliments contaminés. L’hépatite a s’attaque notamment au foie et se manifeste par de la fièvre, une fatigue chronique, des nausées et vomissement, de l’urine ou des selles foncées et la jaunisse.

Précautions à prendre pour la prévenir

Aucun traitement contre l’hépatite A n’est actuellement disponible. Toutefois, certains soins permettent de soulager les symptômes. En guise de prévention, vous pouvez :

  • Vous lavez fréquemment les mains avec du savon ;
  • Bien nettoyer les aliments, crus ou pas, à l’eau potable avant de les manger ;
  • Vous pouvez aussi vous faire vacciner si vous vous rendez dans une région où la présence de l’hépatite A a été prouvée.

Sources:
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/allergies/allergies-alimentaires/5-astuces-pour-gerer-ses-allergies-alimentaires-en-voyage-335236

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/bordeaux/chu-bordeaux-service-sante-voyages-maladies-tropicales-bien-preparer-ses-voyages-1640296.html

Vérifiez également

vaccins pour le voyage

Quels sont les vaccins obligatoires pour voyager ?

Quand on voyage, il est important que les vaccins soient à jour. D’ailleurs, nombreuses sont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *