Accueil / Santé / Une intoxication alimentaire : comment la traiter ?

Une intoxication alimentaire : comment la traiter ?

Une étude publiée par Santé publique prouve que le nombre de décès associés aux intoxications alimentaires est en hausse en France. L’intoxication alimentaire est une affection monnaie courante. Il est fort probable que certaines d’entre nous ont déjà subi cette maladie. Elle se produit souvent durant les saisons chaudes, car pendant les périodes de grandes chaleurs, les aliments sont souvent mal conservés et les produits peuvent être facilement détériorés par la chaleur. Voici ce que vous devez savoir sur l’empoisonnement alimentaire.

Qu’entend-on par intoxication alimentaire ?

Les intoxications alimentaires sont des maladies obtenues par des agents pathogènes qui contaminent les aliments. Ces agents peuvent être des bactéries, des virus ou des parasites comme la Salmonelle ou l’Escherichia coli. D’autres substances toxiques peuvent également infecter la nourriture et engendrer une intoxication, telle que les pesticides. D’une manière générale, ce sont les poissons, les œufs, la viande, les produits laitiers et la charcuterie sont les plus concernés par cette contamination. Bien entendu, une intoxication alimentaire survient donc lorsque vous mangez ou buvez les aliments contenant ces germes nuisibles.

Les symptômes d’une intoxication alimentaire

symptômes intoxication alimentaire

En général, les signes d’une intoxication alimentaire se manifestent dans les deux jours suivant la consommation d’aliments infectés, bien qu’ils puissent se présenter à tout moment entre quelques heures et plusieurs semaines plus tard.

qw

Les principaux symptômes comprennent :

  • La nausée
  • Les vomissements
  • La diarrhée pouvant contenir du sang ou du mucus
  • Les douleurs abdominales ou les crampes d’estomac
  • Le manque d’énergie
  • La perte d’appétit
  • La fièvre
  • La douleur musculaire
  • Les frissons

Dans la plupart des cas, ces indices disparaîtront en quelques jours et vous guérirez complètement.

Qu’est-ce qui cause cette intoxication ?

cause intoxication alimentaire

La nourriture qui doit être conservée au frais, mais ne l’est pas reste souvent le responsable de cette intoxication. Voilà pourquoi les intoxications alimentaires sont plus courantes lors des pique-niques et des buffets puisque les aliments (comme la mayonnaise) sont habituellement laissés en dehors du réfrigérateur pendant une longue période.

Les autres sources d’intoxication alimentaire incluent :

  • Les viandes ou les volailles crues ou insuffisamment cuites
  • Les produits laitiers non pasteurisés
  • Les crustacés crus
  • Les fruits non lavés
  • Les légumes non lavés

Comment les aliments sont-ils intoxiqués ?

Les aliments peuvent être contaminés à n’importe quel stade de la production, de la transformation ou de la cuisson. Ils peuvent être infectés par :

  • Le manque de cuisson
  • Le manque de conservation (les aliments doivent être stockés à une température inférieure à 5°C)
  • Le fait de laisser cuire trop longtemps les aliments à des températures chaudes
  • La mauvaise hygiène
  • La consommation des aliments dont la date de péremption est dépassée
  • La propagation des bactéries entre les aliments contaminés

Comment la traiter ?

La majorité des patients souffrant d’intoxication alimentaire se rétablissent peu à peu et n’ont besoin d’aucun traitement spécifique. Pourtant, dans certaines situations, vous devriez consulter votre médecin (voir ci-dessous).

Pour éviter la déshydratation, vous devriez vous reposer et boire abondamment d’eau, même si vous ne pouvez que la siroter. Mangez quand vous en avez envie, mais essayez d’abord un petit repas léger ou des aliments comme les céréales, le riz, les toasts et les bananes jusqu’à ce que vous commenciez à vous sentir mieux. Les solutions de réhydratation orale, disponible dans les pharmacies, sont recommandées pour les personnes les plus vulnérables comme les personnes âgées ou celles présentant un autre problème de santé.

Comment la prévenir ?

L’hygiène de la cuisine constitue la clé pour prévenir les intoxications alimentaires. Voici d’autres conseils pour éviter cette maladie :

  • La cuisson à une température adéquate : assurez un temps de chauffage approprié afin de tuer toutes les bactéries pouvant causer une gastro-entérite. Vous pouvez utiliser un thermomètre pour tester la viande cuite ou pour vous assurer que les jaunes d’œufs sont fermes. Assurez-vous que la viande de bœuf est cuite à 160°C, le poulet et les autres volailles à 180°C et le poisson à 140°C.
  • Séparez les aliments pour éviter la contamination croisée provenant particulièrement de la viande crue
  • La conservation des aliments dans le réfrigérateur réduit la croissance des bactéries nocives
  • Veillez à ce que les ustensiles soient propres et lavez régulièrement les mains surtout avant de manger, de toucher la bouche et après avoir manipulé la viande ou les œufs crus.
  • Lavez bien les fruits et les légumes
  • N’utilisez plus des aliments emballés périmés
  • Conservez dans le réfrigérateur les restes de nourriture si vous ne le mangez pas dans les 4 heures.
  • Ne consommez pas de fromages à pâte molle si vous êtes enceinte ou si votre système immunitaire est faible.
  • Évitez l’eau du robinet non filtrée ou non bouillie
  • Au restaurant ou lors de réunions, évitez les aliments laissés hors du réfrigérateur pendant de longues périodes.

Quand devriez-vous consulter un médecin ?

Vous devez consulter immédiatement si vous êtes dans l’une des situations suivantes:

  • Les symptômes sont sévères : si vous ne pouvez plus par exemple garder aucun liquide à cause d’un vomissement à plusieurs reprises
  • Les symptômes ne s’améliorent pas après quelques jours
  • En cas de déshydratation
  • Vous avez plus de 60 ans
  • une intoxication alimentaire chez votre jeune enfant
  • Vous avez une maladie comme la maladie intestinale, le diabète ou les problèmes rénaux.
  • Vous avez un système immunitaire faible en raison de médicaments ou d’un traitement contre le cancer par exemple.

Dans de telles situations, votre médecin peut vous prescrire de faire une analyse de selles et de prendre des antibiotiques. Sinon, il vous dirige directement vers un hôpital pour que vous puissiez bénéficier d’un soin plus complet.

Avez-vous d’autres conseils pour soigner l’intoxication alimentaire ? N’hésitez pas à partager votre avis et votre expérience en laissant un commentaire ci-dessous !

Sources

https://santecheznous.com/condition/getcondition/intoxication-alimentaire

https://www.santemagazine.fr/sante/fiche-maladie/intoxication-alimentaire-177231

Vérifiez également

bienfaits de l’urine du matin

Urine du matin – la solution pour une belle peau et des cheveux éclatants

Vous rêvez d’avoir un teint parfait et des cheveux brillants ? Vous voulez rester en bonne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *