fbpx
mal au genou causes
Les différentes causes d'un mal au genou

12 raisons pour lesquelles les genoux me font mal

Notre articulation du genou est un chef-d’œuvre impressionnant doté d’une complexité anatomique. D’une part, il nous permet de faire des mouvements compliqués de tournage, de roulage et de glissement, d’autre part, il doit supporter des charges énormes chaque jour. Cela le rend particulièrement vulnérable aux blessures. Voici les causes les plus courantes de douleur au genou et ce que vous pouvez faire pour y remédier !

Gonarthrose (usure de l’articulation du genou)

L’une des causes les plus courantes de douleur au genou est l’usure de l’articulation du genou.  Le cartilage se dégrade progressivement dans le genou jusqu’à ce que les extrémités de l’os se frottent finalement les unes contre les autres.  Une gonarthrose ne peut pas être guérie, mais vous pouvez la prévenir en faisant de l’exercice et en évitant l’obésité.

Arthrite (inflammation du genou)

arthrite

Si des germes pénètrent dans l’articulation du genou ou si le système immunitaire attaque par erreur ses propres articulations (un rhumatisme par exemple), le genou peut s’enflammer.  Le genou est alors enflé et rougi.  Selon la cause et le stade, de nombreux médicaments peuvent être utiles, par exemple des analgésiques ou de la cortisone.

Genou du coureur (syndrome de Tractus iliotibialis)

Dans le genou du coureur, le tractus ilio-tibiale – une plaque de tendon qui court le long de la cuisse jusqu’au tibia – se frotte sur les os de l’articulation du genou.  Ce frottement provoque l’inflammation du tendon et provoque une douleur vive à l’extérieur du genou.  Les personnes touchées devraient faire une pause sportive de deux à trois mois.

Syndrome rotulien

Surtout dans les sports où il faut beaucoup sauter, il peut arriver que l’approche du tendon rotulien soit enflammée.  Ce qui suit sont des douleurs à la partie inférieure de la rotule, qui peuvent non seulement survenir après un exercice, mais également à long terme.  Encore une fois, une pause sportive reste nécessaire !

Bursite

Les bourses servent d’amortisseur entre les os et les tissus mous.  Dans le genou, il y a plusieurs bourses qui peuvent être enflammées par un stress constant.  Un agenouillement fréquent (par exemple, un carrelage) augmente le risque de bursite.  Des enveloppes rafraîchissantes ainsi que des médicaments anti-inflammatoires peuvent être utiles.

Pseudogoutte

Une pseudogoutte se produit lorsque des cristaux de calcium se déposent dans le cartilage articulaire.  Les causes de cette anomalie restent inconnues. Des symptômes typiques, tels qu’une douleur soudaine et un gonflement ne se produisent que lorsque les cristaux déposés ont détruit le cartilage.  Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et, au stade chronique, la chirurgie peuvent soulager les symptômes.

Chondropathie patellaire

Sur la face arrière de la rotule se trouve un cartilage qui peut être endommagé par des surcharges constantes.  Lorsque ces changements cartilagineux progressent jusqu’à impliquer l’os sous-jacent, une douleur au genou se développe.  Les exercices en physiothérapie aident souvent à guérir la chondropathie patellaire.  Les médicaments sont moins nécessaires.

Kyste de Baker

Le kyste de Baker est une cavité remplie de liquide dans la fosse poplitée qui peut se développer en cas d’inflammation et d’irritation de l’articulation du genou.  Les kystes de Baker particulièrement volumineux peuvent provoquer des douleurs dans la fosse poplitée.  La plupart des médecins les traitent avec des anti-inflammatoires.  Une intervention chirurgicale constitue aussi une autre option de traitement.

Ostéonécrose du genou

Si le fémur n’est plus suffisamment perfusé en raison d’une autre affection, des parties de l’os peuvent mourir.  Cela entraîne une douleur intense pendant l’exercice, mais également au repos.  Presque toutes les femmes âgées de plus de 60 ans sont touchées par ce trouble. Le traitement consiste à soulager les articulations à l’aide de certains médicaments anti-inflammatoires, mais à un stade plus grave, une intervention chirurgicale s’impose.

Déchirure méniscale

Les ménisques servent d’amortisseur dans l’articulation du genou.  Des torsions soudaines et des arrêts brusques au cours de l’exercice peuvent provoquer le démantèlement du ménisque, en particulier le ménisque intérieur.  La douleur aiguë et le gonflement de l’articulation du genou sont typiques de cette blessure.  La majorité des lésions méniscales nécessitent une intervention chirurgicale.

Déchirure du ligament croisé

déchirure du ligament croisé

L’une des blessures les plus courantes au genou est une entorse ou une déchirure du ligament croisé antérieur.

Les athlètes qui pratiquent des sports tels que le football et le basket-ball sont plus susceptibles de se blesser aux ligaments croisés antérieurs.

Si vous avez blessé votre ligament croisé, vous devrez peut-être subir une intervention chirurgicale pour retrouver la pleine fonction de votre genou. Cela dépendra de plusieurs facteurs, tels que la gravité de votre blessure et votre niveau d’activité.

Entorse du genou

L’entorse du genou est le précurseur d’une déchirure du ligament.  La bande interne et la bande externe peuvent être affectées.  Contrairement à la déchirure du ligament, l’articulation du genou reste stable et résiliente malgré l’étirement excessif.  Dans ce cas de figure, il est recommandé de ne pas faire de sport pendant plusieurs semaines.

10 conseils pour vos genoux

Pour que la douleur au genou ne survienne même pas, vous pouvez en faire beaucoup ! Les 10 meilleurs conseils en un coup d’œil :

  • Faites régulièrement des activités physiques
  • Si vous êtes en surpoids, vous devriez essayer de perdre du poids.
  • Lorsque vous vous levez ou vous assoyez, soutenez-vous avec vos bras.
  • Évitez de porter des charges lourdes autant que possible.
  • Les articulations du genou ont besoin de soulagement – vous devez donc éviter de rester debout longtemps.
  • Les talons hauts favorisent l’apparition de douleurs au genou.
  • Les semelles souples, en revanche, ressemblent à une sorte d’amortisseur.
  • Dans la mesure du possible, évitez de trop plier les genoux – comme dans le siège du talon ou le squat.
  • Les sports adaptés aux genoux tels que la natation ou le cyclisme sont recommandés.
  • Les muscles forts assurent la stabilité de l’articulation du genou. L’entraînement avec poids peut donc aider à prévenir la douleur au genou.

Sources

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=gonarthrose

http://www.centredugenou.com/douleur-au-genou/https://www.douleurgenou.fr/genoux/anatomie-genou.php

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.