fbpx

Allergie au froid: symptômes et traitements

L’hiver s’installe petit à petit et les plus frileux s’inquiètent déjà par rapport à comment ils vont pouvoir passer la saison hivernale. Outre ceux qui ne supportent pas le froid et qui attrapent facilement un rhume durant cette période, il y a ceux qui sont pratiquement allergiques au froid. Un des signes de l’allergie au froid, ou communément connu sous l’appellation « urticaire au froid », est l’apparition de plaques rouges sur la peau au contact du froid. Comment reconnaître ce type d’allergie ? Que faire pour la traiter ? Qui sont les personnes à risque ? Cet article vous éclaire à ce sujet.

Comment reconnaître une allergie au froid ?

Il vous semble improbable que quelqu’un puisse développer de l’urticaire au contact du froid. Or, cela est tout à fait possible. Pour savoir si vous ou l’un de vos proches est atteint de cette forme assez inhabituelle d’allergie, vous devez faire attention à certains signes :

  • Quelques minutes après une exposition au froid, des plaques rouges et gonflées vont apparaitre sur toutes les zones exposées ;
  • Les plaques rouges s’accompagnent de fortes démangeaisons et disparaissent dans les heures qui suivent ;
  • La personne en question peut aussi ressentir des sensations de picotement ou de brûlures dans la partie de son corps ayant été en contact avec le froid.

Les manifestations de l’allergie au froid peuvent varier d’une personne à une autre. D’ailleurs, les facteurs qui les déclenchent sont multiples. L’urticaire peut apparaître chez certaines personnes à la suite d’un simple contact avec l’eau froide ou en buvant une boisson glacée. Chez d’autres, le fait de sortir dehors en temps de neige est suffisant pour la déclencher.

Comment confirmer le diagnostic de cette forme d’allergie ?

Pour avoir le cœur net par rapport à une éventuelle allergie au froid, vous pouvez effectuer un test assez simple. Il s’agit du test au glaçon. Pour cela, il suffit de poser un glaçon sur la peau et attendre l’apparition des papules urticariennes. Si tel est le cas, il est conseillé de consulter votre médecin pour qu’il puisse déterminer avec précision les véritables causes de votre problème.

Quelles sont les causes de l’urticaire au froid ?

L’urticaire au froid est avant tout causer par l’emballement de la défense immunitaire de l’organisme sous l’effet des basses températures. Elle réagit alors en faisant apparaître des rougeurs et des gonflements sur la peau. L’allergie au froid est classée en deux grandes catégories :

  • L’urticaire au froid acquis – responsable de 90 % des cas, cette forme de la maladie se déclenche subitement chez une personne. Même si ce dernier n’a jamais été allergique à quoi que ce soit avant.
  • L’urticaire au froid familial – comme son nom l’indique, des causes héréditaires entrent en jeu dans ce type d’allergie au froid. 10 % des cas sont expliqués par des mutations génétiques.

Cette maladie peut, dans de très rares cas, s’expliquer par une maladie grave comme une maladie auto-immune ou encore une infection virale. Chez d’autres personnes, une carence en magnésium peut aussi la causer.

Qui sont les personnes à risque ?

Considérée comme une maladie chronique, l’allergie au froid touche certaines personnes plus que d’autres. Ainsi, les femmes ont deux fois plus de chances que les hommes d’être touchées par l’urticaire au froid. C’est aussi le cas des plus jeunes par rapport à ceux qui ont un âge avancé.

Cette allergie est-elle dangereuse ?

Il faut admettre que les plaques rouges qui envahissent la peau lors de ce type d’allergie peuvent choquer. Cependant, les médecins rassurent que dans la majorité des cas, cela est inoffensif. Seule une forme d’urticaires très rare peut être dangereuse pour la santé. Il s’agit de l’urticaire avec angio-oedème. Cette maladie peut provoquer un malaise général chez la personne concernée après la consommation d’un aliment ou d’une boisson froide et glacée. Si jamais la personne qui en souffre se baignait dans de l’eau froide, le risque de noyade est réel. Evidemment, les aliments glacés et les sports nautiques sont à proscrire.

l’allergie au froid

Que faire pour lutter contre l’allergie au froid ?

Pour lutter contre cette allergie, la prévention est la meilleure solution. Toutefois, si le diagnostic est posé, vous pouvez opter pour certains traitements.

La prévention

Plusieurs précautions doivent être prises pour éviter la survenue de l’urticaire causée par le froid.

  • Porter des vêtements adaptés à l’hiver ;
  • Eviter les aliments glacés et les bains froids ;
  • Eviter le contact direct avec le froid.

Aussi, dans la mesure du possible, vous devez éviter d’habiter dans des régions ou des pays dont le climat est très froid.

Les traitements

Si vous souffrez déjà de cette forme particulière d’urticaire, votre médecin traitant peut vous prescrire un traitement en fonction de votre état.

  • Généralement, pour traiter la crise d’allergie au froid, le médecin prescrit un antihistaminique de seconde génération que vous prendrez par voie orale.
  • Si votre allergie est grave, et qu’elle peut engendrer des chocs, le traitement consistera en une adrénaline auto-injectable. Vous devez toujours garder ce traitement avec vous afin de pouvoir l’utiliser en cas de besoin.
  • Pour ce qui est du traitement de fond, vous médecin peut vous prescrire des antihistaminiques durant des mois ou des années.

La désensibilisation est également possible pour l’urticaire au froid. Elle consiste en une exposition progressive au froid et se fait toujours en milieu hospitalier.

Sources:
https://www.sante-sur-le-net.com/allergie-au-froid-symptomes-et-traitements/
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/allergies/allergies-cutanees/urticaire-au-froid-comment-la-reconnaitre-et-la-traiter-173424

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

les coups de soleil

Huile essentielle pour les coups de soleil : les bienfaits

Le fait de trop s’exposer à la lumière du soleil risque de submerger le système …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *