Accueil / Santé / Allergie aux noix : tout ce dont vous devez savoir

Allergie aux noix : tout ce dont vous devez savoir

Une allergie aux noix, oui ça existe ! Les noix font partie des allergènes alimentaires les plus pointés du doigt. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce sont des aliments qui contiennent des composants assez dangereux pour notre santé, des composants naturels mais assez nocifs. Au Canada par exemple, on enregistre une personne sur 50 allergique aux noix. Comme toute autre allergie alimentaire, l’allergie aux noix compte aussi parmi les plus fréquentes et les plus difficiles à traiter et à prévenir. Comme les grands, les enfants peuvent aussi en souffrir. Le vrai problème réside sur le fait que les personnes atteintes ne savent même pas qu’elles sont déjà infectées et comment faire. La plupart ignore quels fruits à coque ne pas manger et quels aliments contiennent des noix. Pour vous aider, voici quelques informations utiles sur ce qu’est l’allergie aux noix. Lisez attentivement ce qui suit.

Qu’entend-on par allergie aux noix ?

L’allergie aux noix est dangereuse. C’est ce qu’on entend toujours parler. Mais on ignore ce que c’est vraiment et pourquoi elle est si dangereuse. L’allergie aux noix est l’une des allergies alimentaires les plus fréquentes en Europe même si elle est encore assez méconnue. C’est une réaction allergique de notre organisme quand nous ingurgitons des noix. Les noix, peut-être que vous ne le savez pas, sont assez dangereux pour nos anticorps. Certes, les noix sont très nutritionnelles puisqu’ils contiennent des vitamines, du calcium et des minéraux essentiels à notre organisme mais en consommer davantage peut pratiquement nous rendre K.O. Pire même, les noix peuvent mettre notre vie en danger. En effet, une toute petite quantité de noix dans nos aliments peut provoquer des réactions très graves. Nous pouvons nous exposer au risque de choc anaphylactique.

Symptômes et manifestations de l’allergie aux noix

L’allergie aux noix est l’une des plus fréquentes allergies alimentaires en Suisse. Et en Europe seulement, il existe 1,5% à 2% de la population touchée. C’est une allergie qui ne touche pas que les adultes. Les enfants de bas âge peuvent aussi en souffrir. Les personnes allergiques aux noix peuvent ne s’en rendre compte qu’après 7 ans de contraction. De plus, les réactions allergiques peuvent varier d’une personne à une autre. Et plusieurs les confondent avec les symptômes d’autres allergies alimentaires. Généralement, lorsqu’une allergie aux noix est bien développée dans notre corps, les premiers symptômes peuvent enfin apparaître. Ils surviennent souvent juste après quelques minutes d’ingestion des noix. Ce temps peut également varier d’un patient à un autre. Mais ce qu’il faut savoir c’est que plus rapide votre corps réagit, plus votre cas d’allergie aux noix est grave.

Comment donc savoir que l’on est allergique aux noix ?

C’est assez difficile ! Pour aider les patients, les gouvernements ont mis en place des stratégies de prévention de l’allergie aux noix. Au Canada, par exemple, des lignes directrices exigeant la mise en information de la présence de noix dans les aliments ont été mises en application. Aussi, dans ce pays, il n’existe aucun restaurant qui ne respecte cette règle alimentaire. D’autres pays ont aussi regroupé tous les aliments contenant des noix en faveur des personnes allergiques aux noix. Bref, les symptômes de l’allergie aux noix sont une sensation de bouffée de chaleur sur le visage, des réactions cutanées (démangeaisons, rougeur, éruption), des yeux/lèvres/langue gonflés, une difficulté à respirer, des états moraux négatifs (dépression, anxiété, malaise, etc.), des courbatures et/ou des crampes soudaines, des nausées et vomissements, un affaiblissement des performances physiques, des troubles de tension artérielle, et des problèmes cardiovasculaires.

Diagnostic de l’allergie aux noix

L’allergie aux noix peut être détectée dès la petite enfance. Si vous sentez que votre organisme n’est pas normal à chaque prise de noix ou d’aliments aux noix, consultez immédiatement un spécialiste en allergologie. Il est le seul à pouvoir affirmer que vous êtes bien allergique à ces allergènes alimentaires ou non. Il vous fera le bilan total de votre état de santé et vous décrire tous les aliments dont vous devez vous abstenir. Toutefois, il existe aussi des allergies qui sont assez difficiles à détecter, des allergies cachées dit-on. Celles-ci ne laissent apparaître aucun signe. Dans ce cas, votre docteur vous fera un test de provocation pour les déceler. Et c’est aussi valable pour diagnostiquer l’allergie aux noix.

allergie aux noix

Quels noix et aliments donc à éviter ? Et comment la traiter ?

Ce qu’il faut savoir : éviter les noix ne contribue en aucun cas à diminuer le risque d’attraper cette allergie. Cependant, il est toujours important de souligner les noix les plus dangereuses et les aliments qui en contiennent car il y a des noix et des noix.

Quelle noix entre donc dans la catégorie des allergènes alimentaires ?

Généralement, on qualifie de noix tout fruits à graines avec une coque dure. Mais au sens botanique du terme, ce n’est pas forcément le cas. Il y a des noix plus dangereuses que les autres, les vraies noix, et les fausses, celles dont on peut bien tolérer. Ces noix dépendent de vos intolérances alimentaires à chaque fruit à coque. Une noix peut être plus dangereuse pour une personne et moins pour une autre. Pour savoir quelle noix vous ne supportez pas, demandez à votre médecin de vous faire un test de provocation. La liste des noix allergènes alimentaires. Elle rassemble des vraies noix et des fausses noix. Citons la châtaigne d’eau, la noisette, les arachides, la noix de cajou, la noix de pécan, l’amande, la cacahuète, la noix de chanvre, la noix de muscade, la noix de coco, la noix du noyer, la noix du Brésil, les fruits à pépins, la noix macadamia, le sésame, les graines de lin, les pacanes, le pavot, les pignons, la noix de Grenoble, etc.  

Les aliments aux noix

Si vous êtes allergique aux noix, évitez également de prendre certains aliments qui en contiennent. La liste est également très longue. Mais pour vous aider, en voici quelques-uns. Il y a le massepain, les pralines, les huiles de coco, presque tous les mets végétariens, les tartinades aussi, les produits boulangers et pâtissiers, les sauces barbecue, les vinaigrettes, les cafés aromatisés, les grignotines, les pignes, etc.

Comment soigner l’allergie aux noix ?

L’allergie aux noix, comme d’autres allergies alimentaires, peut certainement disparaître si elle est diagnostiquée et bien repérée. Il est plus facile de dire que les personnes allergiques aux noix doivent s’éloigner de toutes traces de noix dans leur alimentation. Mais c’est difficile à appliquer.  Peu de personnes auront la conscience de lire la notice d’ingrédient sur chaque emballage alimentaire. De plus, la présence de noix peut quelques fois ne pas être affichée. Le mieux, c’est de ne suivre que les conseils de son docteur.

Vous pouvez également avoir recours à un traitement médicamenteux naturel. Parmi les plus efficaces, il y a les antihistaminiques, les décongestionnants, les anti-leucotriènes, les corticoïdes ou corticostéroïdes, les stabilisateurs de membrane ou cromones, les probiotiques, ls douches nasales, et les spray protecteurs. En cas d’urgence, vous devez toujours vous munir de votre carte d’allergique pour vous prendre en charge rapidement. Emmenez également un kit d’urgence contenant des médicaments anti-allergiques.

Sources:
http://sante.lefigaro.fr/article/est-on-forcement-allergique-aux-noix-quand-on-est-allergique-aux-noisettes-/
https://www.sante-sur-le-net.com/diagnostic-allergies-noix/

Vérifiez également

Comment diminuer le sucre

Comment diminuer le sucre ?

L’excès de sucre peut entraîner des maladies. Il faut donc diminuer le sucre pour rester …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *