Accueil / Santé / Alzheimer : comprendre la maladie d’Alzheimer

Alzheimer : comprendre la maladie d’Alzheimer

Actuellement, la maladie d’Alzheimer se répand partout dans les quatre coins du monde. Elle touche surtout les hommes et les femmes adultes. D’ailleurs, d’après des études, la maladie Alzheimer touche près de 900000 Français, mais l’origine de la maladie n’est pas encore bien précise. Elle peut être une des conséquences du vieillissement, mais elle n’est pas sans conséquences néfastes sur les personnes atteintes et leur entourage. Son apparition se manifeste le plus souvent à l’âge de 65 ans. Toutefois, avant de connaître cette maladie Alzheimer, il est utile de bien la différencier d’un processus de vieillissement normal. Elle peut progresser lentement ou rapidement selon chaque personne. L’Alzheimer est reconnu pour l’atteinte des fonctions intellectuelles notamment les troubles de la mémoire.

Qu’est-ce que la maladie Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer a été détectée depuis longtemps. Il s’agit d’une maladie qui touche le cerveau et se montre à travers des troubles cognitifs. Elle se différencie du processus de vieillissement normal. Certes, en devenant vieux, certaines personnes voient leur capacité intellectuelle se réduire. Mais, cette situation n’est guère similaire à la maladie Alzheimer. Pour celle-ci, la réduction des capacités intellectuelles et la perte de mémoire se font rapidement, plus vite que la normale.

Les différentes causes de l’Alzheimer

Quelques études révèlent certaines causes possibles de la maladie d’Alzheimer même si elles ne sont pas encore tout à fait claires. Voici donc quelques hypothèses pour la provenance de cette maladie :

  • Le facteur génétique. Si certains parents ont eu cette maladie, il est possible que leurs enfants soient atteints également. Toutefois, cette hypothèse ne se confirme pas encore à 100 % ;
  • Le processus de vieillissement. Plus les personnes deviennent vieilles, plus elles sont susceptibles d’être touchés par la maladie.

Il y a certains facteurs envisageables pour la maladie Alzheimer, mais qui reste à confirmer :

  • Les personnes souffrant déjà de trouble de santé ou de maladies comme des maladies chroniques;
  • Les personnes touchées par des infections ;
  • La pollution de l’environnement, notamment les toxines propagées dans l’environnement ;
  • Le régime alimentaire non surveillé et la prise de drogue, d’alcool et de tabac.

Comment évolue cette maladie Alzheimer ?

Cette maladie entraîne la destruction du cerveau. Elle ne se développe pas rapidement. Pour évoluer, la maladie Alzheimer suit trois stades : léger, modéré et avancé, pouvant durer de 7 ans à 10 ans. Toutefois, pour certaines personnes, l’apparition de ces différents stades est plus lente. Durant ces phases, les personnes atteintes ressentiront différents changements au niveau de leur comportement. Voici donc comment se manifestent ces stades :

  • Le premier stade ou stade léger, les changements ne sont pas encore grandioses. La personne souffrant de la maladie est encore assez indépendante ;
  • Le deuxième stade ou stade modéré, les troubles de mémoire apparaissent de plus en plus. Ici, les facultés cognitives ne cessent de se réduire. Une personne dans cette phase n’arrive plus à faire les tâches quotidiennes seules ;
  • La troisième stade ou stade avancé : la personne ne parvient plus à prendre soin d’elle ni à communiquer verbalement.

maladie d'Alzheimer

Comment se manifeste-t-elle ?

Il est parfois assez difficile de cerner les premiers symptômes de la maladie Alzheimer. C’est donc aux proches de la personne de les reconnaître. Voici quelques pistes qui pourront éclairer sur ces manifestations :

  • Des pertes flagrantes de mémoire et non de simples oublis ;
  • Des changements de comportement et de personnalité ;
  • Des pertes de l’orientation, la personne ne sait plus sa direction et devient facilement nerveuse ;
  • Problèmes de communication, elle ne connaît plus certains mots faciles à prononcer ;
  • Difficultés à effectuer certaines tâches abstraites et égare souvent des objets ;
  • Perte d’intérêt.

Lors de la manifestation de ces symptômes, il faut se rapprocher immédiatement d’un médecin avant que l’état de la personne n’empire. Ce spécialiste pourra identifier les troubles et préconiser un traitement médicamenteux. Au fil du temps, les personnes malades de l’Alzheimer présentent d’autres symptômes : atteinte de démence, perte totale de mémoire.

Quel traitement suivre pour une personne atteinte de cette maladie ?

Pour traiter les différents symptômes associés à la maladie Alzheimer, des médecins préconisent deux types de médicaments. Ces derniers sont bénéfiques pour les personnes souffrant de démence, pour la mémoire et pour la réalisation de certaines tâches quotidiennes. Mais, pour être efficace, ils doivent être consommés tôt. Si la thérapie commence au stade léger, les résultats obtenus seront plus remarquables. Il ne faut pas interrompre ni varier leur prise pour maintenir leur effet. Alors pour aider la personne à ne pas oublier de prendre ses médicaments, il est nécessaire d’utiliser certaines méthodes. Il est possible d’utiliser des piluliers ou une alarme ou encore des notes. Certaines de médicaments prennent quelques mois avant d’agir. C’est pourquoi, il est important de se rapprocher d’un médecin dès l’apparition des symptômes. Dès l’arrêt du traitement, les effets des médicaments cessent aussi. Alors il est primordial de faire un exercice physique quotidien.

Prévenir cette maladie en soignant l’alimentation

Comme indiqué précédemment, les causes de la maladie Alzheimer ne sont pas encore fixées. Elles peuvent être dues à certaines pathologies également comme le diabète ou l’hypertension. En adoptant un régime MIND, ou un mélange d’approche diététique contre l’hypertension et de régimes méditerranéen, vous pouvez retarder l’apparition des symptômes. Pour suivre ce régime, voici des aliments à préconiser :

  • La consommation de poissons : gras ou maigres. Elles sont riches en oméga 3 et en acide gras offrant un effet anti inflammatoire. Pour ce faire, il est nécessaire d’en consommer une fois par semaine ;
  • Mangez des légumes et privilégier des aliments à feuilles vertes comme les épinards ou les cressons et les choux tous les jours. Ils sont meilleurs s’ils sont consommés crus ;
  • Réduisez la consommation de viandes rouges, des aliments riches en lipides comme les fromages, les beurres, … et des sucreries.

Sources:
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=alzheimer_pm
http://sante.lefigaro.fr/sante/seniors/maladie-dalzheimer/quest-ce-que-cest

Vérifiez également

reconnaitre un foie malade

Comment reconnaitre un foie malade de l’extérieur ?

Parmi les organes internes du corps humain, le foie est sans doute le plus gros. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *