fbpx

Angine de printemps – causes, symptômes et traitements

L’angine de printemps figure dans la liste des maladies qui restent fréquentes durant le printemps. Rouge ou blanche, virale ou bactérienne, il s’agit d’une maladie contagieuse. Les douleurs à la gorge et la fièvre sont les principaux symptômes. Très fréquente chez les enfants, les adultes peuvent également contracter cette inflammation aiguë de la gorge. Quelles en sont les causes ? Comment cette maladie se présente-t-elle ? Comment la traiter ?

Angine de printemps – virale ou bactérienne

L’angine de printemps virale et l’angine bactérienne ne se soignent pas de la même façon. C’est pourquoi, le médecin détermine toujours l’origine de l’infection avant de prescrire le traînement. Il effectue un prélèvement au niveau des amygdales grâce à l’écouvillon. Il place le prélèvement dans un tube contant une bandelette réactive qui changera de couleur au bout de quelques minutes :

  • Si une ligne rouge apparaît, cela indique que le test est négatif. Le patient souffre donc d’une angine virale,
  • Si une autre ligne bleue se forme sous la ligne rouge, cela indique que l’angine provient d’un streptocoque du groupe a. Il s’agit donc d’une angine bactérienne.

Angine rouge ou blanche – comment faire la différence ?

Dans certains cas, les spécialistes parlent d’angine rouge ou blanche, selon les symptômes. L’angine rouge peut être virale ou bactérienne. Elle concerne particulièrement les enfants de moins de 10 ans. L’angine blanche provient du virus de la mononucléose. Elle touche les adolescents et les adultes. Il y a aussi d’autres types d’angines comme les angines de Duguet et les angines ulcéreuses. Seul le diagnostic effectué par le médecin permet de déterminer le type d’angine de printemps.

Les principales causes de l’angine de printemps

70% des angines chez l’enfant et 90% des angines chez l’adulte proviennent d’un virus. Il s’agit souvent d’un virus de rhume, de la grippe ou du refroidissement. Lorsque le virus commence à envahir, il migre dans la région du pharynx et entraîne la maladie. Il peut arriver dans des cas très rare que l’angine virale provient du virus d’Epstein Barr. Dans ce cas, les symptômes de la maladie s’accompagnent d’une très grande fatigue qui persiste pendant plusieurs semaines. L’angine de printemps peut également provenir des bactéries comme les streptocoques et les staphylocoques. L’angine causée par un streptocoque est la plus fréquente. Dans des cas très rares, le bacille de Klebs-Löffler peut causer l’angine, un des signes de la diphtérie. Si cette maladie a quasiment disparu dans les pays en développement, elle a entièrement disparu dans les pays industrialisés.

Les symptômes fréquents de l’angine

Même s’il existe différentes formes d’angines, elles peuvent se manifester par des symptômes identiques :

  • Mal de gorge qui s’accentue à la déglutition,
  • Difficulté à avaler ou une douleur intense à la déglutition,
  • Pharynx rouge, lorsqu’il s’agit d’une angine rouge,
  • Présence d’un enduit blanchâtre ou grisâtre au niveau de la muqueuse du pharynx lors d’une angine blanche,
  • Fièvre pouvant être très fréquent en cas d’une angine d’origine bactérienne,
  • Rhume, voix rauque, toux,
  • Amygdales tuméfiées,
  • Ganglions enflés au niveau du cou,
  • Fatigue générale,
  • Excès de salive, déglutition difficile, une agitation inhabituelle et un refus de manger chez les jeunes enfants,
  • Mauvaise haleine,
  • Accumulation de pus pouvant aboutir à des abcès,
  • Possibilité de développer des maladies cardiaques, rénales ou rhumatismales. Ces complications peuvent se manifester notamment lors d’une angine de printemps d’origine bactérienne.

angine de printemps

 

Comment traiter l’angine de printemps ?

Traitement d’une angine virale

Le traitement d’une angine de printemps d’origine virale repose sur la thérapie des symptômes. Il vise à soulager la fière et le mal de gorge.  Le recours à des antibiotiques s’avère inutile. Pour soulager la fièvre, le paracétamol est souvent prescrit. Pour lutter contre les maux de gorge, le médecin pourra prescrire des collutoires, des pastilles à sucer ou des sprays. Très souvent, il recommande aux patients de réaliser du gargarisme avec les produits en pharmacie ou les remèdes maison.

Le traitement de l’angine bactérienne

Si après diagnostic, le médecin confirme que l’angine de printemps provient d’une bactérie, il pourra prescrire des antibiotiques. Il s’agit souvent d’un traitement à base de pénicilline ou d’amoxicilline. Les douleurs commencent à disparaitre dans les 24h ou 48 h après le début du traitement. Comme les autres traitements par antibiotiques, le patient devra respecter la recommandation du médecin. S’il préconise de finir la boîte, il faut le faire même si les douleurs s’atténuent. Le non-respect de cette recommandation favorise le risque de résistance aux antibiotiques.

Angine de printemps – comment limiter la contagion ?

Puisqu’il s’agit d’une maladie contagieuse, le patient doit doubler la vigilance pour éviter de la transmettre à son entourage. Voici quelques règles à respecter pour limiter la contagion de l’angine de printemps :

  • Se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon,
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter dans une poubelle fermée après utilisation,
  • Se tenir à distance des bébés, des personnes âgées ou des personnes malades,
  • Eviter de partager les objets de la vie quotidienne à ses proches,
  • Bien aérer la maison et maintenir la température intérieure à 19°c,
  • Changer la brosse à dents et nettoyer tous les autres objets personnels après guérison.

Sources:
https://www.topsante.com/medecine/troubles-orl/angine/angine-quand-faut-il-consulter-le-medecin-55337
https://www.medisite.fr/allergies-definition-allergie-et-mal-de-gorge-la-pharyngite-allergique.3582545.524016.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

Treponema

Le bejel, la pinta et le pian : des infections causées par Treponema

Le bejel, la pinta et le pian sont des infections qui sont provoquées par Treponema. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *