Accueil / Santé / Antidouleur: la bière serait meilleure que le paracétamol

Antidouleur: la bière serait meilleure que le paracétamol

S’il y a des médicaments qui se prennent assez fréquemment, les antidouleurs occuperaient le top trois du classement. Effectivement, pour soulager les petits maux du quotidien, bon nombre de personne ont tendance à avoir recours à un antidouleur ou à des antalgiques. Toutefois, la prise d’antidouleur à répétition, sans aval d’un professionnel de santé, peut nuire à la santé à long terme. Mais, depuis peu, des études ont permis de mettre en exergue les vertus de la bière en tant qu’antidouleur. Ce qui représente une alternative très intéressante pour ceux qui ont l’habitude d’avoir la gueule de bois. Envie d’en savoir plus à ce propos ? Trouvez toutes les informations qui vous seront nécessaires dans ce qui suit.

C’est quoi un antidouleur ?

Un antidouleur peut être un antalgique ou un analgésique ayant pour rôle de réduire et de soulager la douleur. Ce médicament a pour principal objectif de prendre en charge la douleur pour apporter plus de confort à la personne malade en vue de favoriser sa guérison.

Les 3 paliers d’antalgiques

Des antalgiques, il y en a plein dans les pharmacies. Les consommateurs peuvent alors s’y perdre facilement. C’est pourquoi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) les a classés en trois paliers différents en fonction de leur activité.

  • Palier 1 : il regroupe les antidouleurs périphériques. Vous trouverez ici tout ce qui est anti-inflammatoires non stéroïdiens et le paracétamol. Ce sont tous les médicaments prescrits en premier par les médecins lorsque la douleur est jugée faible. Vous avez le choix entre l’aspirine, l’ibuprofène ou encore la noramidopyrine dans cette catégorie. Ils sont en vente libre en pharmacie.
  • Palier 2 : les antalgiques centraux faibles sont classés dans cette catégorie. Ils agissent directement au niveau de la partie du cerveau responsable de la suppression de la douleur. Vous trouverez dans cette catégorie la codéine, le dextropropoxyphène ou encore la dihydrocodéine.
  • Palier 3 : ce palier concerne tous les antalgiques opioïdes forts telle la morphine et tous ses dérivés. Ils sont plus puissants que ceux du palier 2 et peuvent entrainer la dépendance.

Même si certains de ces médicaments sont disponibles en vente libre, ils doivent se prendre correctement pour ne pas avoir affaire à un surdosage. Pour le palier 1, les effets secondaires d’un surdosage peuvent être des problèmes gastriques (ulcères, hémorragies, …). Les effets secondaires des antidouleurs du palier 2 sont, quant à eux, une constipation, des nausées, des vomissements, de la somnolence et des difficultés à respirer.

De la bière pour soulager la gueule de bois

Quand on parle de gueule de bois, on pense tout de suite aux terribles maux de tête et douleurs qui peuvent se produire le lendemain d’une fête bien arrosée. Vous avez donc un mal de crâne insupportable que vous vous mettez de suite à la recherche d’un antidouleur ? Vous ne supportez plus cet ami qui vous propose encore de la bière pour vous soulager ? Eh bien, figurez-vous qu’il n’a pas tort. Une étude britannique très récente a permis de savoir que la bière est excellente pour soulager la gueule de bois.

antidouleur

Meilleur que le paracétamol, la bière vous permettrait de soulager cette sensation de tête qui cogne et de bouche pâteuse. Les chercheurs de l’université de Greenwich auraient trouvé, lors de leurs études, que boire deux pintes de bière après une soirée pas mal arrosée aiderait à se remettre facilement sur pied. Comme quoi l’adage du « soigner le mal par le mal » trouverait tout son sens ici.

Un effet analgésique plus puissant que le paracétamol

A part le fait d’avoir pu mettre en exergue le lien entre la consommation d’alcool et la réduction de la douleur, les recherches relayées par The Independant auraient aussi pu permettre de mettre en avant les vertus analgésiques de l’alcool. Ce sont ces derniers qui permettent à l’alcool contenu dans la bière de diminuer l’intensité de la douleur. La bière serait alors plus efficace que le paracétamol, avec les effets-secondaires en moins.

Cette vertu antidouleur pourrait alors être à l’origine de la consommation excessive d’alcool chez les patients sujets à des douleurs chroniques. Et cela, même si les conséquences sur le long terme peuvent être néfastes.

Autres vertus de la bière

A par le fait qu’elle soit un antidouleur très efficace, la bière aurait aussi d’autres vertus. Bien sûr, la modération est toujours à respecter pour ne pas avoir affaire aux conséquences néfastes de la bière.

  • La bière, un atout pour les reins : cela peut sembler incroyable mais des chercheurs finlandais ont pu déterminer les bienfaits de la bière sur la santé des reins. Effectivement, elle limiterait le risque d’apparition de calculs rénaux de 40% pour chaque bouteille consommée. Ce n’est cependant pas une raison pour abuser de la bière.
  • La bière renforce les os : grâce au silicium qu’elle contient, la bière favorise la fixation du calcium et aide à prévenir la déminéralisation osseuse. Ainsi, en consommant de la bière avec modération, vous pouvez accroitre votre densité osseuse.
  • La bière chauffée contre les rhumes : c’est un très vieux remède de grand-mère qui est toujours d’actualité. L’orge chaude booste la circulation sanguine et favorise la respiration. En y ajoutant un peu de miel, vous avez un remède très efficace contre le rhume.

Que ce soit pour ses propriétés antidouleur ou pour toutes autres raisons, vous devez savoir que la consommation de la bière doit toujours se faire avec modération. Cela vous évitera bien des complications.

Sources:
https://www.20minutes.fr/sante/2060447-20170502-biere-meilleur-antidouleur-paracetamol
https://www.cosmopolitan.fr/la-biere-serait-plus-efficace-que-le-paracetamol-pour-soigner-les-maux-de-tete,2027381.asp

Vérifiez également

mal de dos après l’accouchement

Comment soigner le mal de dos après l’accouchement?

La grossesse aussi bien que l’accouchement apporte des bouleversements dans le corps féminin dont la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *