fbpx

Baisse de testostérone ou Andropause – les symptômes et les conséquences

L’andropause n’est pas un syndrome médicalement reconnu, pourtant il s’agit d’un problème réel chez les hommes en âge mûr. Elle se traduit par la baisse de testostérone et s’accompagne de plusieurs symptômes physiologiques et psychologiques. L’andropause surviendrait habituellement vers l’âge de 45 à 65 ans. Comment reconnaitre les symptômes de l’andropause ? Quelles sont les conséquences de l’andropause sur la santé en général et la santé sexuelle ? Que faire pour la traiter et la prévenir ?

L’andropause – pourquoi cette baisse de testostérone ?

Il faut tout d’abord préciser qu’il y a une différence entre la ménopause chez la femme et l’andropause chez l’homme. Ces deux phénomènes biologiques surviennent à l’âge adulte mais pour des raisons différentes. Les symptômes de l’andropause surviennent généralement autour de la cinquantaine. Contrairement à la ménopause qui se manifeste après l’arrêt complet de production d’hormone, l’andropause se traduit par une baisse de testostérone. La ménopause concerne toutes les femmes autour de la cinquantaine, mais tous les hommes n’auront pas forcément d’andropause. Chez certains, les effets de la baisse d’hormone masculine ne se manifestent que vers l’âge de 60 ans.

Andropause – les principaux symptômes

Selon une étude publiée en 2010, l’andropause concerne 2% des hommes âgés de 40 à 80 ans. La  baisse de testostérone dans le sang et l’apparition des symptômes de l’andropause constituent la base de ce résultat. La baisse de la libido, les érections moins rigides et moins nombreuses figurent parmi les principaux symptômes de l’andropause. L’homme qui souffre de ce problème se rend compte qu’il ne peut plus compter sur une érection fiable. Cela risque d’aggraver le problème. D’autres signes se présentent comme :

  • La fatigue inhabituelle,
  • Les troubles du sommeil,
  • Le changement de comportement, soit vers une dépression, soit vers une irritabilité importante,
  • Transpiration excessive,
  • Prise de poids inexpliquée,
  • Diminution de la masse musculaire,
  • Fragilité osseuse,
  • Augmentation du périmètre abdominal,
  • Douleurs musculaires et articulaires,
  • Régression de la pilosité.

Les causes fréquentes de la baisse de testostérone

Il y a une liaison étroite entre la testostérone et les deux protéines plasmatiques à savoir l’albumine et la SHBG. Chez une personne souffrant d’andropause, seulement 2% de la testostérone circule librement dans son sang. La baisse de testostérone a pour origine le vieillissement et l’augmentation du taux de SHBG. Cette hausse a pour effet de retirer de la circulation sanguine la testostérone. Plusieurs éléments peuvent favoriser l’augmentation du taux de SHBG :

  • Les pathologies comme la cirrhose ou l’hyperthyroïdie,
  • La prise de certains médicaments comme les anticonvulsivants,
  • Le traitement du cancer de prostate ou de l’adénome de prostate,
  • Le traitement contre la perte des cheveux.

baisse de testostérone

Comment traiter la baisse de testostérone ?

Pourquoi l’administration de testostérone ?

Le principal traitement de la baisse de testostérone repose sur l’administration de testostérone. Ce traitement a pour objet d’améliorer la qualité de vie du patient et atténuer les symptômes. Le patient aura plusieurs options au choix dont l’injection intramusculaire, les comprimés, le gel transdermique et le patch. Avant de suivre ce traitement, le patient doit réaliser un bilan prostatique, un dosage PSA et un examen de la verge et des testicules. Cette étape permet de savoir s’il n’y a pas de cancer de la prostate. Il faut rappeler car ce médicament peut stimuler et aggraver le développement d’un cancer de prostate non décelée. Si les examens ne détectent aucune anomalie, le patient peut essayer un traitement court à la testostérone. Cela permet de rebooster la libido et les érections. S’il souffre réellement d’andropause, le médecin prescrira l’administration momentanément de la testostérone.

Baisse de testostérone – les traitements complémentaires

Si le patient ne fabrique plus de testostérone, le traitement à la testostérone ne suffit pas pour résoudre le problème. Dans ce cas, son médecin va lui prescrire un traitement avec des gonadotrophines chorioniques pour stimuler la fabrication de testostérone. Grâce à ce traitement, l’homme fabriquera de plus en plus d’hormones et pourra recommencer une vie sexuelle normale. Puisque le plus souvent, baisse de testostérone s’associe à des insuffisances érectiles, le médecin va aussi prescrire d’autres traitements. Le patient peut suivre un traitement par Sildénafil, Vardénafil ou Tadalafil.

Baisse de testostérone – limites du traitement avec la testostérone

Hormis le risque d’aggravation d’un cancer de prostate, le traitement de l’andropause avec la testostérone peut avoir des limites. Il s’agit d’un sujet à la fois délicat et complexe. Voici les principales raisons :

  • La baisse de testostérone chez les hommes d’âge mûr reste inconnue et le taux varie d’un homme à un autre,
  • Les symptômes ressentis peuvent s’associer à d’autres maladies comme les problèmes vasculaires, l’obésité ou la dépression,
  • Il arrive dans certains cas que les hommes ayant un taux de testostérone normal ressentent les signes d’andropause,
  • Les symptômes de l’andropause peuvent résulter d’une mauvaise hygiène de vie.

Afin de préserver la santé sexuelle, il vaut mieux adopter une bonne hygiène de vie et pratiquer un sport régulièrement. En cas de surpoids, suivre un régime minceur permet de préserver le poids santé. Il faut également limiter voire arrêter le tabac et l’alcool.

Sources:
https://www.topsante.com/couple-et-sexualite/sexualite/troubles-sexuels-chez-l-homme/les-traitements-a-base-de-testosterone-sont-efficaces-pour-lutter-contre-l-andropause-252429
https://www.terrafemina.com/forme/sante/articles/6540-la-testosterone-baisse-quand-on-devient-papa.html

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

En échange de votre inscription à notre Newsletter, nous vous offrons notre dossier : " Perdre du poids sans efforts physique ".

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Vérifiez également

recours à la pénoplastie

Le recours à la pénoplastie, une pratique de plus en plus fréquente

La chirurgie esthétique du pénis se démocratise de plus en plus. De nombreux hommes se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *