fbpx
BALANITE

Balanite : qu’est-ce que c’est, symptômes, causes et traitement

Les organes externes de l’appareil reproducteur, tant féminins que masculins, sont des structures très sensibles aux infections ou aux maladies. C’est d’autant plus vrai s’ils ne bénéficient pas d’une hygiène intime adéquate.

L’une de ces maladies, peut-être la plus courante chez les hommes, est la balanite. Une condition qui provoque une inflammation du prépuce et peut devenir très inconfortable. Dans cet article, nous décrirons ce qu’est la balanite et quels sont ses symptômes, ses causes et son traitement.

Qu’est-ce que la balanite ?

Chez l’homme, la balanite est une condition physique qui implique une inflammation du gland ou de la tête du pénis, causée par une infection, un champignon dans le pénis ou l’anatomie du pénis. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une maladie grave, elle peut être inconfortable et parfois douloureuse.

Cependant, si elle n’est pas traitée, elle peut développer certaines complications telles que des cicatrices à l’ouverture du pénis. Par conséquent, une rétraction douloureuse du prépuce et un apport sanguin insuffisant au pénis peut apparaitre.

Même s’il existe plusieurs causes possibles, l’un des principaux facteurs de risque de balanite est le phimosis. Dans cet état, le prépuce du pénis est plus petit que désiré, de sorte qu’il peut exercer une pression nuisible et augmenter le risque d’infection.

Il s’agit d’une affection assez courante chez les hommes. On estime qu’il s’agit d’environ 1 garçon sur 25 et 1 homme sur 30 non circoncis. Les garçons de moins de 4 ans courent un risque accru d’être atteints de cette maladie. Cependant, elle peut toucher n’importe quel homme, quel que soit son âge. De plus, à 5 ans, le prépuce devient plus facile à rétracter et le risque de balanite diminue.

Enfin, il existe également des cas de balanite chez les femmes. Cependant, celles-ci sont beaucoup moins fréquentes et consistent en une inflammation du clitoris due à une infection ou à des infections répétées.

Quels sont les symptômes ?

Démangeaisons génitales

Les principaux symptômes de la balanite sont l’inflammation, l’enflure et la rougeur du prépuce. Il y a d’autres signes ou indicateurs de cette infection :

  • Sensation de pression sur le prépuce
  • Démangeaisons génitales
  • Douleur dans les organes génitaux
  • Difficulté et douleur à uriner

Types de cette infection

Il existe trois types différents que l’on peut distinguer en fonction de l’origine et des symptômes spécifiques de cette maladie. Les trois types de balanite sont :

1. Balanite de Zoon

C’est le type le plus courant. Il provoque un gonflement de la tête du pénis et du prépuce. Elle touche le plus souvent les hommes d’âge moyen et les hommes plus âgés qui n’ont pas été circoncis.

2.Balanite circonscrite

La balanite circonscrite apparaît souvent comme une complication ou un effet secondaire de l’arthrite réactive.

3. Balanite pseudo-épithéliomateuse kératosique et micacée

Enfin, ce troisième type se caractérise par l’apparition de lésions cutanées squameuses et verruqueuses sur la tête du pénis.

Quelles pourraient en être les causes ?

La balanite est une inflammation communément causée par des infections ou des affections cutanées chroniques qui peuvent résulter d’une variété d’affections. La cause la plus fréquente est l’infection par candidose (champignon dans le pénis). La candidose est une maladie sexuellement transmissible (MST) causée par le champignon Candida.

Cependant, d’autres infections sexuellement transmissibles comme l’herpès simplex, la chlamydia et la syphilis peuvent augmenter le risque de balanite.

De même, une mauvaise hygiène peut également contribuer à l’irritation de la peau du pénis. Une mauvaise hygiène intime et un nettoyage excessif dans ces zones peuvent aggraver le problème.

Dans de nombreux cas, la balanite est causée par une croissance bactérienne excessive. La zone typiquement humide et chaude sous le prépuce fournit un environnement idéal pour la croissance de ces organismes qui emprisonnent l’humidité existante autour de la tête du pénis.

Enfin, l’utilisation de savons parfumés, de lotions, d’aérosols, la consommation de certains types de laxatifs, d’antibiotiques ou d’analgésiques, ainsi que les substances chimiques présentes dans certains condoms, lubrifiants ou spermicides, peuvent également provoquer une balanite.

Facteurs de risque

En plus des causes possibles de la balanite, il existe certains facteurs de risque qui peuvent augmenter vos chances de développer cette infection.

Le principal facteur de risque de balanite est une autre maladie masculine connue sous le nom de phimosis. Cela se produit lorsque le prépuce est trop serré et qu’il est difficile ou impossible de le rétracter partiellement ou complètement sur le gland. Dans ces cas, la sueur, l’urine et d’autres substances peuvent s’accumuler sous le prépuce, causant une irritation et permettant aux germes de se multiplier.

Par ailleurs, les hommes diabétiques courent également un risque accru de contracter ou de développer des infections, surtout si leur glycémie est mal contrôlée. Si le glucose est présent dans l’urine, une partie peut rester dans le prépuce, ce qui aide les bactéries à se développer plus rapidement.

Existe-t-il un traitement ?

Il existe différents traitements pour la balanite. Le choix d’un type de traitement ou d’un autre se fait en fonction des causes du traitement. Dans la plupart des cas, le professionnel de la santé conseillera le patient sur les substances topiques à éviter et lui fournira des conseils sur l’hygiène et les soins intimes.

Balanite due à une réaction allergique ou à une irritation

Si elle est diagnostiquée à la suite d’une réaction allergique ou d’une irritation, le traitement consistera en l’administration d’une crème stéroïdienne douce, comme l’hydrocortisone. De plus, des antifongiques ou des antibiotiques peuvent également être prescrits pour prévenir la croissance des bactéries.

Pendant le traitement, tout savon ou produit irritant doit être évité jusqu’à ce que les symptômes aient complètement disparu.

Candidose

Si la balanite est causée par le champignon Candida, votre médecin vous prescrira une crème antifongique, comme le miconazole ou le clotrimazole. De plus, il est recommandé que le partenaire sexuel soit également traité et que tous les types de relations sexuelles soient évités pendant le traitement.

Infection bactérienne

Infection bactérienne

En fin de compte, si l’infection est due à des bactéries, le traitement consistera en antibiotiques comme la pénicilline ou l’érythromycine.

Références bibliographiques

  • Edwards, S. (1996). Balanite et balanoposthite : une revue. Médecine génito-urinaire, 72 (3) : 155-159.
  • Buechner, SA (2002). Troubles cutanés courants du pénis. BJU International, 90 (5) : 498–506.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.